Les crimes SS, était-ce indispensable?

Les sujets sensibles; les débats qui fâchent... Apportez vos impressions et débatez avec d'autres internautes du site DDay-Overlord.com.
rommel
Messages : 275
Enregistré le : 25 mai, 23:00

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par rommel »

pour répondre à overlord soldier, les SS étaient bien une unité spécial crée par hitler pour sa garde personnel dont rommel pas encore maréchal avait la résponsabilité,mais la guerre commenca et hitler envoya rommel sur le champs de bataille. les critéres étaient trés rudes pour être recruté. l'unité devint a se moment de plus en plus grande et hitler déssida de crée la plus puissante arme du dictateur.A+ Image


Jaguar
Messages : 115
Enregistré le : 28 mai, 23:00

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par Jaguar »

Mais qu'est ce qui justifie le faite que les SS ont commis le + de crime ? Pourquoi les " Schutzstaffel " ( escouades de protection) sont ils devenue l'image de la violence terrifiante . Peut etre parce qu'ils controlaient les camps de déportations?


rommel
Messages : 275
Enregistré le : 25 mai, 23:00

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par rommel »

surtout pour entretenir leur réputation de dieux de la guerre et d'impitoyable
sur le champs de bataille Image


Avatar du membre
overlord soldier
Messages : 318
Enregistré le : 22 sept., 23:00

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par overlord soldier »

Pour Jaguar...

Qu'est-ce qui a poussé les SS a devenir des "machines de guerre impitoyables"...Prenons notre machine à remonter le temps et revenons en fin 1918... Après la 1ère guerre mondiale, Adolf H. a cherché à comprendre pourquoi l'Allemagne avait perdu...D'après sa réflexion, le pays devait être débarassé de tous ceux qui avait corrompu la nation allemande, que ça soit par leurs origines, leurs opinions politiques, leurs actions ayant contaminé les esprits des "vrais allemands" et ayant ainsi contribué à la défaite de la "Nation allemande"

D'après lui, l"'Unité de la Nation Allemande" ne pouvait être définie et réalisée qu'en prenant comme référence une seule norme valable, le sang, source de vie et d'identité qui définit les traits communs (physiques et spirituels) à une population donnée. Tous ceux et celles qui diffusaient des idées démocrates, marxistes, égalitaires n'étaient pour lui que des ennemis à abattre.

Dès lors que l'on prend cette référence sur la "pureté de la race", on la compare automatiquement aux autres peuples, si on y ajoute que "seul le + fort" a tous les droits, cela donne comme résultat, un individu matérialisant idéologiquement et physiquement un régime politique prônant une "supériorité" basée au départ, sur une fausse conception d'une identité commune à un peuple et rejettant arbitrairement le droit de reconnaissance et l'aplication des droits les plus élémentaires à ceux qui ne font pas partie des élus, par leurs origines, traits ethniques, lacunes ou déficiences, bref... un SS

A.H a argumenté sur le fait que l'individu doit mettre ses talents, services et aptitudes au service de la communauté afin de renforcer son unité et ainsi favoriser son assimilation en son sein et contribuer à l'amélioration de l'efficacité de celle-ci, ceci explique aussi pourquoi, les Allemands, ayant enfin trouvé une "idéalisation" de leur identité nationale ont pu se réfugier dans ce fantasme après les cruelles désillusions d'après-guerre...La Défaite + La brève Occupation Française de la Rhur dans les années 20 + La Crise Economique de 1929.

Faisant preuve d'une clairvoyance peu commune, Winston Churchill a immédiatement compris après le traité de versailles, définissant les conditions de la défaite de l'allemagne et de ses alliés, notamment les réparations et dédommagements de guerre, que ces conditions allait susciter dans le coeur du peuple Allemand, une rancune tenace pour les Alliés victorieux surtout contre la France et que cela constituerait les futurs germes d'une guerre prochaine ! L'Histoire lui a donné malheureusement raison !

Bonne lecture...O.S Image

P.S : http://www.anti-rev.org/textes/Desbrousses00a/


rommel
Messages : 275
Enregistré le : 25 mai, 23:00

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par rommel »

merci pour ce petit texte Image Image Image Image Image Image


Invité

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par Invité »

concernant les crimes de soldats hollandais par la Leibstandarte,je suppose que tu parles de ceux lors de la reddition de l'armée hollandaise à Rotterdam!
Pour infos,ce fut 1 malentendu,avant que certains ne lèvent encore leurs bras en l'air en criant au scandale,j'explique;
Le générale Winkelman,commandant des forces néerlandaise de Rotterdam se rend compte de l'issue qui est sans espoir et demande à rencontrer le générale allemand pour les formalité d'usage.2 généraux sont là,Schmidt et Student.Le premier proposera au second d'y aller.Il a rendez-vous au quartier générale des troupes hollandaises qui se situe au troisième étage d'1 immeuble résidentiel,dans la partie nord-ouest de la ville.Student s'y rendra avec le capitaine Hubner.Sur place,ils seront rejoints par le lieutenant-colonel Von Choltitz,chef du16e régiment d'infanterie.Lors de la discussion entre les officiers des 2 camps,des coups de feu éclatent dans la rue.Les officiers stupéfaits,ne comprennent pas ce qui se passe.Student se précipite à la fenêtre et sera frappé d'1 balle en pleine tête.La L.A.H. vient de débouler dans la cour du bâtiment et voyant le rassemblement de militaires armésont pensé que c'était des combattants.Les S.S. ouvriront le feu.Il faudra que des officiers allemands et hollandais bondissent dans la cour avec des drapeaux blancs pour faire cesser le carnage.La balle qui a blessé le générale Student était allemande.Il sera soigné par 1 chirurgien hollandais qui lui sauvera la vie.Plus tard il sera pris en charge par le professeur allemand ,Pr tonnis qui le remettra sur pied.


Invité

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par Invité »

Conclusion;ce n'est pas 1 massacre gratuit de l Waffen S.S.,mais bien 1 malentendu.L'erreur pour moi,c'est celle des officiers hollandais qui n'ont pas ordonné à leurs hommes de déposer les armes.Et celle des allemands de ne pas avoir sécurisé le périmètre ou du moins le signaler en tant que zone sous contrôle.
Le plus grand massacre lors de la campagne de Hollande sera le bombardement inutile de Rotterdam alors qu'1 trêve avait été accordée aux hollandais.Ce sera 1 acte délibéré,étant donné que les paras tireront des fusées rouges qui signifie "annulation d'appui aérien".Malgré cela,les avions lâcheront leurs bombes tuant 850 civils hollandais


Yuri67
Messages : 603
Enregistré le : 07 janv., 00:00

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par Yuri67 »

[quote=overlord soldier] si en plus, les troupes qui incendièrent Oradour étaient des "malgré-Nous" alors là !! Qu'ils soient fusillés sans autre forme de jugement ! [/quote]

Tu sais au moins pourquoi on a appelé les alsaciens-mosellans "malgre nous" apres la 2e GM ?


Quentin
Messages : 1757
Enregistré le : 13 mai, 23:00

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par Quentin »

Et en quoi ca donne un ausweiss pour bruler des villages français ? Image


Yuri67
Messages : 603
Enregistré le : 07 janv., 00:00

Les crimes SS, était-ce indispensable?

Message non lu par Yuri67 »

Les waffen ss étaient des troupes d'élite de la wehrmacht
Les waffen SS ne fesait pas parti de la wehrmacht
Quand on est soldat, volontaire qui plus est, il faut s'attendre à avoir des pertes!
Va donc dire ca aux dizaines de milliers d'hommes de toutes nationalités enrôlé de force dans la wehrmacht ou les SS.
la "dasch reich" qui a anéantie oradour sur glane, était composé de soldats qui se sont fait appeler plus tard "les malgrés nous"!!!! c'est a dire des alsaciens enrolés de force (ou pas) dans les SS
Pour commencer, c'est la "Das reich"
Ensuite, le malgré nous est par définition enrôlé de force, il n'y a pas eu de malrgré nous volontaire ...
Effectivement, il y avais bien 12 alsaciens malgré nous a Oradour ...
Entre nous, s'il n'y avait pas eu les SS, la Werhmacht aurait sans doute négocié un arrêt des combats contre les forces alliées à l'ouest...
Entre nous, s'il n'y avait pas eu les SS, la wehrmacht aurai été prioritaire sur l'approvisionnement et l'équipement ...
Sur les champs de batailles, les waffen SS n'ont pas tout fait non plus ..
Les critéres étaient trés rudes pour être recruté
Oui, a la base les criteres etaient tres exigeant .. mais a partir de 42, tout change, en raison notamment au enorme pertes subit ..
Comme expliquer que l'armée du partie nazi ai recruté des volksdeutsche (c'est a dire des non allemands de sang, en faite les populations des pays annéxé (Pologne, Autriche, etc .. et alsace-moselle) ou pire, des russes avec l'armée de Vlassov, ou des minorités ethniques des Balkans ?
Au total, 1 000 000 d?hommes passent dans les rangs de la waffen SS soit 300 000 Allemands et 700 000 étrangers ..

C'est donc le manque d'homme a partir de 42 qui a modifier les critères de recrutement pour entré a la waffen SS, dans certaines divisions SS, il n'y avais meme plus de critère du tout ..

A propos de l'entrainement, effectivement, il était terrible...
On pouvait par exemple demandé a un soldat de dégoupillé une grenade et de la mettre sous son casque en attendant l'ordre de la jeter .. ou alors demandé a un homme de creuser une tranché sachant que dans x temps un panzer passerai sur sa position ...

Leur devise aussi etait assez représentative :
"Mon honneur se nomme fidélité"
Ceci "explique" en parti (c'est un bien grand mot) leur attitude sur les champs de bataille et allieurs ...


Retourner vers « Débats »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité