Batterie de Maisy

Pour connaître l'histoire des sites du Mur de l'Atlantique, pour poser vos questions, rejoignez cette section !
Marc Laurenceau
Messages : 2684
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Le problème c'est : existe-t-il 800 wn aussi bien concervés que Maisy ? Les 800 wn sont-ils réhabilités ? Les 800 wn ont-ils tous été attaqués par la fameuse unité du 5ème Rangers ?

Si l'on retire tous les wn dont l'armement principal repose sur deux 88 ou deux 75, ou inférieur, combien reste-t-il de wn ? Combien, si l'on considère Maisy comme simplement deux batteries séparées pour l'instant, existe-t-il de wn comportant des pièces de 155 et d'autres comportant des pièces de 100 ?

Le total des wn en Basse-Normandie perd de son intérêt dans ce débat. Il ne s'agit pas du même puzzle, ni du même collier de perle ! Ici, c'est la cour des grands dont on parle, et Maisy n'a rien à voir avec le wn 62, justement à cause de son armement.

Concernant Sterne, il possède maintenant la plupart des documents que vous avez présenté sur ce forum. Si vous venez simplement avec ceux-ci, je doute qu'il changera d'avis sur la question.
Ce qui serait intéressant, c'est de trouver les intentions de construction. Pourquoi construire ces deux batteries côte à côte à proximité de l'embouchure de la Vire ? En somme, il s'agit de prouver que ces deux batteries sont isolées l'une de l'autre, ce qui n'a pas été fait de manière flagrante jusque là.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

bonjour,
il exite aussi d'autre document,un bauprogram de construction et des rapports de construction qui porte un n:de construction VF7B,et comme on sait que dans se secteur les vf7b(soute a munitions) ne court pas les rues,on est sur a 70% que s'est a cette endroit.Car sur la pointe du hoc se sont des soutes R 134.
Secteur utha beach on a pas trouver de soute de se type non plus.
les bunker on ètè certainement construit sous la direction de arge schiffer.
em Image


chazette
Messages : 66
Enregistré le : 03 janv., 00:00

Batterie de Maisy

Message non lu par chazette »

Cher monsieur
le probleme n'est pas là

Le problème c'est : existe-t-il 800 wn aussi bien concervés que Maisy ? Les 800 wn sont-ils réhabilités ? Les 800 wn ont-ils tous été attaqués par la fameuse unité du 5ème Rangers ?

Si l'on retire tous les wn dont l'armement principal repose sur deux 88 ou deux 75, ou inférieur, combien reste-t-il de wn ? Combien, si l'on considère Maisy comme simplement deux batteries séparées pour l'instant, existe-t-il de wn comportant des pièces de 155 et d'autres comportant des pièces de 100 ?


les passionnés de fortif ne s'arrètent pas à la Normandie
et maisy I et II ne sont qu'un tout petit maillon de la chaine du mur
et que ses bies est été attaquées par les Rangers cela est un detail car beaucoup de site ont été attaqués Brest , St Malo Boulogne et cela par toutes les troupes alliée !!!

personnellement je ne connais pas ce monsieur et il ne m'a jamais contacté ni via heimdal ni via autre chose
ses livres ont le merite d'exister mais il y a beaucoup d'erreurs historiques
exemple dans st marcouf page 24-25 2 casemates H650 et 2 x H671 et le plan nous montre 4 x H650 probleme!!!!!
2/ page 56 et 59 il embraye directement sur la 3/ HKAR1261 et ne parle meme pas que cette batterie avant d'etre une bie de marine était servi par la battr 3./832 avec 6 pièces de 15,5 cm K418 (f) GPF

Le personnel de la Heeres-Küstenartillerie-Abteilung.832 a été mobilisé le 31 janvier 1941 dans le Wehrkreis IX de Mühlhausen/Thür. Au début de cette même année 18 canons français de 15,5 cm G.P.F K418 (f) sont récupérés en France dans un dépôt et remis en état par les services techniques allemands. La H.K.A.A.832, placée sous le commandement de l?Oberstleutnant Strohbach, en prendra possession dès février et les matériels seront alors répartis en trois batteries de 6 pièces chacune formant les H.K.B. 1/832, 2./832 et 3./832.
En avril, le détachement prend le chemin du Pas-de-Calais et arrive par transport ferroviaire en gare de Boulogne. Une fois débarqués les pièces d?artillerie et le personnel correspondant sont acheminées vers leurs nouveaux emplacements de tir.
La H.K.B. 1/832 sous les ordres du Leutnant Frido Ebeling rejoint la pointe du Gris-Nez, la H.K.B. 2/832 prend position au Portel et la H.K.B. 3/832 s?installe à l?est de Wissant au lieux-dit la Mine d?Or.
En mai 1942, les batteries de la H.K.A.A.832 sont transférées sur la côte normande par chemin de fer. La batterie 1./832 prend ses quartiers à Houlgate-Tournebride dans des emplacements de campagne avant d?être mutée à la fin de l?année sur la plage de Riva-Bella.
De son coté, la batterie 2./832 occupe la pointe du Hoc surplombant la baie des Veys et la côte orientale du Cotentin. Cette dernière perchée sur de hautes falaises va être organisée dans un premier temps sur le même principe avec six emplacements de campagne abritant les pièces de 15,5 cm K418 (f). Le nouveau commandant de la batterie sera l?Oberleutnant Frido Ebeling, qui a été muté en juin 1942.
Enfin, la batterie 3./832 occupe pendant une courte période la localité de Fontenay, puis elle est transférée sur le site de Crisbecq / St-Marcouf jugé plus approprié.
Suite à la restructuration des détachements de l?artillerie côtière de l?armée de terre survenant le 13 décembre 1943, la H.K.A.A.832, est converti en H.K.A.A.1260, dirigée successivement par le Major Clemens Warlimont remplacé en avril 1944 par le Major Paul Friedrichs.
(voir aussi mon article dans 39/45 mag sur la Bie St-Marcouf chez Heimdal)!

Autre probleme : page 66 il dit que Ohmsen prend le cmd de la bie le 1er fevrier 1941 (delire car a cette date ya pas de bie car la 3/83 n'arriveque fin janvier 1941 etc'est une bie de l'armée de terre HKAA
De plus page 67 l'auteur ce contredis Ohmsen est officier le 1 juillet 42 alors que le 1er fevrier il commande soit disant deja le pt d'appui et le 1er fevrier 1944 il est le nouveau commandant (pages 66 et 67) donc trois incoherance

Page 72 il dit que les canons de 155 (tient ils arrivent ici comme un cheveux sur la soupe) sont envoyé à fontenay (faux et faux car c'est une future bie hippomobile divisionnaire)

Sur le livre pt du hoc un seul canon detruit est resté dans sa cuve les autre sont bien sur en arrière (j'ai dit cela car certaines personnes disaient qu'il n'y avait plus aucun canon dans les cuves!!!!

D'autre part pour votre gouverne ce monsieur a publié des photos à moi prise (non détramées et donc de mauvaise qualité) dans mon article sur les canons et bies de 155 GFP sur le mur de l'atlantique dans 39/45 mag
exemple pages 45, 67. (si il me les avaient demandées je lui aurait donné ainsi qued'autre!!!) mais bon passons

en conclusion cette personne est très forte pour l'investigation auprès des veterans, mais il lui manqued es notions en fortifications, artillerie, corps de bataille allemand et doc du bundesarchiv.

Maisy 1 & 2 ne sont pas des bies cotières mais des bies hippo dont le seul but est de battre les plages en cas de débarquement, les bies cotières possèdent des organes de calcul (telemetre etc et encore pas toutes,)mais pas les bies hippo.
voila

la levé de bouclier n'est pas sur l'homme mais sur le delire de dire que c'est lui qui a trouvé une bie perdu depuis 60 ans (pour info les marins du SHM ont relevé un croqui du site en 1946 alors on est loin d'une nouvelle decouverte
A Chazette


chazette
Messages : 66
Enregistré le : 03 janv., 00:00

Batterie de Maisy

Message non lu par chazette »

Cher monsieur

Etonnante erreur des éditions Heimdal. Après avoir consulté l'ouvrage de von Keusgen sur la Pointe du Hoc, je sais maintenant que Heimdal connait certains "loupés" en matière d'impression. Pourtant, lors d'une réédition de votre ouvrage, réalisé par le magazine 39/45 (il me semble que c'est celui-ci), qui reprend vos travaux, ces pages n'ont pas été ajoutées. A qui la faute ?

il n'y a pas de reedition c'est 2 livres differents
le 1er en 1997 le mur de l'atlantique en Normandie (version reliée et version 39/45 mag)
le second 2001 1944 le mur de l'atlantique en normandie
ce dernier est en couleur
AC


Marc Laurenceau
Messages : 2684
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Critique intéressante de von Keusgen. J'avais déjà pu consulter les données présentées sur ce forum dans son ouvrage sur la Pointe du Hoc. Von Keusgen ne connait pas grand chose sur la batterie de Maisy : lors de la rédaction de ce même ouvrage, il a appelé Sterne en lui demandant des informations sur Maisy, afin d'enrichir son livre. Les propos recueillis par Keusgen ont été exactement recopiés dans Pointe du Hoc.

Ma critique ne porte pas sur lui directement, mais sur vos deux éditions du Mur de l'Atlantique en Normandie. Vous m'avez dit que si l'édition par Heimdal n'a enregistré que quatre ligne sur Maisy, c'est à cause d'une erreur d'impression. Mais comment expliquer ce même constat dans le magazine 39/45 ? Qu'est-ce qui selon vous diffère entre ces deux versions (outre l'absence ou la présence de couleurs) ?

Je pense d'autre part que lorsqu'on s'intéresse au mur de l'atlantique en Normandie, Maisy ne doit pas être considéré avec dédain. Ou alors autant considérer Merville de la même manière, elle qui ne possède "que" 3 canons de 100.
D'autre part l'unité des Rangers n'est pas une unité classique des armées alliées. Lorsqu'on l'emploi, alors que tout le 2ème bataillon est quasimment hors d'état de combat, pour contrôler une batterie, c'est qu'il ne s'agit pas d'un point de défense mineur, ou alors la 29ème d'infanterie aurait libéré le site au lieu de foncer sur Isigny.

Que pouvez-vous me dire sur l'histoire de la prise de la batterie de Maisy, puisque tout le monde a l'air de parfaitement connaître cette batterie ?

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Bunker14
Messages : 119
Enregistré le : 20 mai, 23:00

Batterie de Maisy

Message non lu par Bunker14 »

vous parlez du 5 em Ranger , pour quoi ce place t'il au dessus des autres??
""pour Merville il y a 4 canons""


Si Mr Sterne possède maintenant la plupart des documents
, alors il va bien voir ces erreures!!!!! et peut étre les coriger.
je pense que Mr Stern a besoin de visiter d'autre sites pour ce rendre compte que maisy et un site mineur.

les deux batteries sont la pour proteger la plage (voir la topographie du terrain) et l'embouchure de la vire!
ce sont deux unitées differentes dans deux Wn


pouvez vous nous dire ce que pense aujourd'hui Mr Stern sur Maisy ???
voir si il a changé d'avi ou non
Cordialement

Benjamin
.


Marc Laurenceau
Messages : 2684
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Les informations transmises par Sterne se sont précisées avec le temps. Il ne cherche pas à passer pour un idiot et à maintenir des thèses absurdes. En revanche, je pense que si vous dites à Sterne que Maisy est un ensemble mineur en Normandie, il risque de mal le prendre (il ne serait pas le seul), parce que cette thèse n'est pas justifiée.

Comment peut-on dire de deux sites comportant d'une part 4 canons de 100 mm et d'autres part des pièces de 155 sur un même espace encerclé par un même champ de mines qu'il s'agit d'un espace mineur ?

Les paras du Lieutenant-Colonel Otway (700 au départ, 150 à l'arrivée) ont attaqué le 6 juin 1944 la batterie de Merville qui ne comptait "que" 3 pièces de 100. Elle n'a jamais été considérée par les Alliés comme un site mineur.

En revanche, je persiste à croire que Maisy a été un objectif sous-estimé par les Alliés. Et que cette sous-estimation induit nombreux d'entre vous dans cette même voie. Les Alliés ont cru qu'un simple bombardement aurait raison du site. Mais il n'en a pas été le cas, vous pouvez voir vous-même les effets du bombardements : négligeables. De nombreuses maisons de Maisy ont été touchées (j'en connais certaines), mais pas les pièces d'artillerie de Maisy. Le site a tenu jusqu'au 9 juin. Pas mal pour un site mineur, alors même qu'Isigny tombait aux mains des soldats américains.

L'unité des Rangers n'a, pour votre gouverne, rien à voir avec les unités d'infanterie classiques. Son entrainement a été beaucoup plus intense, et ses missions ne pouvaient généralement pas être réalisées par de l'infanterie dite classique. Les hommes ont été entrainés à réaliser des missions de très hautes intensités, rapides, et dans le coeur du dispositif ennemi. Ce n'est en effet pas la 29ème d'infanterie qui s'est chargée de capturer la Pointe du Hoc. Le 2ème bataillon devait capturer Maisy, mais Rudder a refusé de l'engager (lui même étant blessé et le 2ème bataillon ayant été décimé,) et a demandé au 5ème de s'en charger.

Et une batterie qui ouvre le feu sur Omaha (cf journal de la 1st ID), ce n'est pas non plus pour moi une batterie mineure. Ou bien allez le dire aux gars qui sont morts sous ses obus.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Marc Laurenceau
Messages : 2684
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Ma question tient toujours (et notamment à A. Chazette) : que pouvez-vous me dire à propos de l'histoire de la batterie de Maisy du 6 au 9 juin 1944 (en dehors de ce que je vous ai moi-même raconté) ?

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
chazette
Messages : 66
Enregistré le : 03 janv., 00:00

Batterie de Maisy

Message non lu par chazette »

1/Tableau récapitulatif des batteries côtières faisant face au débarquement

MKB Bléville 1./MAA 266 1x 38 cm M35/36 (f) S536
MKB Vasouy 9./MAA 266 3 x 15 cm Tbts.K.L/45 M262, M272 x 3
HKB Villerville 1./HKAA 1255 6 x 15,5 cm K420 (f) H679x1 et 6 cuves
HKB Villerville/ Hennequeville 4./HKAA 1255 4 x 10,5 cm K331 (f) H671x4
HKB Benerville / Mt-Canisy 2./HKAA 1255 6 x 15,5 cm K420 (f) H679x3 et 6 cuves Oblt Somdam
HKB Houlgate Tournebride 3./HKAA 1255 6 x 15,5 cm K420 (f) H679x2 et 6 cuves
HKB Riva-Bella 1./HKAA 1260 6 x 15,5 cm K418 (f) (H679) et 6 cuves
HKB Vers sur mer / Mt Fleury 3./HKAA 1260 4 x 12,2 cm K390/1 (r) H679x1 et (H679x3)
MKB Longues sur mer 4./HKAA 1260 4 x 15 cm Tbts.K.C/36 H272x4 et M262 Oblt Kurt Weil
HKB pointe du Hoc 2./HKAA 1260 6 x 15,5 cm K418 (f) H679x3 H636 et 6 cuves
HKB St-Martin de Varreville 1./HKAR 1261 4 x 12,2 cm K390/2 (r) (H669x4) Oblt Erben
HKB Azeville 2./HKAR 1261 4 x 10,5 cm K331 (f) H650x2 et H671x2 Lt Kattnig
MKB St-Marcouf 3./HKAR 1261 4 x 21 cm K39/41 H683x3 Oblt Walter Ohmsen
HKB Quineville 4./HKAR 1261 4 x 10,5 cm K331 (f) H671x4 Oblt Schultz
HKB Crasville 5./HKAR 1261 4 x 10,5 cm K331 (f) H671x2 / H650x2 Oblt Frantz Kerber
HKB Morsalines 6./HKAR 1261 6 x 15,5 cm K416 (f) (H679x4) et 6 cuves
HKB la Pernelle I Hessen 9./HKAR 1261 4 x 10,5 cm K331 (f) H671x6
HKB la Pernelle II 10./HKAR 1261 3 x17 cm K18 (H688x3)
HKB Gatteville 7./HKAR 1261 6 x 15,5 cm K420 (f) H679x4 et 6 cuves


2/ texte manquant que heimdal a oublié de mettre en page
Complément de texte au sujet du livre le mur de l?Atlantique en Normandie
Page 61


Au delà de la pointe du Hoc, la côte est ponctuée par de nombreux nids de résistance. A l?Est de Grandcamp le point d?appui Wn 078 est équipé d?un 7,5 cm Pak 97/38 (f), le Wn 079 de Grandcamp est doté d?une tourelle de char FT 17 munie de son canon de 3,7 cm KWK 144 (f) prenant l?entrée du port en enfilade, alors qu?un canon antichar de 3,7 cm Pak 38 balaye l?espace au sein du Wn 080. Mais le secteur le plus fortifié de cette région, est sans nul doute la zone de Maisy. Sur le front de mer divers points d?appui assurent la continuité du plan de feu avec notamment le Wn 081 et Wn 082 équipé chacun de deux pièces de 5 cm KWK L/42 sous casemates ou en encuvements et complétés par de nombreux abris et postes pour mitrailleuses. Plus loin le secteur de Maisy / Gefosse, constitué par les points d?appui Wn 87, Wn 88 et Wn 89, est sensiblement armé par le même matériel soit deux pièces de 5 cm KWK L/42 et une tourelle de char FT 17 pourvue de son canon de 3,7 cm KWK 144 (f). Enfin en arrière les Allemands mettent en place deux batteries hippomobiles appartenant au AR.1716. La première installée au lieu dit la Perruque (Stp 083) regroupe quatre plates-formes bétonnées pour obusiers de 15,5 cm sFH 414 (f) formant la batterie 9./AR 1716 tandis que la seconde en place à la Martinière (Stp 084) 8./AR 1716 dispose de quatre casemates H669 équipées d?un matériel de 10 cm leFH 14/19 (t). Enfin pour finir l?étude des principales défenses côtières il est aussi à souligner la présence d?une casemate pour 4,7 cm Skoda 36 (t) au Wn 92 de la pointe du Grouin ainsi qu?un canon de 4,7 cm Pak 181 (f) au Wn 93 de St-Clément.

La 352.ID.
Comme nous l?avons déjà dit le dispositif initial de la 716.ID va être complété par l?arrivée de la 352.ID se positionnant entre Port en Bessin et Isigny. La 352.ID commandée par le Generalleutnant Dietrich Kraiss regroupe principalement à la veille du débarquement trois régiment de Grenadiers à deux bataillons chacun soit le Gren-Rgt 914 de l?Oberstleutnant Ernst Heyna, le Gren-Rgt 915 de l?Oberstleutnant Karl Meyer et le Gren-Rgt 916 de l?Oberst Ernst Goth, d?un régiment d?artillerie hippomobile AR.352 doté de douze batteries réparties en quatre Abteilungen sous le commandement de l?Oberstleutnant Karl-Wilhelm Ocker, d?un bataillon de Fusiliers Füs.Btl.352 du Rittmester Eitel Gerth, d?un bataillon de pionniers Pi.Btl.352 du Hauptmann Fritz Paul, d?un détachement antichar Pz.Jäg.Abt.352 sous les ordres du Hauptmann Rolf Lochner et d?un bataillon de recomplément Feld-Ers.Btl.352 sous les ordres du Hauptmann Aloys Pieper, soit un effectif global divisionnaire de 7400 hommes. En plus de son armement propre la division dispose aussi d?un certain nombre de matériels quelle incerre dans ses différents complexes défensifs soit des lance-grenades de 5 cm et 8 cm (Gr.W 201, 205, 210), des pièces de 7,5 cm Pak 40, des lance-flammes et de nombreuses mitrailleuses. Enfin il ne faut pas oublier la présence d?un bataillon de troupes russe (Osttruppen) répartis dans le secteur de Isigny Ost.Btl 439 auquel s?ajoutent les unités du III./ Sturm-Flak-Korps dont notamment en arrière d?Omaha la I./ Sturm-Flak-Abt de l?Oberstleutnant Kistowski et la Flak.Abt 32.




Je connais ni l'un ni l'autre (von Keusgen, Sterne)

Ma critique ne porte pas sur lui directement, mais sur vos deux éditions du Mur de l'Atlantique en Normandie. Vous m'avez dit que si l'édition par Heimdal n'a enregistré que quatre ligne sur Maisy, c'est à cause d'une erreur d'impression. non mise en page ratée et oubliée voir ci-dessus le texte d'origine

Mais comment expliquer ce même constat dans le magazine 39/45 ? Qu'est-ce qui selon vous diffère entre ces deux versions (outre l'absence ou la présence de couleurs) ?
1944 le mur del'atlantique en normandie il y a une page complete sur maisy p49 et du texte page 50 avec un croquis
je pense que vous confondez tous mes livres!!!!

Je pense d'autre part que lorsqu'on s'intéresse au mur de l'atlantique en Normandie, Maisy ne doit pas être considéré avec dédain. Ou alors autant considérer Merville de la même manière, elle qui ne possède "que" 3 canons de 100. oui et je vous est deja dit que heimdal n'a pas mis mon texte dans le second livre
c'est pas moi qui a fait la maquette du livre je l'ai meme pas vu avant le tirage!!!!

D'autre part l'unité des Rangers n'est pas une unité classique des armées alliées. Lorsqu'on l'emploi, alors que tout le 2ème bataillon est quasimment hors d'état de combat, pour contrôler une batterie, c'est qu'il ne s'agit pas d'un point de défense mineur, ou alors la 29ème d'infanterie aurait libéré le site au lieu de foncer sur Isigny.
c'est votre avis, la 2e DB à Royan n'est pas aussi ordinaire non plus et les rangers US ont aussi attaqué des positions du mur à Brest
etccc toutes les unités combattantes on le meme interet si on si interesse!

Que pouvez-vous me dire sur l'histoire de la prise de la batterie de Maisy, puisque tout le monde a l'air de parfaitement connaître cette batterie ? [/i]
rien moi je fais dela bunkerarcheologie et pas l'étude des Rangers, jelaisse le soin de le faire aux auteurs américains avec leur propres archives. mon propos est d'etudier le mur en general car la Normandie n'est qu'un petit secteur, il y a aussi la provence avec son debarquement aussi!

pour finir avec cette histoire un bon historien travaille en archive et je n'es pas rencontrer ses personnes ni au bundesarchiv, ni à ECPA ni au SHAT ou SHM de paris ou Cherbourg personne des archives ne les connais.
il faut prendre les archive comme base, puis reconnaissance terrain, puis interview de personnes ayant vecu la chose (dans la mesure du posssible)
tout depend le sujet du lire ou de l'article que l'on veut faire.

Chez heimdal c'est simple 80 pages et il faut tout mettre dedans alors pour moi c'est court alors je met l'essentiel
A Bientot
A Chazette (historien 30 livres à mon actif et + de 400 articles dans divers revues) moi j'apporte modestement ùma pierre à l'edifice et ici je ne connais pas beaucoup de personne pouvant se prevaloir de faire se que modestement je fais
AC


chazette
Messages : 66
Enregistré le : 03 janv., 00:00

Batterie de Maisy

Message non lu par chazette »

Pour vous repondre

Comment peut-on dire de deux sites comportant d'une part 4 canons de 100 mm et d'autres part des pièces de 155 sur un même espace encerclé par un même champ de mines qu'il s'agit d'un espace mineur ?

Les paras du Lieutenant-Colonel Otway (700 au départ, 150 à l'arrivée) ont attaqué le 6 juin 1944 la batterie de Merville qui ne comptait "que" 3 pièces de 100. Elle n'a jamais été considérée par les Alliés comme un site mineur.


on dit d'un site qu'il est mineur en fortification quand il possede un armement mineur.
la batterie du Havre 38 cm est un site majeur, la bie Hamburg à cherbourg est un site majeur 4 x 24 cm, la batterie lindemann ou todt sont majeur 406 et 380 mm, la base de sous marin de keromann est majeur etcccc
c'est pas une question si il a subit ou pasune attaque alliée , c'est Todt et speer qui decident pas des personnes sur un forum!!!!!!!!!!


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mur de l'Atlantique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité