Où était la 4e DB le 21 août 1944

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Avatar du membre
sergent-mau
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov., 00:00
Localisation : Versailles - Satory

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par sergent-mau » 01 déc., 16:20

Merci beaucoup à vous deux Image
et vivement la suite du récit de la 4th Armored Division...



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 02 déc., 22:54

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 30 novembre 1944.
__________________________________

En préparation de l'attaque de Sarre-Union et de ses hauts plateaux environnant, les deux colonnes du CCB restent sur leurs positions. Cette attaque sera coordonnée avec la 26th Infantry Division. La colonne gauche était, dans cette attente, rassemblée à Burbach alors que celle de droite attendait sur les hauts plateaux de la colline 357, au nord de Thal. Les deux forces étaient sous les tirs sporadiques de l'artillerie et plusieurs patrouilles ennemies étaient dispersées par nos tirs d'armes légères.
La colonne de droite du CCA restait sur les mêmes positions de la veille dans les environs de Rexingen. La Cie B du 10th Armored Inf Bat avançait pour rejoindre la force gauche du CCA. A 15h00, la colonne renforcée se dirigeait alors dans les environs de Rexingen pour s'emparer des hauts plateaux de Mackwiller. Un important tir d?artillerie était engagé avant l'attaque et l'ennemi était dans l'obligation de se replier, et c'est avec facilité que les collines environnantes étaient prises et les forces avançaient sans tirer le moindre coup de feu. Le but de cet assaut avait été conçu pour placer nos forces en bonne position pour l'attaque à venir. Au cours de la nuit la colonne restait sous les tirs sporadiques des troupes allemandes et plusieurs patrouilles ennemies étaient refoulées. Le 25th Cavalry Recon Squadron patrouillait dans les environs de Sarre-Union et donnait rapport de ses activités. Le bilan était de 15 ennemis tués et un canon anti-tank détruit. Le 37th Tank Bn avançait de Rohrbach à Mittersheim en traversant Loudrefing.

Les activités du mois étaient divisées en trois phases.
1.L'attaque de Conthil-Roadalbe avait malmené l'ennemi dans les environs de Morhange, à un degré tel que sous le poids de nos forces l'ennemi avait dû se replier en quittant la forêt de Château Salins et le Delma Ridge.
2. La bataille de Guebling qui avait duré 48 heures avaient puisé dans les réserves stratégiques de l'ennemi à l'ouest de la Sarre.
3. Notre avancée, vers Kirchberg et Schalbach pour atteindre les hauts plateaux dans les environs de Gunwiller-Durstel et Mackwiller, empêchait les divisions d'infanterie de gauche et de droite de la 4e Division Blindée d?avancer rapidement malgré un minimum d'opposition, car de nombreuses embûches se trouvaient sur le chemin.
La fanatique résistance de l'ennemi, le très mauvais temps et l'état des routes ont retardé l'avance de la division. Les barrages, les tirs d'artillerie de l'ennemi, étaient les plus lourds rencontré dans notre combat en France. Les nombreux obstacles, les champs de mines, la reconstruction des ponts, les tirs antitanks ont énormément contré notre progrès. Suivant des statistiques, les unités ennemies engagées dans la bataille étaient des unités aguerries et combatives, comme la 11th Panzer Div, la 130th Panzer Lehr, la 25th Panzer Grenadier Div et la 556th Grenadier Div.
Je reprends seulement les pertes de part et d'autre. Les Allemands perdaient 61 tanks, et les Américains 46 tanks. Ce qui justifie que la bataille fut rude au cours de ce mois.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 04 déc., 12:34

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 1 décembre 1944.
_________________________________

La 4e Division Blindée débute son attaque coordonnée sur Sarre-Union et ses hauts plateaux du nord-est. La colonne de gauche du CCB, qui avait organisé son bivouac au nord de Burbach, commence son attaque vers 08h00, avec pour objectif les hauts plateaux à l'est de Rimsdorf. La Cie B du 51st Armored Inf Div roulait derrière les chars du 8th Tank Bn. L'attaque du CCB était en parallèle et coordonnée avec l'attaque du 101st Regiment de la 26th Infantry Division à l'ouest de Rimsdorf. Cette attaque trouvait le village de Rimsdorf inoccupé et se dirigeait immédiatement vers les bois situés au nord-est de Rimsdorf. Vers 08h45, cet objectif était réalisé et la consolidation était organisée, en attendant la colonne droite, avant de s'engager dans les bois.
A 12h20, une contre-attaque ennemie, composée d'éléments d'infanterie et de tanks, fut repoussée, tandis que la Cie B du 8th Tank Bn détruisait 4 tanks sans en perdre un des leurs. Le major Arman, Commandant du 51st Armored Inf Bn, fut blessé au cours de l'attaque et le Capitaine Rockafeller assurait la relève du bataillon, et ses éléments durant le bivouac à Rimsdorf se trouvaient sous un lourd feu d'artillerie qui allait se prolonger durant la nuit.
L'objectif de la colonne de droite du CCB se concentrait sur la colline 318 au nord est de Mackwiller. La colonne de gauche quittait son bivouac, au nord de Thal, vers 08h00 pour attaquer l'objectif assigné. Les éléments avancés étaient pilonnés par des tirs de mortiers, d'armes légères, et des feux anti-chars, venant de la direction de Faessbusch. Des éléments, de la 25th Panzer Div et de la 130th Panzer Lehr Div, étaient bien retranchés dans les bois. La colonne de droite reçu l'ordre de maintenir sa position et les forces du Lieutenant Colonel Delk Oden devaient leur venir en appui pour prendre d'assaut la colline 318. La force aérienne du CCB détruisait une locomotive, 30 wagons, 2 tanks, et deux autos blindées. Il y avait une forte activité de tanks, dans le secteur du CCB, mais elle se trouvait en dehors de portée de nos canons.
La colonne droite du CCA, conduite par le Colonel Delk Oden, avait établi son bivouac dans les environs de Rexigen et recevait l'ordre d'avancer sur Domfessel, de s'emparer de la cité et d'y établir une tête de pont. La colonne gauche du CCA devait la rejoindre et venir en renfort avec son artillerie de sa position au nord de Rexigen. A 07h00 les commandants du bataillon allaient de l'avant, vers les lignes du front, pour en faire la reconnaissance afin d?être à couvert avant d'attaquer. Les canonniers allemands en patrouille ouvraient le feu sur le groupe et blessaient le Col West, le major McKons, et le Capitaine Grice. Cette action allait causer un retard au plan prévu de l'attaque. Le Major Cohen prenait le commandement de la colonne de gauche du CCA. Entre-temps, la colonne de droite du CCB avait été arrêtée par l'ennemi et les forces du Lieutenant Colonel Delk Oden intervenaient en apportant une aide efficace. Delk Oden conduisait ses troupes vers le CCB à 12h00, avec la Co B/10 et les tanks du B/35, avançait ses effectifs vers la crête de la colline 318, d'où on apercevait les tanks moyens de l'ennemi. Une force de frappe, menée par le major Cohen, composée des Compagnies A/35 et de la C/1O, avançait pour protéger les flancs s' emparait de la colline et forçait l'ennemi au repli vers Faessbusch ( ?). Toutes les unités recevaient des tirs sporadiques de l'artillerie au cours de la nuit. Plusieurs patrouilles ennemies furent repoussées.
Les pertes de l'ennemi, furent de 75 tués, 23 prisonniers de guerre, et la destruction de 5 tanks. Nos pertes, 3 officiers et 14 soldats tués, 9 officiers et 57 soldats blessés.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 04 déc., 21:38

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 2 décembre 1944.
__________________________________

L'artillerie ennemie a perduré jour et nuit, et les éléments avancés des deux Combat Commands ont été harcelés par ces tirs persistants. Dans la colonne de gauche du CCB, au nord de Rimsdorf, le 51st Armored Inf Bat, vers 08h00, repoussait une attaque qui venait de Domfessel, attaque qui fut rapidement repoussée par des tirs de mortier et armes légères. Avant d'attaquer le nord, le 22nd Armored Field Art Bn concentrait un feu de barrage, vers 08h00, mais à 09h00 il recevait, en retour, de puissants tirs de mitrailleuses; sur son flanc droit, qui était tiré des environs de Freywald (?). Quatre de nos tanks furent envoyés pour venir à bout de cette résistance et aussitôt les tirs de canons étaient réduits au silence. Ils s'avancèrent vers le nord en direction de l'autoroute de Sarre-Union-Domfessel et, vers 11h25, les éléments avancés du 51st Armored Inf Bn traversaient la route. Un groupe ennemi composé de 16 tanks légers était signalé, dans les environs, mais nous ne les avons pas rencontrés. A 15h00 le 51st et le 8th avaient forcé l'ennemi à abandonner la colline 332, dans les environs des fermes de Schlosshoof (?) et les deux bataillons consolidaient leurs positions. Ils aidaient aussi le 1O1st Infantry Regiment à nettoyer le Bochwald (?), juste à l'ouest de la colline 332. La colonne organisait son bivouac à cet endroit, en envisageant de continuer cette attaque dès le lendemain matin et de s'emparer des hauts plateaux au sud ouest de Dehlingen. Au cours de cette journée le CP du 51st Armored Inf Bn était sous les tirs de l'ennemi. Des patrouilles ennemies étaient aussi actives durant la nuit, mais elles furent repoussées par nos avant-postes.
La colonne droite du CCB continue son attaque sur la colline 3O9, au sud ouest de Domfessel, la considérant comme essentielle. Le 53rd Armored Inf Bn conduisait l'attaque qui était épaulée par le 35th Tank Bn. La colonne quittait Faesbush, à l'est de Rimsdorf, et suivait la route de Rimsdorf- Domfessel, où elle rencontrait un groupe de fantassins et des tanks au sud de l'objectif, mais l'ennemi tombait sur la colonne qui venait de s'emparer de la colline vers 14h00. Elle recevait l'ordre de maintenir cette position durant la nuit. La force de Delk Oden du CCA devait aussi tenir sa position dans les environs de Mackwiller et se préparer à venir en aide au CCB.
La colonne gauche du CCA signalait une contre-attaque ennemie vers 03h00. Cette force ennemie se composait de 5 tanks et un détachement d'infanterie, mais l'attaque fut repoussée et l'ennemi se repliait sur Mackwiller. Une aide était demandée à l'aviation et les Allemands étaient sévèrement mitraillés. Cette mission et autres raids au cours de cette journée détruisaient 12 tanks ennemis. Les villages de Domfessel, Diemeringen et Mackwiller étaient aussi bombardés. Les unités B/10 et B/35 qui aidaient le CCB, s'enfonçaient dans les bois, à l'est de Rimsdorf, et occupaient la colline 337. Les mouvements des forces étaient maintenant très proche, et la plupart du temps étaient consacrés au nettoyage des régions boisées, à l'est et au nord de Rimsdorf.
Les troupes du 25th Cavalry Recc Squadron maintenaient le contact avec la 4e Division Blindée et le 101st Infantry Regiment, et coordonnaient l'attaque sur Sarre-Union.
Le major Dan Alanis était remplacé dans sa fonction de Commandant du 705th Tank Destroyer Bn et devenait le nouveau commandant du 51st Armored Inf Bn. Le major L.Kimsey le remplaçait au 704th Tank Destroyer Bn.
Le capitaine Lewis F. French, G3 du HQ de la 4e Division Blindée et le Lt Furman Allen, du 114th Armored Signal Corps, quittaient leur unité pour aller suivre des cours d'instruction, durant cinq jours, à l'école supérieure d'instruction, à la cité universitaire de Paris.
Les pertes ennemies du jour, s'élevaient à 12 tanks, 3 mortiers de 80mm, 1 bazooka lourd, 55 tués, 100 blessés, et 21 prisonniers.
Nos pertes 13 soldats tués, 44 soldats et 4 officiers blessés.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 05 déc., 01:01

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 3 décembre 1944.
_______________________________________

Le Major General Hughes Gaffey, chef d'état-major de la 3e Armée, prend le commandement de la 4e Division blindée, en remplacement du Major General John C.Wood, qui était affecté temporairement pour une autre mission à Paris. Le Brigadier général Herbert L. Earnest rejoignait la division, comme commandant du CCA.
Des avancées plus localisées étaient prévues pour la journée, la 4e Division blindée devait attendre des unités pour protéger ses flancs dans son avance. Des patrouilles de reconnaissance étaient établies avant de continuer les attaques vers le nord, mais les conditions météorologiques ne permettaient pas aux avions de décoller. Les colonnes du CCA étaient prêtes pour l'attaque de leurs objectifs, qui étaient les hauts plateaux de Voelerdingen. Le 101st Infantry Regiment rencontrait une importante contre-attaque sur son flanc gauche à Sarre-Union, ce qui eut pour incidence, de donner ordre au CCB de maintenir sa position le long de l'autoroute Sarre-Union-Domfessel. Le 22nd Armored FA Bn épaulait le 101st regiment en tirant plusieurs tirs de barrage dans les environs de Sarre-Union. A 08h30 le 8th Tank Bn recevait des tirs de mortiers et d'armes légères de Le Hochwald et recevait pour mission de déloger les Allemands des bois. Vers 9h45, l'ennemi avait été repoussé de ces lieux, et les bois étaient sous forte surveillance pour éviter toute infiltration. Un tank ennemi fut détruit par notre artillerie située à Le Burbush, au nord de l'autoroute, Sarre-Union-Domfessel, alors que l'ennemi tentait de sortir des bois. Le 8th Tank Bn détruisait quatre de ces tanks par des tirs directs. Des éléments de la 11th Panzer Lehr Div étaient localisés, pour un rassemblement, à Le Burbusch. Le Corps Artillery dirigeait ses tirs sur cette région et continuait durant toute la nuit.
Dans le secteur du CCA , l'ennemi s'était infiltré dans Le Faessbusch et Le Furstenwal à l'est de Rimsdorf. La plus grande partie de la journée fut consacrée à nettoyer cette région de l'infanterie ennemie. Des éléments avancés très défensifs étaient placés aux orées des bois pour éviter toute infiltration. Des éléments de la 25th Panzer Grenadier Div, s'y étaient déjà infiltrés. Le 37th Tank Bn du CCR fut attaché au CCA, et la Co A/37 était envoyée pour assister la 26th Infantry Division lors de son assaut sur Sarre-Union, sans rencontrer d'opposition ennemie. La Cie installait son bivouac pour la nuit au sud de Sarrewerden.
La troupe B du 25th Cav Recon Sq, qui épaulait la 26th Infantry Division était obligée de se replier devant Sarre-Union, lors de la puissante contre-attaque ennemie, qui défendait la ville.
Le major Thomas G. Churchill était relevé de sa mission, auprès du 8th Tank Bn et fut assigné au PC du CCR. Le major John G. Hughes, du 53rd Armored Inf Bn fut assigné au PC du secteur train-rail de la 4e Division blindée.
Les pertes de l'ennemi étaient de 50 tués, 125 blessés, 13 prisonniers et 5 tanks détruits.
Nos pertes, 6 soldats tués, 32 soldats et 2 officiers blessés, 4 manquants.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 06 déc., 15:39

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 4 décembre 1944.
__________________________________

Le 10th Armored Inf Bn était attaché au CCB et le 53rd Armored Inf Bn était attaché au CCA. Un contingent du CCB conduit par le Major Irzyk, composé du 8th Tank Bn et du 10th Armored Inf Bn recevait l'ordre d'attaquer Voellerdingen et de s'emparer des hauts plateaux environnants. Après un tir d'artillerie préparatoire de 30 minutes, le contingent quitte son bivouac des Fermes de Schossenhof vers 09h30. Une très faible opposition était rencontrée avant qu'il n'atteigne une position située au sud des bois de Roederwald. Dans ces parages, il se trouve sous un lourd bombardement de tirs antiaériens et d'armes légères venant des régions boisées. Des éléments du 10th Armored Inf Bn entraient dans les bois de Roederwald et de Burbush, vers 11h3O, ils repoussaient l'ennemi de ces environs. La colonne continuait d'attaquer et vers 13h00 le 8th Tank Bn arrivait avec ses tanks sur la colline 284 et découvrait le panorama de Voellerdingen au sud et tirait un feu d'artillerie préparatoire sur la localité. Dix tanks ennemis apparaissaient sur le flanc gauche et après une courte bataille deux tanks ennemis étaient détruits, et les autres se repliaient très rapidement. A 14h25 les contingents de Irzyk poursuivaient vers la cité, avec l'attention requise, car les menaces des tanks venaient de notre gauche. Ils recevaient aussi des tirs d'artillerie du nord d'un endroit appelé "Le Grand Bois". Vers 16h15, une Cie du 8th Tank Bn et une du 10th Armored Inf Bn entraient dans la cité. Elles furent reçues par des tirs de tanks venant d'un passage à niveau du chemin de fer mais le reste de la colonne s'imposait dans le village et consolidait ses positions. Le pont enjambant la rivière Eichel était intact, mais les hautes eaux rendaient le passage impraticable. Vers 20h35, 7 tanks et un peloton d'infanterie avaient traversé la rivière et repoussaient une patrouille ennemie qui tentait de détruire le pont. Les autres unités du CCB restaient dans la région le long de l'autoroute Sarre-Union- Domfessel.
Une force d'intervention du CCA, sous la conduite du major Crosby, avait pour mission, de s'emparer de Domfessel, force qui était composée des 55, 35, A/24, et C/24. Une patrouille du 25th Cavalry avait été en reconnaissance à la périphérie de Domfessel et signalait que la cité était faiblement garnie. Après un tir d'artillerie de 30 minutes les troupes débutaient l'attaque à 9h30. Une demi-heure plus tard, ils étaient dans le village et éliminaient quelques tireurs d'élite de leur cachette, mais vu le nombre, il a fallu patienter un certain temps pour être certains de les avoir éliminés. Le génie faisait face aussi un lourd travail, les rues étant couvertes de débris, d'énormes cratères, le seul pont de la cité était détruit, et le souterrain du chemin de fer était entièrement détruit. Alors que le nettoyage était en cours, les tirs d'artillerie, venant du nord est, tombaient sur le village. Le Lt Col Delk Oden signalait qu'il fallait au moins sacrifier une journée pour remettre un peu d'ordre et compléter les réparations avant d'espérer poursuivre l'attaque. Une patrouille signalait qu'un autre pont était aussi détruit, et le 24th Armored Engineer Bn plaçait un ponton de 11 mètres sous le tir constant de l'ennemi. Le 35th Tank Bn perdait 6 tanks et 2 autres explosaient sur des mines. A 18h35 la Co C/24 et des éléments du 53rd gardaient la cité pour la nuit. La Co A/24 se rendait vers le nord pour construire un pont flottant de 25 mètres afin de franchir la rivière en crue.
Le 101st Infantry Regiment reprenait possession de Sarre-Union au cours de la journée et se plaçait au nord est pour coordonner sa position avec la 4e Division Blindée. L'ennemi s'était infiltré dans Sarre-Union durant la nuit. La Co A/37 qui était attachée au 101st Infantry Regiment fut attaquée par 3 tanks ennemis et en détruisait un. Cette Cie retournait sous le contrôle du bataillon au cours de la journée. Le reste du 37th restait en réserve mais pas de rencontre avec les Allemands.
L'artillerie divisionnaire fut attachée à la 33th Field Art Brigade et devait recevoir les ordres de tirs de cette dernière.
Les pertes ennemies, 1 tank Mark V, 1 fortin, 1 canon autopropulsé détruit, 131 prisonniers, 50 tués, et 83 blessés.
Nos pertes, 13 soldats et un officier tués, 35 soldats et 4 officiers blessés.
Le CCA et le CCB avaient perdu 8 tanks, mais trois d'entre eux étaient récupérables.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 07 déc., 01:33

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 5 décembre 1944.
__________________________________

Les objectifs de la Division sont les villages de Rimling et Bining. Positions importantes, non seulement, situées au coeur de la ligne Maginot, mais c'est aussi l'entrée de la ligne Siegfried. Les conditions météorologiques ne sont pas des plus favorables, la pluie n'ayant pas cessé de tomber durant toute la journée, et nous ne pouvions avoir aucun appui de l'aviation.
L'objectif du CCA, était l'attaque de Bining. La Co A/24 avait pu compléter tous ses travaux à Domfessel, où les 35th et 53rd se préparaient pour entrer en action, leurs objectifs étant les collines 332 et 356, respectivement au nord est et au sud ouest de Dehlingen.
L'attaque commençait à 10h15, avec l'infanterie positionnée sur les tanks. Le 37th Tank Bat, sous le commandement du Col Abrams; avait pour mission d'attaquer Bining, au travers des positions des 35th et 53rd. Le 37th Tank Bn suivait le même chemin ainsi que les autres unités, qui parties de Domfessel en direction de Dehlingen, devaient attaquer au nord vers Bining. L'état des routes obligeaient les tanks à rester sur le dur, la plupart du temps, et de surcroît restaient sous le feu d'artillerie de l'ennemi, surtout sur les flancs. Le tir d'artillerie venant de Bining obligeait la colonne à quitter la route et de prendre Bining, plutôt, à partir de l'ouest. Plusieurs de leurs tanks furent détruits, mais ils n'en continuèrent pas moins l'attaque en se dirigeant vers un point distant d'un kilomètre au nord ouest de Rohrbach-les-Bitche. A 12h00, le 51st et la Co B/704, quittaient les environs de Domfessel pour épauler le 37th Tank Bn, et l'état des routes rendait la progression de plus en plus lente. Entre-temps le 37th était aussi pris sous le feu de l'artillerie sur la colline 384, au nord est de Rohrbach-les-Bitche, et sans support d'artillerie le bataillon était obligé de se replier vers des positions plus tenables. Il avait établi son bivouac au nord est de Schmittviller, au sud ouest de Etting. Le 51st et la Co B/704 qui arrivaient aussi dans ces environs décidaient de s'arrêter pour la nuit. Le PC du CCA se déplaçait de Berg pour Rimsdorf.
Le 8th Tank Bat et le 10th Armored Inf Bn élargissaient la tête de pont, sur le rivière Richel, à Voerllerdingen et se préparaient à se lancer sur l' objectif prévu, le village de Rimling, qui se trouvait au nord de Bining. Avec le 10th roulant derrière le 8th, les deux unités commençaient à faire du cross-country, en recoupant des routes, en direction de l'objectif.
Il devenait nécessaire d'éliminer les arrière-gardes ennemies, des bois de Michelouch au nord est de Voellerdingen, d'où les tirs d'artillerie, venant de cet endroit, harassaient la colonne. Cette action coordonnée dans ce lent voyage à travers champs obligeait la colonne de s'arrêter pour la nuit aux fermes Langerwald au sud ouest de Schmittviller. Des plans étaient dressés pour continuer l'attaque à la première lueur du jour.
Le 25th Cav Recon Sq protégeait le flanc droit du CCA et maintenait le contact avec la 44th Inf Div à l'est de la 4e Division blindée.
Les pertes de l'ennemi étaient de, 1 tué, 69 prisonniers, un semi-chenillé, et un fortin.
Nos pertes, importantes pour le CCA, 14 tanks, dont 4 étaient récupérables, 13 soldats et un officier tués, 17 soldats et 2 officiers blessés



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 07 déc., 15:33

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 6 décembre 1944.
_______________________________________

L'objectif primordial du CCA, ce jour, est de s'emparer des hauts plateaux au nord ouest de Rohrbach. Le second étant la cité même, et le Rhin restant l'aboutissement des attaques successives pour atteindre le fleuve. A 09h00, le 37th Tank Bn et le 51st Armored Inf Bn ouvrent la marche, les tanks quittent le bivouac de Schmittviller, les forces atteignant un des premiers points, où ils se trouvent sous un tir d'artillerie important, aux environs de Singling. Ils se trouvaient dans l'impossibilité d'avancer. Singling était l'un des objectifs majeurs, mais le CCB n'avait pas avancé, assez rapidement, pour être en position d'attaque sur la cité. De façon à remédier à cette malencontreuse situation et pour permettre à la force de continuer l'attaque, le Col Abrams donne ordre à la Co B/51 d'attaquer Singling. Le 94th Armored Field Art Bn tirait alors un puissant tir d'artillerie et un écran de fumée en préparation de l'attaque par les deux compagnies. Certaines troupes ennemies étaient dans les fortins, 3 tanks étaient en vue, et cinq canons d'assaut de la 25th Panzer Grenadier. Ils nous offraient une résistance farouche et défendaient la cité avec une forte détermination Les Co A/37 et B/51 décidèrent de prendre Singling d'assaut, et vers 13h00 nous occupions les 2/3 de la cité, capturions 50 prisonniers et détruisions 2 canons d'assaut. La plupart de l'infanterie et les tanks s'étaient repliés laissant, toutefois, quelques tireurs d'élite bien cachés et quelques mitrailleurs. Vers 15h15 l'ennemi tirait un lourd tir de barrage sur la Singling. Les deux compagnies tenaient fermement la cité jusqu'à l'arrivée du CCB qui assurait la relève dès 15h3O. Alors que l'attaque de Singling était bien engagée les restes des 37th et 51st se trouvaient sous un important tir d'artillerie à Rohrbach. Le 1st Bat du 328th Regiment de la 26 Infantry Division qui était attaché au CCA pour l'attaque de Bining gagnait les environs de Rahling et entrait dans les faubourgs de Bining. Vers 19h00, les 37th et 51st avaient terminé leurs combats sur Bining et très vite s'emparaient des lieux. Ils plaçaient des postes avancés pour la nuit et envisageaient de nettoyer le champ de bataille le lendemain matin. Le 35th Tank Bn, et le 53rd Armored Inf Bn, sous la conduite du Col Oden quittaient leur bivouac à l'est de Dehlingen, le traversaient, ensuite Rahling pour prendre position sur la colline 343, au sud est de Bining, où ils plaçaient une base d'artillerie pour préparer l'assaut de Bining. L'ennemi nous offrait, à cet endroit, le plus violent tir d'artillerie que la Division n'avait plus vécu depuis la prise de Guebling.
Avec Singling, comme premier objectif, les 8th Tank Bn et le 10th Armored Inf Bn du CCA quittaient le bivouac des environs de Schmittviller à 08h25. A nouveau la marche à travers champs était ralentie par le brouillard et les mauvaises conditions de terrain. De plus ils rencontraient l'ennemi en cours de routes. Alors que le CCA combattait déjà dans Singling les 8th et le 10th tentaient de contourner la localité, mais les tirs d'artillerie écartèrent cette manoeuvre. Ils prirent la relève du CCA à Singling et établirent de solides postes avancés autour de la ville pour la nuit. La grosse moitié des effectifs se replièrent sur la colline 346 au sud est de Singling. Tard dans la journée des ordres de sécurité étaient transmis pour le maintien de la position, sans attaque immédiate, la division devant être relevée par la 12th Armored Division.
Les pertes de l'ennemi du jour étaient de 156 prisonniers, 6O tués, 10 blessés, 1 tank, deux canons autopropulsés, I mortier de 3Omm et une mitrailleuse lourde.
Le 37th avait perdu 6 tanks, et le 8th Tank Bn en avait perdu 2.
Les pertes de la 4e Division Blindée, 13 soldats et un officier tués, 25 soldats et un officier blessés, 1 soldat manquant.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 08 déc., 12:40

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 7 décembre 1944.
__________________________________

Pas de mouvement ce jour, des mises en place et réorganisation.
Toutes les unités devaient tenir leurs positions actuelles et ne plus avancer. La 12e Division Blindée commençait à rejoindre le secteur de la 4e Division Blindée à 07h00 et se plaçait immédiatement en file derrière nos unités. Les deux Combat Commands étaient sous les tirs sporadiques de l'artillerie sur leurs positions durant toute la journée à Singling et à Binning. Une relève attendue sur les lignes du front n'arrivait pas avant 21h00.
Des plans étaient immédiatement dressés à l'Etat Major de la Division pour un rassemblement. Un point d'assemblée pour le CCB fut fixé à Sarre-Union et un autre point similaire était fixé pour le CCA à Thal-Drullingen. Il était aussi décidé que des endroits de logement soient réservés pour chaque unité dans les villages à l'ouest de la Sarre.
Suite aux conséquences de la relève tardive, de l'extrême obscurité, des pluies incessantes et des mauvaises conditions de roulage, la plupart des unités devaient attendre le lendemain matin pour avancer.
Le 35th Tank Bn qui se trouvait, aux environs de la colline 343, au sud est de Bining, recevait l'ordre d'avancer et de suivre la route qui traversait Rahling, Lorentzen, Diemeringen, Mackwiller et Thal- Drullingen. Il quittait à 17h00 et y installait son bivouac à 24h00. L'artillerie de la 12th Armored Division ne s'étant pas mise en position, notre artillerie devait lui venir en support, dans l'attente de leur préparation. La Co B/107 devait aussi venir en appui à la 12e Division Blindée.
Les échelons avancés quittent Domfessel pour Fénétrange.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 08 déc., 12:51

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 8 décembre 1944.
__________________________________

Toutes les unités aux postes de combat quittaient la ligne du front, très tôt ce matin, pour gagner des zones de rassemblement temporaires. Les unités attachées au CCA se dirigeaient vers Thal-Drullingen en passant par Rahling, Lorentzen, Diemeringen, Mackwiller, et Thal-Drullingen.
Les bataillons du CCB quittaient Singling pour Schmittviller, à l'est de la rivière Eichel, et au sud de Voellerdingen, pour un rassemblement au nord est de Sarre-Union. De ces zones temporaires, les unités avançaient vers Burbach et traversaient la Sarre à Diedendorf et ensuite se dirigeaient vers les villages où des logements leur étaient réservés.
Des préparations étaient envisagées, pour des entraînements, de la maintenance, nettoyage des véhicules, des armes et des vêtements. Il était aussi prévu des douches et des facilités de délassements.




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité