Cibrantot

Cette rubrique permet à tous les visiteurs du site DDay-Overlord intéressés par les parachutages et les largages de planeurs, ainsi que les batailles aériennes qui ont eu lieu au-dessus de la Normandie pendant toute la Bataille de Normandie.
Rochrismo45
Messages : 8
Enregistré le : 02 mai, 15:20
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Cibrantot

Message non lu par Rochrismo45 »

Merci mais dommage pour moi car je n'ai pas de grands talents de tisserand
Roger-Christian


Rochrismo45
Messages : 8
Enregistré le : 02 mai, 15:20
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Cibrantot

Message non lu par Rochrismo45 »

Bonjour Emmanuel,
Permettez -moi de revenir vers vous pour vous demander si vous avez la réponse aux questions suivantes :
-pour quelle raison la batterie d'assaut avait-elle été séparée du sturm- bataillon AOK 7 dont elle était pourtant un élément structurant ?
-ce faisant,le lt HABEL était-il placé sous l'autorité du major MESSERSCHMIDT ou d'un autre commandement
opérationnel ?à qui rendait-il compte?
-dans le même temps oû le sturm -bataillon avait -il son cantonnement?
Merci d'avance.
Rochrismo


Avatar du membre
Manuferey
Messages : 597
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Cibrantot

Message non lu par Manuferey »

Rochrismo45 a écrit : 13 juin, 16:01 -pour quelle raison la batterie d'assaut avait-elle été séparée du sturm- bataillon AOK 7 dont elle était pourtant un élément structurant ?
Rommel avait fait positionner toutes les unités d’artillerie, de campagne et antichar, au plus près des plages, dans des emplacements préparés, afin de pouvoir engager tout débarquement dans leurs zones de tir.
Rochrismo45 a écrit : 13 juin, 16:01 -ce faisant,le lt HABEL était-il placé sous l'autorité du major MESSERSCHMIDT ou d'un autre commandement opérationnel ?à qui rendait-il compte?
Comme le rapporte von Schlieben, le commandant de la 709. ID, il était parti le 5 juin à Rennes pour un Kriegspiel avec les commandant du 7.AOK Sturm-Bat. (Major Messerschmidt) et du 739. Gren-Regt. Von Schlieben sera de retour à son PC de Chiffrevast près de Valognes seulement en début d’après-midi du 6 juin donc idem pour les autres commandants.

Habel devait être placé sous le commandement opérationnel du chef de bataillon de la zone géographique dont dépendait Cibrantot. Mais je ne sais pas qui c’était.
Rochrismo45 a écrit : 13 juin, 16:01 -dans le même temps oû le sturm -bataillon avait -il son cantonnement?
Le Sturm-Bat. AOK 7. était positionné autour du Vast, donc au nord-ouest de Quettehou/St-Vaast-La-Hougue, depuis la mi-mai 1944. Il devait servir de réserve mobile d’infanterie.

Emmanuel


Rochrismo45
Messages : 8
Enregistré le : 02 mai, 15:20
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Cibrantot

Message non lu par Rochrismo45 »

La batterie HKB d'AGEVILLE faisant partie du réseau d'artillerie côtière de l'armée de terre devait sans doute
dépendre du commandement du colonel Gérahard TRIEPEL qui assurait le commandement opérationnel de
l'ensemble des batteries côtières du "Heer"et de la marine dans ce secteur .Ce serait donc à lui que le Lt HABEL devait rendre compte ce qui ,logiquement ,serait de nature à conférer plus de crédibilité aux témoignages recueillis de cet officier supérieur sur le sort (hommes et matériel de tir )de la batterie d'assaut du STURM Bataillon ,Qu'en pensez vous et avez vous eu accès à de tels témoignages ?
Encore merci pour votre bienveillante coopération .
Rochrismo


Avatar du membre
Manuferey
Messages : 597
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Cibrantot

Message non lu par Manuferey »

Rochrismo45 a écrit : 16 juin, 09:19 La batterie HKB d'AGEVILLE faisant partie du réseau d'artillerie côtière de l'armée de terre devait sans doute
dépendre du commandement du colonel Gérahard TRIEPEL qui assurait le commandement opérationnel de
l'ensemble des batteries côtières du "Heer"et de la marine dans ce secteur .Ce serait donc à lui que le Lt HABEL devait rendre compte ce qui ,logiquement ,serait de nature à conférer plus de crédibilité aux témoignages recueillis de cet officier supérieur sur le sort (hommes et matériel de tir )de la batterie d'assaut du STURM Bataillon ,Qu'en pensez vous et avez vous eu accès à de tels témoignages ?
Encore merci pour votre bienveillante coopération .
Rochrismo
Je ne suis pas convaincu que la batterie était rattachée tactiquement au HKAR 1261 de Triepel. Triepel ne mentionne cette batterie qu'une seule fois dans son debriefing d'après-guerre aux Américains. Il se rappelait qu'elle était positionnée à Cibrantot mais ne citait pas le nom de Habel.

il faut bien se rappeler que les batteries du HKAR 1261 n'étaient pas mobiles. De plus, les batteries de l'Art-Regt. 1709. de la 709 DI, positionnées dans le nord du Cotentin restaient attachées à la 709 ID.

Par ailleurs, le Lt-Col. Keil, commandant le GR 919, unité de la 709. ID en charge de la défense du secteur, nous dit qu'il est allé plusieurs fois sur la position de la batterie avant le 6 juin. La batterie se trouvait dans son secteur et était mobile donc capable d'être déplacée pour appuyer des contre-attaques. Elle pouvait donc bien lui être rattachée.

Emmanuel


Rochrismo45
Messages : 8
Enregistré le : 02 mai, 15:20
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Cibrantot

Message non lu par Rochrismo45 »

Encore merci pour la qualité de votre écoute et l'intérêt de vos réponses toujours aussi pertinentes et
circonstanciées sur des faits essentiels à la compréhension d'un évènement peu commenté et, ce faisant ,
mal connu bien que marquant de l'histoire du " Jour J " en Normandie .
Bien cordialement,
Rochrismo


Retourner vers « Opérations aéroportées et batailles aériennes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités