Batterie de Maisy

Pour connaître l'histoire des sites du Mur de l'Atlantique, pour poser vos questions, rejoignez cette section !
clayroger
Messages : 138
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Batterie de Maisy

Message non lu par clayroger »

Marc,

Je pense pour ma part que le NE n'était pas en zone de tir de ces batteries pour une raison simple.

Pour opérer ce genre d'appui, une batterie d'artillerie doit disposer d'observateurs, reliés téléphoniquement à ladite batterie.
Or il n'y avait pas ce type d'installation dans le secteur Omaha-Pointe du hoc.

Ces observateurs sont positionnés à Utah et à Grandcamp.

@+


Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Il est évident que le poste d'observation de Maisy (toujours intact) ne peut donner des coordonnées de tirs à l'Ouest d'Omaha, parce qu'il ne voit pas cette plage.

En revanche, deux hypothèses me semblent autoriser la possibilité d'un tir de Maisy dans ce secteur :

- le réseau des communications entre les différents points d'appuis allemands est important : cables, signaux optiques... La nouvelle d'un débarquement entre Vierville et Colleville n'a pas dû être ignorée des artilleurs de Maisy très longtemps, même s'ils n'avaient pas de vue directe sur ces plages.

- les artilleurs avaient pris, bien avant le débarquement, des points de repère et définis de potentiels objectifs en relevant leurs coordonnées. Les hausses et les orientations étaient déjà calculées et il suffisait de localiser l'ennemi à proximité d'un de ces points pour commencer le feu. Pas besoin de voir l'ennemi directement.

Pour confirmer ces hypothèses, il faudrait connaître l'état des communications allemandes au moment du débarquement dans ce secteur. Mais, en théorie, un poste d'observation ne travaille pas uniquement pour sa propre batterie uniquement, et les informations peuvent être transmises d'un point à un autre.

Comme relais fixes des communications, sous la forme de bunkers-radio le plus souvent on peut noter la présence au moment du débarquement dans ce secteur de : Maisy, Criqueville, Le Douet et d'autres. La plupart étaient intacts et opérationnels.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
clayroger
Messages : 138
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Batterie de Maisy

Message non lu par clayroger »

On ne peut pas éliminer la possibilité que ces batteries aient pris pour cible des secteurs comme Omaha.
Mais c'est vraiment improbable.

Il faut se souvenir que Omaha est à portée opérationnelle de deux groupes de batteries complets de la 352. ID, soit six batteries.
Trois batteries (12 pièces) de 150mm L30 sFH18 et trois batteries (12 pièces) de 105mm L24 LeFH18. C'est à dire 24 pièces (modernes).
Ce qui est vraiment beaucoup.
Il est donc très peu probable qu'en outre, on ait donné pour cible complémentaire, Omaha aux deux batteries du 1716 AR à Maisy.

Par ailleurs, le tir par coordonnées ne peut se faire que par observation directe.
Les observateurs d'artillerie étaient détachés par groupe de batteries. A ma connaissance, il existait des observateurs du IIIe groupe de batterie du 1716 AR autour de l'embouchure de la Vire, mais pas ailleurs.
Il n'est donc techniquement pas possible, sauf info contraire, que la batterie de Maisy ait pu bombarder Omaha, ou même la Pointe du Hoc, car personne ne pouvait cordonner les tirs.

J'ajoute de plus, que le gros problème de l'artillerie allemande le 6 juin et jours suivants fut l'allocation en munitions.
De nombreux rapports font état des faibles niveaux de réserve, utilisés presque à 100 % dans la matinée du 6 juin, sans capacité de réapprovisionnement.
Ce problème de munition a encore limité l'efficacité de l'artillerie allemande la première semaine de "l'invasion".

Enfin, il n'y a rien d'étonnant à ce que les rapports alliés concernant les bombardements navals et aériens de Maisy aient été fanfarons, dans le contexte de confusion ambiant.
Il y a bien d'autres exemples de ces erreurs d'interprétation.

En conclusion,
et en l'absence de sources contredisant cette vue, les concentrations de troupe du secteur Isigny-Grancamp avaient pour mission de défendre l'embouchure de la Vire contre un assaut de vive force sur Carentan et Isigny.
C'est donc la plage d'Utah qui était sous le feu de l'artillerie présente (III/1716 mais aussi II/1352).
L'efficacité de ces batteries a été fortement amoindrie par les faibles niveaux de stockage de munition.
Enfin, elles n'ont de fait jamais mis en danger aucune des plages du débarquement pendant les trois jours d'usage (du 6 au 8 juin 1944).

@+


Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Batterie de Maisy

Message non lu par H Rogister »

[quote="H Rogister"]

Et bien voilà ce que j'ai trouvé et je désire vous le montrer.
Je sais que je suis peut-être énervant avec mes cartes et mes questions je cherche et cherche encore.
La première carte ci-dessous montre la commune de Maisy et là, j'y trouve quatre points fortifiés. (encadrés de rouge)
Image

En ce qui concerne le site de Mr Sterne et le second site situé à plus ou moins 400 métres il n'y a pas de problème. (WN83 et 84)

Maintenant voici mes les questions que je me pose:
1) Qu'elle dénomination (WN) portent les batteries cotières sur la carte agrandie ci-dessous?
2) Quels armements avaient ces deux batteries?
3) N'est-ce pas une de ces deux batteries qui aurait-été bombardée par le HMS Hawkins, car batterie côtière?
4) Ont-elles un lien avec les WN83 et WN84? (plus à l'intérieur des terres)

Image

Et pour terminé j'ajoute la photo aérienne de ces deux batteries.

Image

J'arrête ici mes questions (pour l'instant)

J'aimerais avoir vos avis sur ces questions.

A+[/quote]

Comme aucune réponse n'a été postée à mes questions, je relance le sujet.
Est-ce que ces batteries cotières sur les deux dernières cartes n'auraient pas servit comme point d'observation pour la batterie de Maisy?

A+


Henri Rogister, Webmaster
Image
Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

C'est dans ce secteur en effet que se situe le poste d'observation de la batterie de Maisy.

Concernant les batteries (mobiles ou non) dans le secteur d'Omaha, il serait intéressant de savoir jusqu'à quand elles sont été opérationnelles après le débarquement. Maisy l'est resté jusqu'au 9 juin, mais que dire des autres ? L'axe de tir des 155 ne se limite pas à l'embouchure du Cotentin, même s'il faut admettre que ces pièces défendaient prioritairement ce site. Et comme je l'ai rédigé plus haut, les moyens de communication allemands étaient variés et permettaient en théorie de pointer les cibles pour Maisy, même dans le secteur compris entre Vierville et Maisy.
Par ailleurs, le tir par coordonnées ne peut se faire que par observation directe
: les artilleurs ne voient pas la cible, ce sont les hommes qui donnent les coordonnées qui la voient.

Car d'après les témoignages des Rangers du 5th Batallion, ceux-ci ont quitté Vierville le 7 et le 8 juin en direction d'Isigny, pour relever les hommes du 2nd bataillon, et sécuriser le flanc droit américain. Et c'est pendant le trajet que les Rangers expliquent avoir été "pris sous les tirs indirects de Maisy".

Cette piste reste donc ouverte, tant que toute la lumière n'aura pas été faite.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Bunker14
Messages : 119
Enregistré le : 20 mai, 23:00

Batterie de Maisy

Message non lu par Bunker14 »

salut

ce sont les Wn.82 et Wn.87

ce ne sont pas des batteries mais juste des points d'appuis (Wn.)

le seule lien avec les batteries de maisy ce trouve dans le poste de tire que l'on trouve au wn.87
c'est un model Vf6 pour batterie de campagne (moyenne) qui ne possède qu'un système de télémétrie

pour l'armement:

mortiers de 80
tourelles de chars
50 pak
et des position de MG en Tobrouk ou non.

a+


Bunker14
Messages : 119
Enregistré le : 20 mai, 23:00

Batterie de Maisy

Message non lu par Bunker14 »

[quote="Marc"]

Car d'après les témoignages des Rangers du 5th Batallion, ceux-ci ont quitté Vierville le 7 et le 8 juin en direction d'Isigny, pour relever les hommes du 2nd bataillon, et sécuriser le flanc droit américain. Et c'est pendant le trajet que les Rangers expliquent avoir été "pris sous les tirs indirects de Maisy".
[/quote]

jai demandé à un ancien artillieur , il ma dit qu'il est impossible de localiser un canon sans voir les coups de depart
mais il est possible de détérminer "une zone" de tire avec le son.
le probléme le 6,7 ,8 juin je pense que le secteur n'était pas très silencieux!!
Je me demande comment la Rangers on détérminés les coups de depart avec une tel precision?? et sans vu directe de la batterie!
Comme le dit ""clayroger"" il y a aussi le II AR 352 dans le secteur avec 12 canons de 105 LeFH18/40 plus le IV AR 352 sur Asniére en Bessin avec 12 canons de 150 mm . Le IV./1352 ce repli avec le III./1716 aprés le 6 juin


Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Est-il possible de localiser avec précision l'emplacement de ces batteries ?
Le IV./1352 ce repli avec le III./1716 aprés le 6 juin
A-t-on la date précise de leur repli ? Car si ces unités ne sont plus opérationnelles le 7 juin, il ne reste dans ce cas que la batterie de Maisy capable d'effectuer un tir d'artillerie dans ce secteur.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
clayroger
Messages : 138
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Batterie de Maisy

Message non lu par clayroger »

Marc a écrit :
Concernant les batteries (mobiles ou non) dans le secteur d'Omaha, il serait intéressant de savoir jusqu'à quand elles sont été opérationnelles après le débarquement. Maisy l'est resté jusqu'au 9 juin, mais que dire des autres ?
En tout état de cause, les II et IV/1352 ont appuyé la 352. ID pendant tout le mois de juin.
Le III/1352 (réparti entre Vaux sur Aure et Longues) a été débordé dès le matin du 6 juin, les artilleurs formant une unité d'infanterie après avoir saboté les pièces.
Par ailleurs, le tir par coordonnées ne peut se faire que par observation directe
:
les artilleurs ne voient pas la cible, ce sont les hommes qui donnent les coordonnées qui la voient.
On parle bien d'observateurs d'artillerie, lesquels dépendent de groupes particuliers. Si on prend le cas du groupe présent à Maisy (III/1716) seul un informateur de ce groupe peut commander le feu à cette batterie.
Du fait déjà que la communication est faite par ligne fixe terrestre, seul moyen sûr de communication à l'époque.
Car d'après les témoignages des Rangers du 5th Batallion, ceux-ci ont quitté Vierville le 7 et le 8 juin en direction d'Isigny, pour relever les hommes du 2nd bataillon, et sécuriser le flanc droit américain. Et c'est pendant le trajet que les Rangers expliquent avoir été "pris sous les tirs indirects de Maisy".
Pour ma part, je doute de l'exactitude de ces témoignages dans la confusion des premiers jours du débarquement.
A moins d'une observation aérienne directe, il est à mon sens impossible de déterminer qu'à coup sûr, un tir donné provient d'une position particulière. Mais bien sûr, la chose n'est pas impossible.
Mais il comvient de vraiment s'appuyer sur des faits et des sources objectives avant d'être affirmatif, ce que nous tentons tous de faire ici.

@+


Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Batterie de Maisy

Message non lu par Marc Laurenceau »

Mais il comvient de vraiment s'appuyer sur des faits et des sources objectives avant d'être affirmatif, ce que nous tentons tous de faire ici
Je suis tout à fait d'accord. Restons-en aux faits au maximum.

Une recherche peut être faite dans ce sens : où étaient exactement situées les batteries allemandes au Sud de la ligne Colleville-sur-Mer / Maisy ?

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mur de l'Atlantique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité