RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Dans cette rubrique, vous pourrez vous lancer à la recherche d'adresses de vétérans du Jour J et de la Bataille de Normandie, partager vos connaissances, vos relations avec nos héros de la Seconde Guerre Mondiale.
Avatar du membre
Lipton
Messages : 3514
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : Andrésy

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Lipton »

Hello Gen,

Ca fait effectivement beaucoup de zones d'ombre.
Je partage à 200% ton analyse.
Merci pour ces précisions.
A+.

Ps Par contre, la DZ du 505 est la DZ O et non la DZ C...(simple faute de frappe je présume :) )


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".
Bajman
Messages : 5
Enregistré le : 28 juil., 23:23
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Bajman »

En ce qui me concerne, je suis un peu dubitatif sur son appartenance à la Able du 505th.

Si lon regarde attentivement la photo qu'il porte de lui même, on peut constater différents points...
Image

L'oval qu'il porte vous fait penser au quel?
Le 505 ?
Image

Ou le 508th?
Image

Pour moi la tenue qu'il porte est celle du 508th, prise avant le début 1944 (probablement au Camp Mackall, à l'époque ou le 508 n'est pas encore attaché à la 82nd et ou elle n'a pas non plus gagné la Présidential Unit Citation.

Je suis tout à fait d'accord avec Denis. Comment expliquer qu'il ait traversé 10km en plein jour alors qu'entre lui et la Fière il y a (et seulement pour la partie nord du dispositif) un bataillon de Georgiens (à l'Est de SME), des éléments d'une compagnie du PanzerJaeger Abteilung 709 (marder Chassis Lorraine) et un bataillon du Regiment 1058 en train d'attaquer Neuville au plain puis Sainte Mère (renforcé par des éléments d'une compagnie du PzJger Abt 243 équipé de StugIII) .

Maintenant, serait il possible qu'il soit effectivement tombé du coté de Saint Marcouf et qu'il ait rejoint La Fière vers le soir du 7, matin du 8?
Modifié en dernier par Bajman le 26 janv., 14:44, modifié 1 fois.


Avatar du membre
Gennaker
Messages : 686
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Gennaker »

Baj' ta photo dit tout!!!
L'insigne d'épaule du Airborne command n'a pas été porté par les gars du 505!! Et cet oval n'est certainement pas celui du 505….


Avatar du membre
Lipton
Messages : 3514
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : Andrésy

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Lipton »

Hello à tous,

Pour poursuivre sur le sujet, il semble donc avéré que notre héros soit membre du 508th et non du 505th.
D'autre part, j'ai trouvé un lien sur la toile prouvant qu'effectivement notre trooper a été largué sur St Marcouf.
De là, il a passé la journée du 6 juin dans ce secteur (probablement avec ses collègues du 508th qui ont été eux aussi "misdroppés".
Ce n'est qu'à partir du 7 qu'il a commencé à se diriger vers son secteur (à savoir Chef du Pont, La Fière), secteur où il n'est arrivé que le 7 au soir et a pris part à la défense du pont.

Extrait trouvé sur internet qui confirme cela:
« During the pre-dawn hours of Tuesday, June 6, 1944, Sgt. Blakey jumped into Normandy as a part of the Operation Neptune airborne invasion of France. He landed near the village of St. Marcouf and subsequently passed through Ste-Mère-Église on Wednesday, June 7th on his way to La Fière. After participating in the battle at La Fière, he continued to fight with the 505th Parachute Infantry through St-Sauveur-le-Vicomte. »

Le fait qu'il soit affilié au 505th est probablement lié au fait que lors de son interview, il a expliqué s'être battu aux côtés des "five-o-fifth" et par analogie, le journaliste l'a considéré comme membre de cette unité (la compagnie A était "aux premières loges" à La Fière) mais Tom Blakey a vraisemblablement servi chez les red devils.....

Reste maintenant à savoir si la photo prise à St Marcouf montre bel&bien le T5 McLeod (comme cela me semblait "acquis" depuis des dizaines d'années) ou bien peut-il s'agit de Tom Blakey?
Pas évident se faire une idée...

A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 686
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Gennaker »

Lip', dans l'ITW auquel je fais référence, et posté sur la page du Musée Airborne, il dit mot pour mot faire partie du 505, A company… Il raconte comment "at daybreak", il a rejoint son objectif à La Fière… après être demeuré tout seul toute la nuit…

ET que dis tu de sa photo avec le patch Airborne Command, et un oval bien éloigné de celui du 505???


Marc Laurenceau
Messages : 2721
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Marc Laurenceau »

Voici une autre photo de Tom qui, mise en parralèle avec celle de St Marcouf, laisse apparaître plusieurs points de ressemblance (forme des sourcils, fossettes et forme des joues). En revanche, la forme du visage n'est pas strictement identique. Je n'ai pas les moyens de la police scientifique pour vérifier les contours du visage (!) mais il serait intéressant de trouver une photo du T/5 Donald J. MacLeod.
Image

En revanche, il est très intéressant de consulter le film de la scène de St Marcouf, où l'on peut voir le visage du para (ou plutôt les visages, il n'a pas le même air que sur la photo !) à cette adresse : http://www.criticalpast.com/video/65675 ... -buildings

Capture d'écran :

Image


Quelqu'un a t il des photos exploitables de MacLeod ?


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Marc Laurenceau
Messages : 2721
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Marc Laurenceau »

Reste également à expliquer à quel régiment il appartenait. Je ne le trouve pas dans les rosters des unités citées (505 ou 508) et je ne sais pas pourquoi nous avons deux récits différents de son engagement en Normandie. Rejoindre La Fière depuis St Marcouf à pied dans la journée du 6 est difficile, mais pas impossible.

Difficile de prouver quoi que ce soit avec des photos ou films, d'autant qu'on le sait, entre le moment de la photo en entraînement, celle du combat en Normandie (avec phase de stress qui modifie, à la marge, le visage), l'eau a coulé sous les ponts.

J'attends toujours la réponse du National D-Day Museum, si pas de réponse demain je les appelle.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Marc Laurenceau
Messages : 2721
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Marc Laurenceau »

Sur cette capture d'écran, prise à partir de la vidéo présentée ci-dessous, le vétéran Thomas Blakey porte l'insigne du 505 sur son uniforme. Si cela augmente encore la zone d'ombre pour nos recherches de la journée du 6, cela permet d'assurer au moins que le vétéran revendique son appartenance au 505.

Image

Est-il inscrit sur le roster du régiment APRES la Normandie ? As-tu ça en archive Denis ?

QXo2e9v47wA

Voir à partir de la minute 2:19 durant laquelle il s'identifie sur les photos avec le HQ/508.


Sur la vidéo, il s'identifie sur cette photo (3e en partant de la gauche) :
Image

Et ce para correspond à celui de la photo présentée au départ (face caméra) :
Image


Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Marc Laurenceau
Messages : 2721
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Marc Laurenceau »

Je ne perds pas espoir de trouver d'autres confirmations concernant l'identification de la photo bien que les principaux acteurs aient désormais disparu, malheureusement. Il nous reste que les épluchages de témoignages autour du stick du HQ/508 isolé pour espérer trouver une info supplémentaire.
En revanche, il devrait être plus facile de retrouver des éléments concernant l'unité d'origine de Blakey et préciser son parcours.

Voici ce que j'ai pu trouver à son sujet :
Serial : 18116252
BLAKEY THOMAS J
Engagement : Houston, TX
Année d'engagement : 1942
County : HARRIS
War or Conflict : World War, 1939-1945
Military Status : Veteran
Dates of Service : 1942-1945
Entrance into Service : Enlisted
Branch of Service : Army
Unit of Service : 505th Regimental Combat Team (RCT), 82nd Airborne Division
Location of Service : Northern Ireland; England; France; Belgium; Germany; European Theater
Battles/Campaigns :Operation Overlord (D-Day Normandy Invasion), Operation Market Garden, Battle of the Bulge, Ardennes
Highest Rank : Staff Sergeant
Service Related Injury : None
Prisoner of War : No

Dans une vidéo dont le lien est ci-dessous, Tom Blakey explique qu'il est arrivé en 43 en Irlande avec la 82nd Airborne en vue de préparer le débarquement. Son régiment s'installe dans le secteur de Portstewart. Le 508th PIR a stationné dans ce village au Camp Cromore. Mais le 505 a également séjourné à Coleraine, à 5 km de Portstewart. Il a effectivement rejoint son régiment directement en Angleterre, sans avoir participé aux opérations antérieures.
Dans la vidéo toujours, il se souvient avoir atterri à St Marcouf alors que son objectif était bien La Fière (qui était le secteur de responsabilité du 505). Il raconte notamment le parcours du HQ/508 à travers St Marcouf, le long du cimetière près de l'église, les escarmouches qu'ils y ont livré. Il arrive à La Fière en fin d'après-midi puis raconte en détail les combats qui s'y sont déroulés.

Lien de la vidéo en question : http://lcweb2.loc.gov/diglib/vhp/bib/lo ... 1001.07759

Nous devrions arriver à trouver d'autres éléments dans les prochains temps. Autre hypothèse : son nom n'apparaît pas dans le roster du 505th, mais étant donné son arrivée tardive au sein du régiment, son renforcement a-t-il été noté quelque part ? Les documents en notre possession sont-ils à 100% complets ? Les ordres de bataille conservent également leur pourcentage d'erreur qui doit être pris en compte, aussi bien sur les noms inscrits que sur ceux qui manquent.

Autre élément à prendre en compte : les parachutages du 505, considérés à juste titre comme les plus réussis des deux divisions aéroportées américaines, n'ont néanmoins pas échappés à d'importants écarts par rapport à la DZ, comme l'indiquent ces plans, avec des paras largués à plus de 20 km de leur point de chute prévisionnel :

Image

En orange, les sticks du 505.
Image

Des Rangers du 5th Bn débarqués entre Vierville et St Laurent sont parvenus à rejoindre la Pointe du Hoc le 6 juin en milieu d'après-midi (environ 10 km) malgré la situation désastreuse que l'on connait dans ce secteur pour les Américains. Il n'est donc pas impossible que des paras aient pu couvrir une distance de 15 km à 20 km du début de matinée jusqu'en début de soirée. Bien que des combats aient eu lieu durant leur trajet, les paras ne sont pas terrassés par la peur comme l'indique le film tourné le Jour-J et diffusé plus haut. Les conditions ont pu permettre, profitant du désordre général du Jour-J, de rejoindre La Fière.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 686
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: RIP Thomas Blakey, A Company, 505 Parachute Infantry, 82nd Airborne

Message non lu par Gennaker »

Merci Marc pour ce passionnant travail, qui, je le répète, ne consiste nullement à jeter la moindre ombre sur la stupéfiante carrière militaire de Mr Blakey, mais juste à remettre les pièces du puzzle dans le bon ordre.

J'ai écouté l'interview, qui hélas jette encore plus d'opacité sur notre affaire.

Mr Blakey explique :

- arrivée en Irlande du nord, et bivouac à Portstewart! ; c'est là que le 508th s'est installé en provenance des US
- Il raconte ensuite le transfert à … Nottingham ; là encore, lieu de résidence du…. 508th!
- Puis Marshalling area à…. Saltby airfield, d'où ont décollé les 2/508th et RHQ 508th!!!

S'ensuivent un certain nombre d'approximation,rencontre avec des paras du… 507th à St Marcouf, La fière située ENTRE ste Mère et St Marcouf, 5 chars Renault détruits à La Fière….

Il se souvient du nom de l'appareil qui l'a transporté : "Peaches from Mobile"… si Pat Elié passe par ici…..

Tout plaide pour son appartenance au 508th, ce qui légitimerait sa revendication de la photo de St Marcouf…

Mais il soutient appartenir à A/505, et avoir combattu à La Fière, scénario qui n'est soutenu par aucune liste du 505 et de A Company, et que je continue de trouver peu cohérent avec un atterrissage à St Marcouf. Son interview n'apporte hélas aucun récit suffisamment précis pour accréditer sa thèse (La fière située ENTRE ste Mère et St Marcouf, 5 chars Renault détruits à La Fière….)


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les vétérans du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité