Où était la 4e DB le 21 août 1944

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Pvt B.NICOLAS
Messages : 13
Enregistré le : 07 févr., 00:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Pvt B.NICOLAS »

Encore merci pour toutes ces précisions, c'est un vrai plaisir de vous lire à chaque fois !

Benji Image



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

La 4e Division Blindée le 13 février 1945.
___________________________________

Le Lt Col William L. Nungesser, ancien officier de l'exécutif du 24th Armored Inf Bn en Angleterre, rejoignait la division où il fut nommé officier commandant du 24th, en remplacement du major Alonzo A. Bacon Jr, qui était assigné au 168th Combat Engineer Bn. A 19h30, le 51st Armored Inf Bn recevait une lourde concentration de tirs de mitrailleuse et d'armes légères, mais l'artillerie et les mortiers sont entrés immédiatement en action pour les rendre au silence. Cependant le bataillon restait sous alerte durant toute la nuit pour contrer toute contre-attaque. Les 22nd et 94th Armored Fa Bns, continuaient à supporter le 2nd Cavalry Group et la 76th Infantry Division. Le 94th Armored FA Bn détruisait 3 batteries de 6 canons, qui avaient fait feu sur les troupes traversant la rivière Sauer. Cette observation fut remarquée par un pilote du 775th FA Bn. Le 10th Armored Inf Bn accentuait les horaires d'entraînement, pour préparer l'assaut des positions fortifiées et l'usage de charges superposées et de bagalors-torpedoes. Le bataillon restait en statut d'alerte durant 21/2h. Des petites quantités de nouveaux vêtements type hiver étaient distribuées à plusieurs unités de la division pour en tester la durabilité et son usage. Le 37th Tank Bn rencontrait les commandants de compagnies pour mesurer l'importance et expliquer la méthode de préparation et d'efficacité des rapports qui devaient être transmis entre officiers.

Le 14 février 1945.
_______________

Le 144 Armored Sig Co commençait une instruction de trois jours de cours pour tous les opérateurs artillerie de la division, sur la nomenclature, le réglage du matériel. Les bataillons d'artillerie étaient en support d'unités adjaçantes, ce qui donnait des soucis aux instructeurs, conduisant les classes, le travail se faisant dans des conditions difficiles. Le total des pertes de la division, depuis le 17 juillet à ce jour, atteignait les 5.000 hommes, dont la répartition s'établissait comme suit; 1085 tués, 3624 blessés, 5 capturés et 286 manquants.
Les unités de la division continuaient les programmes d'entraînement, en préparation des futures opérations. Les exercices consistaient de simulations d'attaque de positions fortifiées, des marches sur les routes en pente, et le retour inverse, et des tirs avec des armes de petits calibre sur des cibles. Des convois étaient prévus pour les douches, et des permissions pour Luxembourg. Services religieux et séances de cinéma.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

La 4e Division Blindée le 15 février 1945.
___________________________________

Le 126th Armored Ord Maint délègue des équipes pour aller récupérer des affûts de canons de 76mm sur des tanks hors service pour remplacer les 75mm. Le 114th Armored Sig Co communique qu'il a récupéré plus de 5O kms de câble au cours de la semaine. Les 10th et 53rd Armored Inf Bns, se plaçaient alternativement en alerte toutes les 2 ½h. Le 37th s'entraînait aux tirs de bazookas sur des tanks allemands démolis.

Le 16 février 1945.
_______________

Un groupe de cinq officiers et de trois soldats de la division était placé en service temporaire pour une durée de 10 jours auprès du 394th Bomber Group pour observer et étudier les corrélations entre les forces aériennes et terrestres. Le groupe comprenait le Lt col Harry F.Brown, le major Ernest R. Eaton, assistant de l'Air et le major Thomas G. Churchill, officier de l'exécutif du Reseve Command.
Le 51st Armored Inf Bn recevait des tirs occasionnels sur ses positions le long de la rivière Our dans les environs de Beaufort. Les pelotons des bataillons allaient sur la ligne du front en faisant des tournantes chaque jour pour que les hommes ne soient pas exposés aux mauvaises conditions du temps.
Le 126th Armored Ord Maint recevait 5000 nouveaux objectifs de visée ajustables et les plaçait sur les carabines de la division. Les autres unités continuaient les programmes d'entraînement en préparations des futures opérations. Gymnastique, exercices sur les cibles, des marches, faisaient partie des programmes du jour.



Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par H Rogister »

La 4e Division Blindée le 17 février 1945.
__________________________________

Une lettre d'éloges est adressée à la division par le Général Patton qui présente ses félicitations aux troupes qui ont lutté avec énergie, habilité, opiniâtreté et rapidité pour libérer Bastogne.
Le Lt Charles Kollin 704thTD Bn et le Lt John A. Whitehill, 37th Tank Bn, recevaient la DSC sur recommandation de Patton pour acte d'héroïsme en rapport avec les opérations militaires engagées contre l'ennemi. Le Lt Kollin pour ses actions dans les environs de Bezange-La-Petite en France et le Lt Whitehill pour ses actions dans les environs de Bastogne. Ces médailles étaient présentées par le général Gaffey.
Le 51st Armored Inf Bn était relevé de la ligne du front par le 28th Cavalry Squadron. Toutes les compagnies se retiraient du front sous le couvert de l'obscurité et gagnait les parages de Gilsdorf pour se préparer à poursuivre vers Schifflange.
Le 53rd Armored Inf Bn faisait la reconnaissance des routes conduisant vers le front aux environs de Beaufort pour se préparer dans le cas où le bataillon serait engagé dans une action.
Le 10th Armored Inf Bn suivait des cours d'instructions sur la nomenclature des opérations des mitrailleuses de calibre 30, et 50. Des permissions pour Luxembourg, et des séances de cinéma étaient toujours aux programmes des réjouissances.

Le 18 février 1945.
________________

Le 35th Tank Bn était en alerte vers 10h00 et devait se tenir prêt pour supporter une attaque du XX e Corps dans la traversée de la Moselle dans le triangle Sarre-Moselle. Le Bataillon se dirigeait vers Sandweiller à 17h00 et prenait position dans les environs de Costingen avec pour ordre de débuter les tirs vers à 04h00 le lendemain matin. Le 35th devait appuyer la 94th Infantry Division par un tir indirect.
Le 66th Armored FA Bn quittait Berdorf à 10h15, traversait la Sure à Ferschweiler, Allemagne, appuyant l'attaque de la 5th Infantry Division. Le 66th était la première unité de la division à pénétrer en Allemagne dans les récentes opérations de la Division.
Le 51st Tank Bn quittait sa zone de rassemblement de Giladorf à 08h00 et se dirigeait vers Schifflange. Le 37th Tank Bn commençait l'entrainemennt avec des problèmes de tirs indirects, dans le cas où il serait appelé à remplir une mission similaire que celui du 35th. La plupart des hommes qui étaient familiers avec les tirs indirects ne restaient pas plus longtemps avec le bataillon.
Le 126th Arm Ord Maint faisait l'inspection des véhicules pour s'assurer du bon état de marche.

LE 19 février 1945.
________________

Le 53rd Armored Inf Bat était attaché au 319th Regiment de la 89th Infantry Division et recevait l'ordre de se diriger vers une position du front. Le bataillon quittait Dudelange à 12h15 et arrivait à Ammeldingen à 16h20, effectuant un parcours de 60 kms. A 21h15, les Cies A et B surveillaient 5 ponts et les jonctions des rivières Our et Sauer dans les environs de Niedergegen.
Les unités de la division passaient un temps considérable à tirer sur des cibles avec les carabines nanties de nouveaux viseurs. Le 37th Tank Bn donnait des cours sur les tirs indirects.
Des séances de cinéma étaient organisées à Bettenbourg pour distraire les troupes de la 4e Division Blindée. Les permissions pour Esch et Luxembourg continuaient à être accordées.


Henri Rogister, Webmaster
Image

Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par H Rogister »

Chers amis lecteurs,

Je viens de m'apercevoir que j'avais posté le texte ci-dessus en mon nom et non avec celui de Gilbert Stevenot qui est bien entendu l'auteur de ce texte.
Il faut rendre à César ce qui appartient à César.

Veuillez m'excuser pour cette erreur.


Henri Rogister, Webmaster
Image

Invité

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Invité »

c'est tout à ton honneur, mais je pense qu'aucuns des habitués du sujet ne l'ont interprétés autrement. Encore merci à vous 2.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

La 4e Division Blindée le 20 février 1945.
______________________________________

15 hommes de différentes unités sont placés en service temporaire, au 17th Reinforcement Depot, pour un retour de 30 jours de repos et de revalorisation aux Etats-Unis.
Le 35th Tank Bn restait dans les environs de Gostingen et continuait à supporter l'attaque de la 94th Infantry Division avec des tirs d'artillerie indirects.
Le 53rd Armored Inf Bn avançait de 1 ½km pour être en meilleure position le long de l'Our, sans rencontrer la moindre opposition, et en capturant toutefois 15 prisonniers.
Le 8th Tank Bn effectuait des tests de tirs indirects, dans le cas ou le bataillon devrait être envoyé en mission similaire à celle de la 35th. L'horaire des entraînements du 10th Armored Inf Bn incluait des démonstrations et des cours en radio et téléphone, détections de mines, sécurité et orientation. Les troupes étaient mises au courant des dernières nouvelles sur la guerre.
Les officiers supérieurs de la 4e Division Blindée rendait visite aux unités et présentaient des programmes qui étaient bien appréciés.

Le 21 février 1945.
________________

En plus de sa fonction le général de la 4e Division Blindée Hughes Gaffey assure le commandement du XXII Corps. Par ordre du général Patton des distinctions sont remises au Capitaine James H. Leach du 37th Tank Bn pour son héroïque résistance à Bigonville, et le lieutenant J Prenata était à l'honneur pour les mêmes faits d'arme à Besange-La-Petite. Tous les deux recevaient la DSC.
Le 53rd Arm Inf Bat attaquait vers 06h00 à partir de positions le long de l'Our ayant pour mission de s'emparer de Roth Obersregen et de Gentingen. Un tir d'artillerie de barrage sur les fortins et sur les emplacements de canons avait précédé l'attaque et vers 14h25 les objectifs étaient atteints, ne rencontrant qu'une faible résistance ennemie, menée par des tirs de mortiers et d'armes légères.
A 15h35, le bataillon était relevé par des éléments de la 80th Infantry Division et avait ordre de se diriger vers Niedersregen et Seimerich en Allemagne. Le 35th Tank Bn était relevé de sa mission de support de la 94th Infantry Division à 09h00 et retournait à Sandweiler vers 13h45. Les unités du CCB recevaient l'ordre de faire mouvement vers de nouvelles positions en vue de supporter le XXII Corps dans son attaque sur la ligne Siegfried. Les officiers des unités faisaient la reconnaissance de routes conduisant à l'est de l'Our en vue d'un regroupement. Les détachements médicaux de la division commençaient à vacciner tous les hommes de la division en vue d'éviter la typhoïde.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

La 4e Division Blindée le 22 février 1945.
____________________________________

Le CCB est attaché à la 80th Infantry Division et les unités du Combat Command se dirigent vers leurs zones respectives de logement, dans les environs de Luxembourg, en vue d'un rassemblement dans les parages de Lahr en Allemagne. La feuille de route de marche est racée sur l'itinéraire suivant, Dudelange,Bertrange,Mamer,Kehlen,Kesispelt,Scharfels,Mersch,Fels, Medernach, Ermsdorf,Reisdorf, Dillingen, Niedersgegen, Seimerich, et Obersgegen. L'ordre de marche, les unités comme suit, C/25, 10, 51, 94, 8, C/740, et un peloton du 995th. Le 53rd était déjà dans les environs de Niedersgegen. Les unités quittaient les logements de Luxembourg à 06h00 et arrivaient à Lahr en Allemagne à 15h30. La distance parcourue était approximativement de 60 kms. Le CCB recevait l'ordre d'attaquer à 24h00 sur Sinspelt et les hauts plateaux l'entourant, tel était l'objectif. Avant l'attaque les unités étaient sous des tirs sporadiques d'artillerie et d'armes légères venant du nord. Le CP du Combat Command de Reserve quittait Keyl à 14h00 et arrivait à Saeuls, Luxembourg à 16h00. Le 35th Tank Bn quittait Sandweiler à 13h10 et arrivait à Gruchten, Allemagne à 17h00
Le mouvement du CCB en Allemagne était le premier des troupes de la division dans ce pays. Le 37th Tank Bn quittait Dippach à 13h00 et arrivait à Luxembourg à 14h15. La Bronze Oak Leaf Cluster était ajoutée à la DSC du Lt Col Creighton Abrams Jr pour acte d'héroïsme en relation avec les opérations militaires contre les forces blindées ennemies dans la ville assiégée de Bastogne, le 26 décembre 1944. La présentation était faite par le MG Hughes Gaffey.

Le 23 février 1945.
_______________

Le 1St Lt James Fields, 10th Armored Inf Bn, recevait la CMH , la médaille d'Honneur du Congrès, lors d'une cérémonie organisée au poste de commande de la division à Dudelange. Pour une présentation de tel ordre, c'était le général Patton qui présidait la cérémonie. Cette récompense lui était décernée pour sa galanterie au combat, son intrépidité au risque de sa vie, à Rechicourt en France. Le CCB agissant sous les ordres de la 80th Infantry Division attaquait à 22h40 dans les environs de Lahr en Allemagne avec Sinspelt pour objectif. Le 10th Armored Inf Bn supportait la Cie A du 6th Bat, devait exécuter un assaut frontal sur Sinspelt à partir de l'ouest, tandis que le B/8 et le 35th devait attaquer de flanc à partir du sud. Le 51st Armored Inf Bn était tenu en réserve dans les environs de Obersgergen. Le A/8 et le 10th rencontraient des sporadiques tirs d'artillerie et d'armes légères jusqu'aux portes de Niedergeckler à 12h00. Et là, ils rencontraient les tanks ennemis, l'artillerie et l'infanterie, et le 10th qui menait la charge était obligé de battre en retraite. Un nouvel assaut sur le village conduit par le A/8, cette fois, réussissait à repousser les troupes ennemies hors du village et à détruire huit de leurs tanks, et les pertes ennemies s'élevaient à 6O tués et 2OO prisonniers. Les deux unités avançaient très rapidement dans Sinspelt s'emparant du village et du pont sur l'Ens vers 18h00. Une faible résistance d'arrière garde et le support de l'aviation avait réduit quelques fortins au silence pour faciliter l'avancée des troupes. Les échelons avancés quittaient Dudelange à 11.45 et arrivaient à Mersch à 13h3O. Les officiers du CCR faisaient la reconnaissance des routes à Saeuls, Luxembourg, pour le CCB, dans le cas où un engagement serait ordonné.
Le 22nd Arm FA Bn qui avait supporté le 2nd Cav Gr rejoignait la division et fut affecté au CCB. Le Bat quittait Wecker, Luxembourg pour Lahr, Allemagne. Le 35th Tank Bn attaché au CCA restait dans les environs de Cruchten revissant les véhicules après les quelques jours de marche. Les équipements détruits chez l'ennemi, 8 tanks, un canon d'assaut, une moto et un camion. Les pertes ennemies étaient de 85 tués, 170 blessés et 375 prisonniers.
Nos pertes, 1 officier tué, et 20 soldats, 2 officiers et 105 soldats blessés.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

La 4e Division Blindée le 24 février 1945
_____________________________________________________

Le CCA continue son attaque sur deux fronts dans sa marche au sud et au nord de Sinspelt. Le 51st Armored Inf Bat était en appui de la Cie B du 8th Tank Bn et attaquait vers Cutscheidl à 12h3O. Peu après la force quittait Sinspelt, et le tank de tête heurtait une mine qui le mettait hors combat, laissant un énorme cratère dans la route. Ils contournèrent le cratère et continuèrent l'attaque. Outscheid fut capturé tard dans l'après-midi luttant contre une légère opposition d'arrière garde et restait hors position de combat pour la nuit. La Cie B du 37th Tank Bn fut relevée par le B/8 à 16h30 qui fut renvoyé sous le contrôle du bataillon dans les environs de Brimingen.
Le 10th Armored Inf Bn, qui supportait les Cies A et C du 6th Tank Bn, quittait Sispelt à 14h00 pour attaquer vers Brimingen mais se trouvant sur des routes impossibles à franchir la colonne était forcée à faire du tout terrain. Les progrès étaient lents car les routes étaient remplies d'embûches, et des terrains boisés à franchir. Plusieurs équipes de bazookas étaient éliminées par des tirs de mitrailleuse à l'est de Sinspelt. Alors que les troupes approchaient Brimingen des feux d'artillerie et des feux directs étaient tirés par les positions ennemies au sud et à l'est du village. Le 8th Tank Bn perdait deux chars dans cette action. Les deux compagnies de chars se déployaient en position de défilement sur les hauts plateaux au nord est de Brimingen et firent un feu de barrage sur le village, et ensuite le 10th entrait dans Brimingen. Vers 19h00 le village était nettoyé après un combat de maison ? à - maison. Brimingen restait défendu fortement pour la nuit. Des éléments de 2nd Panzer, du 9th Volksgrenadier, 276th Volksgrenadier et 352nd Inf Divisions étaient rencontrés par le CCB à Outscheid et Brimingen. Le 94th Armored FA supportait l'attaque des 8th, 1Oth et 51st, de leurs positions des environs de Niedergeckler. Le 53rd Armored Inf Bn restait en réserve du CCB dans les parages de Sinspelt.
Le 37th Tank Bn fut attaché au CCB à 08h50 et se dirigeait sur Brouch, Luxembourg pou atteindre Obersgegen vers 13h15. La route de marche empruntait l'itinéraire suivant, Mersch, Angelsberg, Schoss, Fishbach, Heffingen, Christnach, Waldbillit et Niedersgegen. La distance parcourue était d'environ 50 kms. A 12h10 le Bataillon (-B) quittait et prenait la direction d'Oustscheid.
Le 25th Tank Bn était en alerte à 22h30 et devait se tenir prêt pour le lendemain matin. Le 24th Armored Inf Bn était détaché du 1124th Engr Group et renvoyé sous contrôle de la division vers 18h00. Les équipements connus comme détruits de l'ennemi comprenaient 3 tanks, un canon autopropulsé, un semi-chenillé, 6 camions, 5 cars de commandant, et 2 motos. 128 prisonniers de guerre. Nos pertes 6 soldats tués, 2 officiers et 46 soldats blessés, et deux soldats manquants.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

La 4e Division Blindée le 25 février 1945.
___________________________________

Le BG Holmes E. Dager assumait le commandement de la 4e Division Blindée. Le Lt Col Creigthon Abrams était nommé commandant du CCB et le major Hunter le remplaçait aux commandes du 37th Tank Bn.
Le 8th Tank Bn et le10th Armored Inf Bn, attachés au CCB attaquaient Baustert à l'aube. Les troupes étaient sous les tirs directs venant de Frimingen, mais le 94th Armored FA Bn braquait ses tirs sur ces positions et éliminait cette défense. Les unités B/8 et A/10 entraient dans Baustert et s'emparaient du village qui n'était défendu que par des éléments de résistance d'arrière-garde. Les unités C/8 et A/10 contournaient Baustert et continuaient vers Feilsdorff. Ce lieu était défendu par des tirs d'artillerie et de mortier, mais un barrage de nos tanks imposait le silence et le village était capturé à 13h3O.
A 12h00 le 8th et le 10th étaient attachés au CCA. Les deux contingents recevaient l'ordre d'attaquer à l'est sur Brecht pour essayer de s'emparer du pont surplombant la rivière Prum. A 16h45 alors que les colonnes s'approchaient de Brecht, l'ennemi détruisait le seul pont sur la rivière. L'infanterie restante dans la cité était éliminée des maisons et des caves vers 18h00. Les opérations de pontage étaient impossibles, car nous n'avions pas le matériel disponible et la rivière était trop profonde que pour la traverser. L'unité A/25 était envoyée en reconnaissance le long de la rivière pour trouver une place étroite du lit de la rivière et finalement construisit un ponton temporaire comme piétonnier seulement. Une place pour franchir la rivière fut enfin trouvée à Oberweis. Une patrouille ennemie fut rencontrée mais elle était vite refoulée après une petite guerre d'escarmouches. Un piétonnier construit de poteaux de téléphone permettait, vers 24h00, au 10th Armored Inf Bn de passer l'obstacle pour établir une tête de pont. Le génie travaillait toute la nuit pour construire le pont Bailey qui allait permettre le passage du trafic lourd.
Le CCB était détaché de la 80th Infantry Division à 24h00.
A 07h15, le CCB attaquait au nord est de Outscheid vers Niederweidingen. Le 22nd Armored FA Bn tirait des obus fumigènes pour préparer l'attaque du village ce qui permettait au B/37 et au B/51 d'entrer sans rencontrer d'opposition. Weidingen fut aussi capturé avec l'appui du A/37 qui détenait les hauts plateaux au nord ouest. Les unités C/37, et C/51 traversaient les positions des B/37 et B/51, et s'emparaient de Altschoid contre une résistance d'arrière-garde. Les unités B/37 et A/51 quittaient Weidingen vers Koosbusch qui était défendu par des canons anti-tanks. Le A/37 perdait un tank avant que le canon- anti-tank ne fut détruit. B/37 et B/51 attaquaient Hermesdorf après un tir d'artillerie de préparation sur le village, qui fut capturé avec le pont non détruit sur la rivière Prum. Cependant ce pont n'était pas assez solide pour le passage des véhicules et l'infanterie passait à pied alors que les véhicules traversaient la rivière peu profonde. Les unités C/37 et C/51 se dirigeaient vers Rittersdorf et tiraient sur les positions l'entourant tandis que les P47 bombardaient les troupes en fuite. Les A/37 et A/51, nettoyaient Rittersdorf de l'infanterie restante et établissaient une tête de pont sur la rivière Nims au nord est de Bitburg vers 18h20. L'objectif du jour suivant sera de traverser la rivière Kyll et attaquer Badem.
Le 35th Tank Bn quittait Crutchen, Allemagne et arrivait à Korperich, Allemagne vers 10h30. Il quittait Korperich vers 18h00 et arrivait à Brimingen vers 20h00. Le 66th Armored FA Bn, qui avait été en appui de la 5th Infantry Division, était renvoyé sous le contrôle de la division à 12h00 et prenait la direction de Shankweiller à 14h3O pour terminer à 16h55 à Brimingen.
L'interrogation des prisonniers de guerre révélait que la rapidité des attaques de la 4e Division Blindée étonnait les troupes ennemies et qu'elles avaient reçu des instructions de combattre en retardant l'action pour permettre au gros de la troupe de battre en retraite.
Les équipements détruits et connus de l'ennemi, s'établissaient comme suit; 6 tanks Mark V, 1 Mark IV, 2 autres tanks, type inconnu, 5 canons autopropulsés, 6 canons de 105mm, 3 de 88mm, 2 canons de 75, 3 canons de très gros calibre, 10 semi-chenillés, 3 forces motrices, 4 camions, 2 command cars, 2 jeeps, et trois différents véhicules. Les pertes ennemies 38O tués, 300 blessés et 984 prisonniers. Les camions ont roulé toute la nuit pour l'évacuation des prisonniers de Rittendorf.
Les pertes de la division, 1 soldat tué, 3 officiers et 21 soldats blessés et 2 manquants.
Le Major Sidney Klein du 489th AAAAN Bat quittait la division pour aller suivre des cours d'éducation à l'école supérieure de la Cité Universitaire de Paris.



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités