"Gestion des morts" le jour J et après

Vous avez des questions à poser à propos de l'histoire du Débarquement de Normandie ? Vous souhaitez créer des débats sur un sujet correspondant à l'Opération Overlord ? Rejoignez cette rubrique !
Avatar du membre
Lipton
Messages : 3507
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par Lipton »

Du livre de Franz Gockel,"Les portes de l'enfer" qui comprend le témoignages de nombreux soldats us. L'un d'entre eux raconte cela.

Si vraiment tu y tiens, je posterai le témoignage de ce vétéran.
A+


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".
1/313
Messages : 115
Enregistré le : 22 déc., 00:00

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par 1/313 »

Bien. La référence me suffit. Par contre ne généralisons peut-être pas !


Avatar du membre
Lipton
Messages : 3507
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par Lipton »

Mais je ne généralise pas...je dis juste que dans le témoignage de ce vétéran, il est dit que tous les hommes de sa division avaient un tel sac....
Je ne fais que reprendre ses propos.
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".
Heinz Guderian
Messages : 51
Enregistré le : 31 mai, 23:00

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par Heinz Guderian »

Mais n'y avait-il pas une autre utilité? Quelque chose de convainquant pour la troupe?

D'un autre côté, il faut se méfier des rumeurs. L'armée est un milieu extrêment fermé où les nouvelles sont annoncées avant que l'événement ait un lieu... en tout cas, mes 600 jours dans l'armée suisse m'ont montré qu'il faut être très prudent avec ce que dit quelqu'un qui le tient d'une source sûre! Et je doute que cela soit différent dans les autres armées, et les autres époques.
Je vous le dis, à l'armée, on est tous des concierges!!!


Avatar du membre
Lipton
Messages : 3507
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par Lipton »

Oui enfin là, si on ne peut même plus se fier aux témoignages des vétérans de l'époque, alors autant tout de suite mettre en doute leurs versions des faits quant aux évènements qui se sont produits.
Ce que je dis n'est pas une rumeur, c'est un témoignage......
Et puis soyons fou, peut être que le débarquement n'a jamais eu lieu....
Allez soyez sérieux 5 min svp!!!!!
Lipton, modérateur.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".
Heinz Guderian
Messages : 51
Enregistré le : 31 mai, 23:00

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par Heinz Guderian »

Alors mon cher,

si tu as un peu étudié l'histoire d'une manière académique, ce qui est mon cas, je peux te dire qu'il ne faut jamais prendre pour argent comptant un témoignage. Une source, ça se critique! Et si quelqu'un dit quelque chose et que c'est le seul à le dire, ça ne veux pas dire que c'est faux, mais ça ne veut en aucun cas dire que c'est vrai. C'est pour cela qu'il faut obtenir plusieurs témoignages concordants pour établir un fait véridique.

S'il se produit un accident et qu'il y a trois témoins, il y aura trois versions différentes. Elles ne se tourneront pas forcément le dos. Mais chacun aura vu selon un angle différent l'événement d'une manière spaciale d'une part, et d'une manière émotionelle d'autre part.

Donc si tu me dis que plusieurs témoignages concordants corroborent les faits, là je te croirai, mais si tu as une seule source, je reste sceptique. Ils ont peut-être reçu quelque chose qui pouvait être utilisé comme "cercueil", mais ce n'était peut-être pas la fonction première de l'objet.


A+


Avatar du membre
Lipton
Messages : 3507
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par Lipton »

Ah et petit détail...

comment savait-il que tous les hommes de sa division (200'000 hommes environs) en avait un? Il a posé la question à tous??? Comme tu le disais, un peu de sérieux.

Si le commandant de division dis: "j'ai donné l'ordre que toute la troupe soit équipée de sacs à morts." on peut partir du principe que cela a été suivi. Encore faut-il voir les états de détails des magasins quant à leur sortie réelle.

Si j'étais divisionnaire, j'ordonnerai de fournir ces sacs aux unités sanitaires (en principe une section renforcée par bataillon), mais pas à la troupe. C'est idiot, et comme je l'ai dit précédemment, les types se seraient empressés de foutre loin ces machins qui ne leur servent à rien.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".
Heinz Guderian
Messages : 51
Enregistré le : 31 mai, 23:00

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par Heinz Guderian »

Je suis d'accord avec toi sur ce point.
Effectivement, je ne possède qu'un seul témoignage.
Néanmoins, juste une remarque (même si je sais parfaitement que ma source est loin d'être fiable à 100%): dans le film SPR, on voit, à la mort de Kaparzso, le capitaine Miller mettre un drap sur la dépouille de Kaparzso.
Hormis pour de telles circonstances, je ne vois pas quelle serait l'utilité d'un drap: au mois de juin, le temps en France est loin d'être aussi froid pour que les hommes emmènent un drap pour dormir bien au chaud.
Si tu vois une autre utilité à ce drap, je suis tout ouï.
A+.


Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par H Rogister »

Le problème est que saving private Ryan (si c'est cela que SPR veut dire) est un film tourné 60 après les faits, et qu'il s'agit d'une fiction. Toute fiction aussi réaliste soit elle n'en demeure pas moins une fiction. Elle ne peut dès lors pas être considérée comme une source!
C'est de cette manière qu'on crée des erreurs historiques qui durent des années.

Admettons que Spielberg se soit renseigné pour faire son film (ce qui est le cas!), et qu'il lise le même témoignage que tu as lu. Il se dit, "ok, je vais mettre ça dans le film!", et cela alimentera un fait non véridique.

Maintenant, il est tout à fait possible que les officiers aient eu des draps, parce qu'ils logeaient chez l'habitant. Ils prenaient leur litterie avec, au cas où... Ils n'ont pas passé toute la guerre à dormir sous tente!!! C'est une des explications possibles, mais comme le fait est basé sur un film, peut-être que les officiers n'avaient pas de draps. C'est un point qui mérite réflexion. Je demanderai cela aux vétérans que je croiserai au 65ème anniversaire. Et si sur 10 gaillards, aucun n'en avait, je partirai du principe qu'il n'y en avait pas, du moins dans leurs unités. Parce que transporter son propre cercueil, c'est un truc qui marque.

Honnêtement, je pense qu'ils utilisaient les carrés de tente dans un premier temps. Parce que personne n'a besoin d'un carré de tente additionnel. Mais bon, je verrai dans 2 ans.

A+


Henri Rogister, Webmaster
Image
Heinz Guderian
Messages : 51
Enregistré le : 31 mai, 23:00

"Gestion des morts" le jour J et après

Message non lu par Heinz Guderian »

Sorry, petite erreur dans les chiffres... 10'000 à 16'000 semble plus raisonnable. Cela ne change rien au propos.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales sur le débarquement de Normandie - 6 juin 1944 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité