Batterie de Maisy

Pour connaître l'histoire des sites du Mur de l'Atlantique, pour poser vos questions, rejoignez cette section !
Marc Laurenceau
Messages : 2684
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Les Rangers ont découvert les cadavres des parachutistes au moment de la capture du site. Beaucoup de scénarios peuvent être imaginés, mais ceux qui ont la réponse, ce sont les vétérans allemands.

Sterne cherche actuellement à en contacter.

Voici ce qui est dit dans le livre Omaha Beach de G. Bernage (éditions Heimdal) - Merci à Lipton pour ces infos - :

"Vers 0h00, des paras américains sont largués au dessus de st-laurent. Ils ont même apporté avec eux un canon de 37mm. A 0h30, 4 paras américains prennent le café chez Gaston Dupont. Ils continueront ensuite à poursuivre leur mission plus loin. Pendant ce temps, 8 autres paras se sont installés dans le chemin bordant le premier jardin de la ferme de la famille André. A minuit, la sentinelle de faction à la ferme entend un bruit suspect et crie "alarm". Ses 10 camarades surgissent rapidement et quittent la ferme pour rejoindre le wn66. Mais les paras les attendaient, cachés derrière le mur en bordure du chemin montant à la position. Ils ont ordre de ne pas tirer pour ne pas se faire repérer. Ils tueront tous les allemands au poignard ou à la matraque. Cette présence de paras américains dans ce secteur peut surprendre. Mais elle est bien attestée et fait partie des nombreux faits encore peu connus concernant le jour j."

Quel lien avec Maisy ? Y a-t-il eu un autre parachutage à proximité de Maisy ?

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

Témoignage de John C. Raaen, Jr. (28 février 2006)
Capitaine ? compagnie état-major ? 5e bataillon de Rangers
9 Juin 1944 ? Attaque à Maisy

Le 9 juin au matin, les compagnies ?A?, ?C? et ?F?du 5e Rangers, toujours sous les ordres du Major Sullivan, étaient détachées du 1er bataillon du 116e régiment d?infanterie.

Dans son avance au sud, le 1er bataillon du 116e régiment avait rencontré une très forte résistance des positions allemandes à Maisy. Comme leur objectif était Isigny et non Maisy, le 1er bataillon du 116e régiment contourna les positions allemandes laissant celles-ci au 5e Rangers.

Le Major Sullivan avait trois compagnies de Rangers, deux half-tracks du 2e bataillon de Rangers et la compagnie ?B? du 81e bataillon d?armes chimiques. Ce dernier était armé avec des mortiers de 4.2. Durant la marche d?approche, J?étais à l?arrière de la colonne avec quelques éléments de l?état-major. En passant à travers les haies et les champs nous étions pris sous le tir de mitrailleuses à plusieurs reprises. Cependant, nous étions au delà des balles traçantes et les Allemands ne furent jamais capable d'ajuster leurs tirs pour nous ennuyer.

A cause des grands champs de mines protégeant ce point fortifié allemand, le Major Sullivan décida d?attaquer en une colonne avec la compagnie « A » en tête suivie de la compagnie ?F? et de la compagnie ?C? toutes deux en réserve et fournissant un tir de support avec ses mortiers de 81mm. Le 58e bataillon d?artillerie de campagne blindé bombarda les positions de Maisy en préparation de l?avance du 5e Rangers.

Durant l?attaque, le support d?artillerie était procuré par les mortiers de 4.2 du 81e bataillon, les deux canons de 75mm montés sur les half-tracks du 2e Rangers et les quatre mortiers de 81mm de la compagnie ?C? du 5e Rangers. En dépit des champs de mines et d'une résistance obstinée, ce point fortifié était capturé avec succès.

Il était pourvu de trois obusiers de 100mm, un grand dépôt de munitions et d'autres ravitaillements et environ 90 défenseurs furent faits prisonniers. Les prisonniers et la position furent remis entre les mains d'éléments de la 29e Division d'infanterie.

Ace Parker, le commandant de la compagnie "A" me dira plus tard que le combat à Maisy fut pire que le que le débarquement à Omaha Beach quatre jours plus tôt.

Source: Forum D-Day Normandie 1944 ? Men of the Day.


Henri Rogister, Webmaster
Image
Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1608
Enregistré le : 03 sept., 23:00

Batterie de Maisy

Message non lu par 325th GIR »

Merci H Rogister pour cet traduction et pour ce document.

" Ace Parker, le commandant de la compagnie "A" me dira plus tard que le combat à Maisy fut pire que le débarquement à Omaha Beach quatre jours plus tôt. "

Il y a donc bien quelques secrets militaires...


Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.
Marc Laurenceau
Messages : 2684
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Voici des éléments historiques extraits du débat sur les fortifications de Maisy :

A propos du bombardement, il est écrit dans les rapports officiels (et donc dans la plupart des ouvrages qui font mention de cette action) que la batterie a reçu près de 600 tonnes de bombes dans la nuit du 5 au 6 juin, sans compter les bombardements de l'artillerie navale (HMS Hawkins).
Mais sur le terrain, seuls quelques bombes et obus isolés sont tombés sur l'ensemble du site.
Un seul impact majeur est visible à ce jour.

Le village de Maisy a été sévèrement touchée par ces bombardements (j'ai le récit d'habitants qui ont eu leur maison détruite par ces attaques). Il reste encore aujourd'hui un seul impact visible sur le site (cf photo qui a été postée), et on peut voir devant le point fortifié Est le tracé d'un des bombardements aériens (traces sombres dans le champ), qui est à environ 300-400 mètres du site. Les autres dégats connus à ce jour sont : destruction d'un bunker de communication, destruction d'un morceau du tunnel au centre de la batterie.
Ce qui est justement étonnant, c'est que les plus hauts batiments présents ne portent aucune trace d'éclats. Ils sont intacts. Le bombardement n'a donc pas inquiété les artilleurs.

Même situation avec le bombardement du HMS Hawkins : aucun éclats situés côté Nord des bâtiments.

Les seuls éclats visibles proviennent majoritairement du Sud : leur origine est très certainement le bombardement au mortier précédant l'attaque du 5eme Bataillon Rangers le 9 juin matin (dommages portés à 2 encuvements de 155 mm, et à différents petit abris protégés par de la tole ou du bois).


Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

Le 58th Armored Field Artillery Bn a participé à l'attaque de la batterie de Maisy.
Je possède l'history Bokk mais malheureusement l'histoire de cette unité qui débute le 1er octobre 1941 et se termine en mai 1945 est résumée en 44 pages.

La seule chose qui à rapport au 9 juin 1944 est:

"Le bataillon revenait complètement en support du 116e régiment d'infanterie et du 5e Rangers. Le combat allait maintenant se dérouler à l'intèrieur des terres deNormandie, excellente région pour des combats de retardement et c'est ce que les troupes allemandes firent le plus."


Henri Rogister, Webmaster
Image
Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1608
Enregistré le : 03 sept., 23:00

Batterie de Maisy

Message non lu par 325th GIR »

"Ce qui est justement étonnant, c'est que les plus hauts batiments présents ne portent aucune trace d'éclats. "

C'est vrai, on dirais qu'ils n'ont pas vue la guerre. car le jour que l'on na visiter le site avec Marc, Gary et Philippe ce qui nous as choquer c'est qu'il n'y a pas d'eclat sur certain batiments et que la couleur noir et intact, a part un endroit qui et criblée d'impact, sans doute fusil ou mitaillette).


Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.
Caskou
Messages : 123
Enregistré le : 15 juil., 23:00

Batterie de Maisy

Message non lu par Caskou »

Exacte Hervé, les traces correspondaient en partie à la prise de la batterie par les Rangers.

Vivement que Garry dégage un maximum du réseau de Maisy, que l'on voit ces positions à taille humaine. Image


Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

[quote="506th"]moi ce qui me tracasse c'est sa "Des cadavres de parachutistes américains du 506ème régiment, 101ème Airborne, ont été retrouvé par les Rangers. "
Puisqu'il a toujours été dit qu'il n'y avait pas eu de parachutage dans cet Zone ???[/quote]
Bonjour
Moi ce qui m'étonne c'est la précision qui est dans cette phrase. Et j'aurais quelques questions à poser:
- En premier quelle est la source? Est elle le témoignage d'un vétéran Ranger rencontré récemment?
- Si oui quel est l'insigne tactique éventuel qui a permis a ce vétéran de savoir qu'il s'agissait d'hommes du 506th PIR?

PS: En ce qui concerne les hommes ayant combattu à la pointe du Hoc, il s'agit de 4 hommes ayant réussi à sauter d'un avion abattu par les Allemands. Le reste du stick ainsi que l'équipage ont tous peri dans le crash, en mer, de l'appareil.


Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

Si oui quel est l'insigne tactique éventuel qui a permis a ce vétéran de savoir qu'il s'agissait d'hommes du 506th PIR?
L'insigne tactique permettant de reconnaitre un rémigement, ici pour le 506th, est un As de pic. Si le point est en bas, c'est le 2nd bataillon, à droit, le 1st bataillon, à gauche, le 3th bataillon, et si il est en hait c'est le Commandement.


Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

Voilà une illustration qui t'aidera à comprendre :
Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mur de l'Atlantique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités