Batterie de Maisy

Pour connaître l'histoire des sites du Mur de l'Atlantique, pour poser vos questions, rejoignez cette section !
Invité

Batterie de Maisy

Message non lu par Invité »

A environ 2.5km.


jean-michel
Messages : 5
Enregistré le : 26 avr., 23:00

Batterie de Maisy

Message non lu par jean-michel »

salut, voici 2 cartes:
Naval Bomabardment avec le rayon d' action des batteries

http://www.canadahistory.com/sections/c ... ombard.htm

German Coastal Betteries le 19 AVRIL 1944

http://www.canadahistory.com/sections/c ... teries.htm

source: http://www.canadahistory.com/sections/c ... iijuno.htm
D-Day Maps


Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

[quote="jo"]A environ 2.5km.[/quote]

C'est bien ma mémoire est encore bonne pour mon âge

Merci Jo pour cette réponse

Amicalement


Henri Rogister, Webmaster
Image
Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

[quote="jean-michel"]salut, voici 2 cartes:

Un grand merci pour ces deux cartes. Cela donne une très bonne idée du rayon d'action des batteries.
Si je suis correcte:
une batterie porte le n°16 et est située à la coordonnée 528516 et l'autre, la 16A à la coordonnée 531941.

Mais à la fin de cette ligne de coordonnée il y a une inscription en rouge qui me tracasse: Guns beings moves into 16 Cela signifie que les cannons ont été déplacés vers la batterie 16.

Lorsqu'on regarde de plus près cette carte, il y aurait une troisième batterie qui elle porte le n°5 et la coordonnée est 533918

Qui a une réponse à cela?

Toujours en regardant cette première carte: il y a une petite inscription en rouge à côté du numéro de la batterie qui ressemble à un U ce qui signifie d'après la légende que les batteries ayant ce signe n'ont pas été détruites avant le D-Day

D'autres informations en rouge se trouvent à droite sur la carte.

A suivre (peut-être)


Henri Rogister, Webmaster
Image
Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Voici de nouvelles infos concernant l'historique de la batterie. Il s'agit du compte-rendu des interviews -en anglais- du Capitaine John Reaan et du T5 Segt. Dick Hathaway, 5th Rangers :

The site was attacked by 3 companies of Rangers, A, C and F and the other support units. They all attacked in different places and did not see each other until they regrouped on the main road near Le Douet after the action. They all did different things and each veteran I speak too remembers something different.

Captain John Raaen remembers recording what a member of A company told him - which was they captured some 100mm guns in the field. C and F companies captured the 155mm's and Raaen didnt discuss this with them. As he put it they were not too interested in writing up reports - he also lost 2 men after the action to the Luftwaffe.

T5 Segt. Dick Hathaway 5th Rangers

"They had 155 howitzers in there and they could reach both Omaha and Utah beaches.

We took it with a bayonet assault. The only way we could get in there was on foot.

It took us I'd say about 5 hours of fighting to get the position. When we took it, we captured, the Germans had a payroll for their men all in French currency.

Do you remember seeing a hospital complex ? No. That was in another section.

What type of field guns did you see in the emplacements? 155 howitzers. They were French. How many did you see? One, two, three, five. Five.

Did you see any large quantity of ammunition on the site? Yes. A lot of howitzer ammo, 155, French, they were French guns.

Did you get any of the French money? Yes. I stuck a bunch of it in my shirt.

The only thing that surprised me was that the people in Grandcamp didn?t know anything about that [site.] They knew absolutely nothing. The information was really secret, well concealed information. It surprised everybody when we found out what it was and how big the site was. There was another sector where they had a hospital, barracks built underground. They were organized."


C'est en anglais, mais c'est très intéressant.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

[quote="Marc"]Voici de nouvelles infos concernant l'historique de la batterie. Il s'agit du compte-rendu des interviews -en anglais- du Capitaine John Reaan et du T5 Segt. Dick Hathaway, 5th Rangers :

C'est en anglais, mais c'est très intéressant.

Cordialement.[/quote]

Interview très intéressante mais afin d'avoir une traduction parfaite de ce témoignage, j'ai envoyé celui-ci à mon ami qui habite Portland dans l'Oregon.

Amicalement


Henri Rogister, Webmaster
Image
Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Cette interview de vétérans a été réalisée au cours de l'été 2006 (août) par Gary Sterne.

Je signale en passant que ces mêmes vétérans ont récemment écrit à diverses personnalités pour que le site soit ouvert au public. Ils ne comprennent pas pourquoi ce lieu, où leurs camarades ont trouvé la mort, reste un sanctuaire privé. Sterne a prévu d'ailleurs d'organiser des commémorations, mais si l'autorisation d'ouverture du site au public n'est pas donnée, elles se feront dans la plus stricte intimitée.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

[quote="Marc"]Voici de nouvelles infos concernant l'historique de la batterie. Il s'agit du compte-rendu des interviews -en anglais- du Capitaine John Reaan et du T5 Segt. Dick Hathaway, 5th Rangers :

C'est en anglais, mais c'est très intéressant.

Cordialement.[/quote]

Voici la traduction française de mon ami Marcel Gustin de Portland, Oregon::salut:

"La position a été attaquée par les 3 compagnies de " Rangers ", les compagnies A, C et F, ainsi que d'autres unités de support. Tous attaquèrent en des endroits différents, ne se voyant l'un ni l'autre, et ce, jusqu'au regroupement après l'action, sur la route principale près de Le Douet. Tous accomplirent des missions différentes et chaque vétéran contacté, se souvient de différents faits.

Le Capitaine, John Raaen, se souvient d'avoir annoté les dires d'un membre de la compagnie A : "Qu'ils avaient capturé dans le champ, quelques obusiers de 100mm ". Les compagnies C et F ont capturé des 155mm's et Raaen ne discuta pas de ceci avec eux. Comme il le dit: Ils n'étaient pas trop intéressés à remplir des rapports - Après l'action de la Luftwaffe, il perdit aussi 2 hommes.

Sergent T5 Dick Hathaway du 5eme Rangers :

Ils avaient des obusiers de 155 en cet endroit, capables d'atteindre les plages Omaha et Utah.

Nous avons pris la position par un assaut à la baïonette. Le seul moyen d'y arriver, était d'y accéder a pied.

Je dirais, que cela nous pris 5 heures de combat pour prendre la position. Quand nous l'avons prise, les Allemands avait la solde de leurs hommes, en argent Français.

Vous souvenez-vous avoir vu un complexe hospitalier?
Non, cela se trouvait dans une autre section.

Quel genre de canons avez-vous vus aux emplacements?
Des obusiers de 155. Ils étaient Français.

Combien en avez-vous vu ? Un, deux, trois, cinq?Cinq.

Avez-vous vu de grandes quantités de munitions sur la position ?
Oui. Beaucoup de munitions pour obusiers, 155, Français, les canons étaient Français.

Avez-vous eu de l'argent Français ?
Oui. J'en ai mis un paquet dans ma chemise.

La seule chose qui m'a surpris, c'est que la population de Grandcamp ignorait tout de cette position. Ils ne savaient absolument rien. L' information était réellement secrète, une information bien gardée. Chacun était surpris de notre découverte et de l'importance de la batterie. Il existait un autre secteur, avec un hôpital, un casernement, aménagés sous terre. Ils étaient organisés."

Amicalement


Henri Rogister, Webmaster
Image
clayroger
Messages : 138
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Batterie de Maisy

Message non lu par clayroger »

Je découvre ce fil aujourd'hui.

Le (re)découverte de Maisy-Grandcamp est intéressante comme est inétressante toute mise à jour de vestiges de la bataille de Normandie.

Prétendre que ces deux batteries constituaient un ensemble gigantesque et ayant eu un effet direct puissant sur les opérations du débarquement est tout à fait excessif.

La présence des trois batteries de 105 et de la batterie de 155 de la 352. ID a eu énormément plus d'importance sur les opérations, notamment à Omaha, dans une moindre mesure à Utah, que les pétoires de Maisy.

Ce qui est certain, c'est que le commandement allemand a vu dans ce secteur, une clef de son système défensif, puisque outre deux batteries d'artillerie du 1716 AR, la quasi totalité du I/914 IR moins une compagnie, occupe ce même secteur, avec des batteries du 1. Sturmflak Rgt (improprement appelé 32. Flak Abt).

Il semble que le commandement allemand redoutait un débarquement directement dans la baie d'Isigny, et a de ce fait positionné pas moins de cinq batteries d'artillerie en couverture, deux bataillons d'infanterie, plusieurs batteries Flak.
Cette crainte est largement confirmée par le journal de marche de la 352. ID pour la journée du 6 juin 44.

Les références au secteur sont nombreuses avant 6:00 du matin, car la dispersion des parachutistes a apporté une énorme confusion dans ce secteur justement. Jusqu'à divertir l'intégralité du KG Meyer (réserve du 84. AK).

En conclusion, la position de Maisy-Grandcamp

1 - Etait parfaitement connue des alliés et a été traitée avant le débarquement
2 - A eu un effet très relatif sur les opérations du débarquement
3 - Etait faiblement armée, dont une des positions (155 français) très peu efficace.
4 - Etait parfaitement connue de tout amateur d'Histoire des combats en Normandie depuis des lustres.

Donc rien de bien nouveau, mais si ce vestige peut sortir de terre, c'est un bienfait.

Sources :
- The German Army at DDay ? D.C. Isby ? Greenhill books ? 2004
- Normandy 1944 ? by Niklas Zetterling ? Fedorowicz Publishing ? 2000


Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

[quote="506th"]moi ce qui me tracasse c'est sa "Des cadavres de parachutistes américains du 506ème régiment, 101ème Airborne, ont été retrouvé par les Rangers. "
Puisqu'il a toujours été dit qu'il n'y avait pas eu de parachutage dans cet Zone ???[/quote]

Voici un extrait de ce que j'ai trouvé sur ce Website: http://www.normandy1944.info/

"There is also no mention the 19 US paratroopers who dropped onto the site and were captured by the German on D-Day, they were mentioned in Kistowski's interview - were they just part of the Allied mis-drops, were they shot down or were they part of an attack force sent to neutralize the battery which failed?"

L'article est signé Gary Sterne


Quelqu'un a t-il connaissance de cette interview de Kistowski?
Qui est Kistowski?

A+


Henri Rogister, Webmaster
Image
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mur de l'Atlantique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité