Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Emondeville en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Emondeville (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 8 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 12th Infantry Regiment, 4th Infantry Division

Drapeau nazi Grenadier-Regiment 1058, 91. Infanterie-Division

Historique :

Dans la nuit du 7 au 8 juin 1944, le 12th Infantry Regiment de la 4th Infantry Division est installé à un kilomètre au sud d’Emondeville. Des éléments du Grenadier-Regiment 1058 (91. Infanterie-Division) sont installés en défense ferme dans le village.

Le 8 juin à 5 heures 30, l’artillerie navale bombarde la localité d’Emondeville en prépartion de l’assaut mené par les 1er et 3ème bataillons du 12th Infantry Regiment (commandé par le colonel Russell P. Reeder, Jr) à compter de 6 heures 30. Les résultats des différentes compagnies sont très inégaux : la compagnie L traverse la première ligne de défense allemande, située à environ 700 mètres au sud d’Emondeville, et livre de difficiles combats dans le village avant de progresser 500 mètres au nord. La compagnie K est quant à elle fixée pendant 5 heures 30 sur sa ligne de départ par des tirs indirects. Le colonel Reeder engage le deuxième bataillon qui était jusque là en réserve afin de rétablir la ligne de front : il parvient à 300 mètres au nord du village mais la compagnie L est tout de même obligée de se replier pour éviter de rester isolée en avant du dispositif américain.

A la mi-journée, les Allemands lancent de nouvelles contre-offensives vers le sud, manquant plusieurs fois de percer la ligne américaine et mettant en danger le poste de commandement du colonel Reeder au sud d’Emondeville. La compagne I est dans l’obligation d’intervenir pour protéger l’état-major et repousser l’adversaire vers le nord. Durant cette seule journée, le 12th Infantry Regiment perd près 300 hommes (tués, blessés, disparus ou faits prisonniers). Les Allemands, ayant subi eux aussi de lourdes pertes, se replient sur une nouvelle ligne de défense à hauteur de Joganville, abandonnant Emondeville ainsi que La Basse-Emondeville aux Américains.

 

Cartes d’Emondeville :

Image : carte de Emondeville
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook