Batterie de Maisy

Pour connaître l'histoire des sites du Mur de l'Atlantique, pour poser vos questions, rejoignez cette section !
Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

Bombardements de la Batterie de Maisy

4/5 June Deception Sorties ? Attacks on Coastal Batteries. On the night 4/5 June, 259 aircraft from Bomber Command attacked 4 gun positions with 125 Lancasters, 118 Halifaxes and 16 Mosquitoes from 1, 4, 5, 6 and 8 Groups. Three of the targets were deception targets in the Pas de Calais. The fourth was the Maisy Battery, which lay between Omaha and Utah beaches. The target was completely covered by cloud and could thus only be marked by Oboe sky markers. It was bombed by 52 Lancasters

Source: Website Royal Air Force: D-DAY 6 June 1944, The Air Operations

Si je comprend bien ce petit texte, la batterie de Maisy était complètement couverte de nuages et donc impossible à localiser excepté par celui qui devait marquer l'objectif. Seulement bombardée par 52 Lancaster

Suis-je correct dans la traduction?Image

Amicalement
http://www.criba.be


Henri Rogister, Webmaster
Image
Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1608
Enregistré le : 03 sept., 23:00

Batterie de Maisy

Message non lu par 325th GIR »

[quote="patelie"][quote="506th"]moi ce qui me tracasse c'est sa "Des cadavres de parachutistes américains du 506ème régiment, 101ème Airborne, ont été retrouvé par les Rangers. "
Puisqu'il a toujours été dit qu'il n'y avait pas eu de parachutage dans cet Zone ???[/quote]
Bonjour
Moi ce qui m'étonne c'est la précision qui est dans cette phrase. Et j'aurais quelques questions à poser:
- En premier quelle est la source? Est elle le témoignage d'un vétéran Ranger rencontré récemment?
- Si oui quel est l'insigne tactique éventuel qui a permis a ce vétéran de savoir qu'il s'agissait d'hommes du 506th PIR?

PS: En ce qui concerne les hommes ayant combattu à la pointe du Hoc, il s'agit de 4 hommes ayant réussi à sauter d'un avion abattu par les Allemands. Le reste du stick ainsi que l'équipage ont tous peri dans le crash, en mer, de l'appareil.[/quote]

Salut Patrick,
Voici ce qui peut être dit à ce jour de manière succinte sur la prise de la batterie de Maisy par les Américains, notamment après la réception de témoignages de vétérans du 5th batallion Rangers, interrogés en août et septembre 2006 par G. Sterne (extraits de l'article publié sur le site DDay-Overlord à l'adresse suivante : http://www.dday-overlord.com/affaire_maisy.htm ).


Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.
Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

Bonjour

Aymer: Merci pour tes messages mais je sais parfaitement ce qu'est un insigne tactique.

Hervé: Voici ce qui est écrit à l'adresse que tu donnes: "Le combat pour la capture de la batterie a duré près de cinq heures et les cadavres de parachutistes américains du 506ème régiment de la 101ème Airborne ont été retrouvé par les Rangers."

Cette précision est elle dûe au témoignage du vétéran et dans ce cas sur quoi se base-t-il pour affirmer qu'il faisait partie du 506th PIR? Ce que je demande est ce qu'a dit le vétéran à ce sujet, pas les déductions qui en sont faites. (Je doute fort qu'en 1944 les hommes du 5th Ranger sachent que l'as de pique peint sur le côté d'un casque indique l'appartenance au 506th PIR).
A moins que ce ne soit qu'une supputation de l'auteur de l'article?


Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

Tu oublie que tout les soldats ont recu une instruction, et ceux ci, une instruction de RAngers, force d'élite des USA !!! C'est très possible qu'il le sache !!

Amitiés

S-Sgt George N. Willsey


Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

L'information selon laquelle les parachutistes américains ont appartenu à cette unité provient du témoignage des vétérans américains ayant pris part à l'attaque de cette batterie.

Ils n'ont pas donné plus de précision à ce sujet.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

[quote="Marc"]Ils n'ont pas donné plus de précision à ce sujet.[/quote]
Dommage. Et bien si vous avez l'occasion de les recroiser il serait bon de leur faire préciser ce point. Qu'est ce qui leur a permis de déterminer que ces parachutistes morts étaient du 506th?
Cela m'interesserait de savoir.


Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

Extrait du combat story du 743e bataillon de chars publié en juillet 1945.

Le 8 juin.

A six heures du matin, les compagnies "A" et "C" du 743e faisaient mouvement au départ de Vierville sur Mer et progressaient vers les Rangers assiégés pour relever ceux-ci.

Comme les chars, avec la compagnie "A" commandée par le Lieutenant Joseph Ondre en tête, arrivaient sur la route du littoral sans rencontrer de résistance, une section du bataillon HQ arrivait dans la zone de transit sur la plage.

Avec le half-track et le char de commandement, le Major Duncan rejoignait les compagnies "A" et "C" avançant vers Grandcamp.

L'assaut commença à 10h15. A midi, le contact était fait avec les Rangers et l'infanterie du 3e bataillon du 116e régiment de la 29e division et les deux compagnies avancèrent pour relever les troupes sur place.

La compagnie "C" rencontra un champ de mines anti-char. Trois chars étaient endommagés et arrêtés. Deux autres s'arrêtaient avec des problèmes de moteur. En attendant que les équipes de la maintenance arrivent et commencent les réparations, les deux compagnies se dirigeaient à l?ouest de Grandcamp. Ils n?allaient pas très loin car il y avait des mines anti-char partout. Les hommes du génie avaient un travail pénible à effectuer pour nettoyer la route.

La compagnie "A" s'écarta de la colonne et se déplaça de 1500 mètres au sud à travers un terrain couvert de haies et infesté de snipers pour arriver dans un village de quelques maisons appelé Criqueville-en-Bessin. De là, la compagnie suivit une route toujours à l'ouest vers Maisy. Il n'y eu pas beaucoup d?hommes qui furent impressionnés par le village de Maisy.

Il y avait une gare et un réseau routier avec deux routes importantes et plusieurs autres de moindres importances, mais le village lui-même ressemblait à un tas de pierre.

Les Allemands étaient déterminés à défendre ces tas de maçonneries et pour chaque place défendue ils avaient l'intention de retarder les forces d'invasion afin de donner le temps au Feld Marshall Von Rundstedt la possibilité de lancer toutes les réserves blindées.

Comme les chars et l'infanterie approchaient pour capturer Maisy, par l'arrière, le crépitement d'une mitrailleuse et la chute d'obus d'artillerie et de mortiers accueillaient la pointe avancée américaine.

Les chars ripostaient avec les canons de 75 mm et augmentèrent le tas de ruines. L'ennemi était chassé de Maisy, mais il continuait à déposer un lourd tir d?artillerie sur l?endroit, dans une tentative de garder les Américains dans les ruines occupées.

Un char de la compagnie "A" (avec le Major Duncan, le Capitaine Miller et le Lieutenant Jones donnant le support avec des fusils) était envoyé à travers cette tempête d'artillerie. Ils allèrent tout droit à travers Maisy. Dans cette expédition, deux blockhaus ennemi étaient aperçus par le Major Duncan et le Capitaine Miller.

Le Lieutenant Jones donna l?ordre par radio d'ouvrir le feu afin de détruire ces deux fortifications.

Le 9 juin.

La compagnie "B" qui avait fait la maintenance du matériel le jour précédent, devait maintenant prendre en charge le support du 116e régiment autour de Maisy.

Les Rangers qui combattaient encore après avoir été libéré de l'attaque coûteuse de la Pointe du Hoc, se donnaient eux-mêmes une autre mission coriace, une série de blockhaus juste au Sud de Maisy.

Ils débutèrent le nettoyage du terrain où se trouvaient les fortifications, mais c'était un travail coûteux. Les Rangers demandèrent de l?aide. La compagnie "B" fit mouvement au Sud de Maisy pour apporter son aide. Les Rangers nettoyèrent les blockhaus. 125 occupants étaient faits prisonniers, la première fournée de combattants de la Wehrmacht à être prise dans les premiers combats.

Dans la soirée, la compagnie "A" amena 40 Allemands supplémentaires dans les cages réservées aux prisonniers.

Je suppose que le texte ci-dessous donne l'armement qui composait la ou les positions occupées par ces 40 Allemands prisonniers. Mais je suis incapable de le traduire car je ne suis pas un spécialiste de l'armement.

The two-score Nazis gave themselves up to the maintenance T2 ? an old General Grant medium tank rigged out as a tank recovery vehicle with block and tackle hitches, bulging with extra bogey wheels and strung like some strange Christmas tree with a variety of chains, tools, special maintenance equipment. An imposing looking gun projected from its turret ? a fake barrel. The T2 recovery tank was armed with nothing bigger than a machine gun. But it bagged 40 krauts with its ferocious appearance??

Amicalement


Henri Rogister, Webmaster
Image
Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

[quote="H Rogister"]
La compagnie "B" fit mouvement au Sud de Maisy pour apporter son aide. Les Rangers nettoyèrent les blockhaus. 125 occupants étaient faits prisonniers, la première fournée de combattants de la Wehrmacht à être prise dans les premiers combats.[/quote]
Bonjour

Déjà entre deux unités ayant participé au même combat ils ne sont pas d'accord sur le nombre de prisonniers. Voici ce que dit l'after-action du 5th Rangers :"..The strong-point contained three 105 mm howitzers, numerous small arms, large stocks of ammunition and food, and ejected approximately 90 prisoners...".
Vous remarquerez également qu'il n'est pas question de 155mm dans cet after action (écrit le 2 Juillet 1944)


Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

Patelie a écrit:
"Déjà entre deux unités ayant participé au même combat ils ne sont pas d'accord sur le nombre de prisonniers."

Le problème est le même pour la description des combats.
Dans le cas du document sur le 743e bataillon de chars, je ne suis pas certain que la description de la prise de deux blockhaus corresponde à la prise d'une partie de la batterie WN83 ou WN84. N'y avait-il pas d'autres blockhaus vers la plage?
Je ne connais pas assez l'endroit que pour affirmer quoi que ce soit et c'est pour cette raison que ce spot sur la Batterie de Maisy m'intéresse car je serais sur place pour quelques jours en juin 2007.

Amicalement
http://www.criba.be


Henri Rogister, Webmaster
Image
Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

Pouvez-vous éclairer ma lanterne?

Si je me souviens bien de ma visite en juin 2006, lorsque j'étais sur le site de la batterie de Maisy, je ne voyais pas la mer.

Elle doit se trouver plus dans les terres et ne ressemble en rien à la Pointe du Hoc qui elle se trouve vraiment au bord de la falaise.

A quelle distance de la mer se trouvait donc la batterie de Maisy?

Merci pour votre aide.

Amicalement


Henri Rogister, Webmaster
Image
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mur de l'Atlantique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité