Où était la 4e DB le 21 août 1944

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

La 4e Division Blindée le 26 février 1945.
__________________________________

Les Trois compagnies de fantassins du 10th Armored Inf Bn complétaient la traversée de la rivière Prum sur un piétonnier temporaire et gagnaient Rittersdorf où ils étaient attachés au CCB, jusqu'au moment où le CCA aurait exécuté sa traversée. Le génie avait travaillé toute la nuit pour la construction d'un pont Bailey de 3,50m sur la rivière Prum et le travail se terminait vers 13h00. Les véhicules du A/25 traversaient immédiatement ce pont et étaient suivis par le 8th Tank Bn. La colonne était cependant retardée après la traversée, une bombe ayant creusé un énorme cratère dans la route, mais un contournement fut possible et les unités pouvaient finalement se rassembler dans les environs de Ritterszdorf. Toutes les troupes du CCA avaient terminé leur traversée vers 18h00. Aucune résistance ennemie ne fut rencontrée au cours des opérations du jour, mais nos troupes avaient capturé 90 prisonniers et quelques équipements. Le 53rd Armored Inf Bat était transféré au CCR et continuait sa marche de Brimingen à Rittersdorf, où elle terminait la journée à 17h00. Ritersdorf restait hors combat pour la nuit et de nouveaux plans étaient dressés pour le jour suivant, les C/8 et 10th devaient attaquer sur les hauts plateaux au sud de Rittersdorf tandis que A/8 et le 53rd attaquaient le village de Matzen.
A 06h00, les Cies B et C du 37tk Bn et les Cies B et C du 53rd Armored Inf Bn traversaient la rivière Nims à Rittersdorf pour rejoindre les A/37 et A/51 qui avaient établi une tête de pont le jour précédent. Très peu de temps après la traversée, le B/37 était sous le feu direct de l'artillerie venant des bois vers le sud, et détruisait 3 de leurs tanks. Les Cies B et C du 51st Armored Inf Bn, appuyées par le B/37, attaquaient Erdorf, mais la résistance était lourde car l'artillerie et les tirs des mitrailleuses tournaient à plein régime depuis les hauts plateaux au nord est de Matzen. L'infanterie était durement touchée, mais B/37 mettait un terme à cet accrochage. Le B/37 avait eu un tank détruit lors de cette action, mais la riposte éliminait l'ennemi des hauts plateaux, au nord de Matzen, et cette position fut fortement maintenue par le B/37 durant la nuit. Le 232nd Arm FA Bn continuait sa marche pendant la nuit, roulant sans arrêt de Neuhaus et traversant Outscheid.
Allscheid et Koosbusch et les environs de Hermesdorf restaient des points de défense pour appuyer l'attaque des 51st et 37th. Les ordres pour le lendemain étaient donnés aux 37th et 51st, des ordres de continuer de leurs positions au nord de Matzen et attaquer les villages de Nattenheim et Fliessen.
Les équipements capturés à l'ennemi, 1 Mark VI, 2 camions de transport de troupe, et trois véhicules différents, 2 semi-chenillés, 2 canons de 88mm, 4 autres tanks, et un camion.
Les pertes humaines 85 tués, 277 prisonniers, et 150 blessés. Les pertes de la Division, 17 soldats tués, 50 soldats et 2 officiers blessés, 1 manquant.
PS: L'échelon avancé quittait Mersch à 09h30 et arrivait à Obersgegen, Allemagne à 10h45. Ils quittaient ce dernier lieu à 14h45 et arrivaient à Oberweis, à 17h00.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

La 4e Division Blindée le 27 février 1945.
___________________________________

Les pluies et le brouillard sont des éléments avec lesquels il faut patienter dans la bataille. Le manque de visibilité oblige le CCB à retarder son attaque. A 08h40 le A/37 et le A/51 quittent les hauts plateaux de Matzen pour l'attaque de Nattenheim. Le 22nd Arm FA Bn entreprend un feu d'artillerie préparatoire sur le village et dès l'entrée des troupes vers 09h00, ils ne rencontrent aucune opposition. LE B/37 et le B/51 s'engagent dans Nattenheim, mais furent y furent arrêtés par un tir direct, venant des bois du nord est, le B/37 oriente dès lors son tir vers ces positions et détruit plusieurs canons de gros calibre. Ils réduisent les forces des hauts plateaux de Nattenheim au silence et capturent 20 prisonniers dans cette opération. Le village et ses alentours étaient fortement défendus pour la nuit, et les éléments du C/37 et du C/51 sont maintenant bien installés sur ces collines qui surplombent Fliessen. De cette position, ils procèdent à un tir de barrage sur le village et l'occupent à 11h00, où ils ne rencontrèrent qu'une faible résistance. Les C/37th et C/51, occupaient désormais ce poste avancé important de Fliessen et de ses alentours durant la nuit. La résistance rencontrée durant cette journée par le CCB était relativement faible, mais ayant été, toutefois, sous le feu occasionnel de l'artillerie et des tirs de mortier, mais qui finalement n'occasionnaient aucune perte aux effectifs du C/37.
Les unités A/8 et le B/53 quittent, dès l'aube, leurs positions et s'engagent dans l'attaque de Metzen en se dirigeant vers l'est de la rivière Nims dans les environs de Rittersdorf. Le A/6 était sous le feu direct tiré à l'est de la rivière Kyll et un des tanks fut détruit par ce feu. Une résistance d'armes légères modérée était rencontrée à Metzen, mais le village était nettoyé à 10h15. Des positions défensives étaient établies et les troupes maintenaient cette position avancée au sud du village. Les troupes avaient capturé 45 prisonniers, 26 furent tués et un tank détruit. Tel était le bilan de l'opération. Les Cies B et C du 6th Tank Bn prenaient la relève du 10th Arm Inf Bn ,de ses positions défensives, de l'autre côté de la rivière Nims au sud est de Rittersdorf. Une patrouille du D/8 était envoyée vers Bitburg pour connaître ce qui se passait de ce côté et de savoir quelle était la progression de l'attaque de la 5th Inf division. Un contact fut établi dans les environs de Stahl alors que la 5th n'avait pas encore effectué son entrée dans Bitburg. Le A/25 maintenait la liaison entre le CCA et CCB. LE 10th Arm Inf Bn était transféré du CCA au CCR à 15h00. Des ordres venaient d'arriver de la 3e Armée de ne pas dépasser la rivière Kyll et de procéder au nettoyage des positions ennemies à l'ouest de la rivière. Presque tous les prisonniers de guerre interrogés avaient remarqué que l'essence ne suivait plus, et que beaucoup de véhicules étaient abandonnés et brûlés.
Les pertes ennemies au cours de cette journée, 4 semi-chenillés, 13 pièces d'artillerie de gros calibre, 2 tanks, 5 camions, 2 cars de commandant, 20 caisses de mines détruites, 70 tués, 102 blessés et 177 prisonniers.
La 4e Division Blindée perdait 2 officiers et 8 soldats tués, un officier et 19 soldats blessés, et 1 manquant.



Invité

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Invité »

Bonjour Stevenot Gilbert,
tout d'abord, merci pour vos récits qui nous rapprochent plus de la vie quotidienne de cette division, il est super de voir la progression au jour le jour et de se dire "mince il y a 63-64 ans ils faisaient ça"
ce que je voulais vous demander : existe-t-il des récits similaires aux vôtres mais pour la 29th ID ? Connaissez-vous un bouquin de la sorte ??
Merci Image



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

Salut Cap Baptiste,

Je reviens sur le site après une absence prolongée, due à un site fantôme " Dday-overlord.com.Königtiger ", qui m'a supprimé l'accès au site.
Un tank de 65 t m'avait démobilisé. Je tiens à remercier mon ami Henri Rogister Webmaster du Site C R I B A qui avait aimablement pris le relais pour continuer à transmettre mes rapports. Je remercie aussi Marc Laurencin, Preston et autres qui m'ont aidé de revenir dans la bataille. Aussi bien sûr tous les membres qui ont suivi mes rapports.
Alors Cap Baptiste, tu es le premier à qui je m'adresse pour te dire, et aussi à tous, que je suis heureux de retrouver " mon site préféré"
Merci de ton aimable appréciation. Je pense qu'il n'existe pas de semblables documents pour d'autres divisions. Ces rapports ont été rédigés, au jour le jour, par la 4e DB, et ont servi de cours pour enseignner la théorie et la pratique militaire, au General Staff College de L'US Army Command à Fort Leavenworth, Kansas.
Pourquoi la 4eDB a-t-elle été étudiée? Probablement par ce qu'elle a été la plus rapide et la première à Bastogne, et qu'elle fut aussi la préférée de Patton. Mais je pense que toutes les divisions engagées dans la plus grande Bataille de tous les temps, méritent aussi notre admiration et notre plus profond respect.
Bien amicalement à toi, et à tous ceux qui lisent ces rapports depuis des mois.



Avatar du membre
H Rogister
Messages : 376
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par H Rogister »

Salut Gilbert,

Bienvenue à bord.
Suite à ton retour sur le forum, je termine aujourd'hui la mission que tu m'avais confiée et je te laisse la main pour poursuivre le récit de la 4e Division blindée.
Ce fut un plaisir de t'aider.

A+


Henri Rogister, Webmaster
Image

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

Je termine ici ma mission et je poste le dernier message que j'ai reçu de Gilbert. A toi la main. Image

H. Rogister

La 4e Division Blindée le 28 février 1945.
_________________________________

Les opérations du CCA de ce jour étaient confinées à des activités de patrouille. Une étant composée de tanks légers de la Cie D du 8thTank Bn est envoyée vers Bitburg pour entrer en contact avec des éléments de la 5th Infantry Division afin se rendre compte de la situation. Les tanks avançaient avec précaution dans Bitburg et étaient en contact avec un peloton de la 5th Infantry Division. La mission accomplie, cette patrouille prenait le chemin du retour sans rencontrer de résistance et en capturant 21 prisonniers dans cette opération de reconnaissance. Des patrouilles du 53rd Arm Inf Bn et du 24th Arm BN étaient en reconnaissance le long de la rive ouest de la rivière Kyll, s'étendant de Irsch à Erdorf pour se rendre compte de l'activité ennemie et chercher un endroit d'un possible assaut ou un pont, mais ne trouvent rien de convenable.
Les unités du CCB ne recevaient pas d'ordre avant 10h30, et dans cette attente elles se consacraient à l'entretien des véhicules et des armes. Et après 10h30 ils recevaient l' ordre d'attaquer Sefferweich et Melberweich et les collines environnantes; Les unités C/37 et B/51 attaquaient au nord de Nattenheim à 13h30, mais étaient arrêtées par des tirs anti-tank émanant des bois, qui ceinturaient la route principale au nord de Nattenheim. Les éléments contournèrent le bois par le nord est et s'emparaient des collines au sud ouest qui avaient vue sur Sefferweich. Les unités A/37 et A/51 empruntaient le même chemin et se trouvaient sous le feu d'artillerie venant des bois. Ils suivirent le même chemin nord sud à travers les bois, mais ils furent arrêtés, lorsque trois tanks furent démobilisés par des mines. En attendant que les tanks soient dégagés de la route et la neutralisation des mines, des tirs d'artillerie et de mortiers causaient de sérieux incidents au A/51. Après le nettoyage de la route la colonne continuait sa marche dans le bois et prenait position avec des éléments du B/37 et B/51 au sud de Sefferweich, où ils restaient pour la nuit.
Les pertes ennemies 34 tués, 156 prisonniers, 30 blessés, 1 Mark VI détruit, 1 camion, I canon de 75 mm et I Volkswagen.
Nos pertes 2 officiers et 4 soldats tués, 1 officier et 23 soldats blessés.

Le10th Arm Inf BN recevait une lettre de félicitation du Maj gén H L Mc Bride, commandant de la 80th Infantry Division pour la capture de Hossdorf, au Luxembourg, au cours de la nuit du 2 au 3 février. Le 10th n'avait perdu aucun homme, mais le bataillon avait subi des dégâts importants de l'artillerie ennemie et par la présence de champs de mines.



Avatar du membre
sergent-mau
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov., 00:00
Localisation : Versailles - Satory

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par sergent-mau »

Merci H. Rogister d'avoir relayé le récit de la 4th Armored Division...

A bientôt Image



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

Je tiens à remercier Henri Rogister pour son aide ponctuelle et efficace. Lors de mon premier message je remerciais tous ceux qui m'ont aidé à revenir sur le site et tout particulièrement Lipton qui m'a envoyé plusieurs fois le lien, pour obtenir la connection.Je pouvais tout obtenir sur Overlord, sauf le forum. Mais le site n'était nullement en cause, et c'est à force d'avoir tout tenté que j'ai trouvé l'intrus," le fameux Köenigtiger de Peiper" accroché à mon lien Overlord.Amitiés à tous.



Invité

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Invité »

Il est assez etonnant de constater et comparer les pertes ennemies et alliées
Cela est-il dû à la rapidité d'action de la 4th DB ou est-ce dû à une meilleure organisation ?



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. »

[quote="sergent-mau"]Ok Messieurs, c'est vous les spécialistes :mrgreen: :salut:[/quote]
Salut Sergent,

Bien vu Sergent.Effectivement cette journée du 1er février a été oubliée et je la traduis.

La 4e Division blindée le 1er février 1945.
__________________________________

La 4e DB recevait une lettre de félicitations du maj gén Maxwell Taylor Ct la 1O1e AB, pour la réouverture des communications avec Bastogne qui permettait aux approvisionnements d'atteindre la division.Suivant la citation de la lettre, " Ce fut un honneur et un privillège pour notre division de collaborer avec la 4e Division blindée et s'il nous arrivait encore d'être pris au piège une nouvelle fois, notre espoir serait que la 4e Division vienne à nouveau nous délivrer"
Les unités 10th, 51st et 53rd Arm Inf Bn, qui maintenaient des positions défensives le long de la rivière Our, dans les environs de Bettendorf, Luxembourg, relataient une légère activité sur la ligne du front. Une tentative d'infiltration ennemie, des positions de la 10th Arm Inf Bn, fut repoussée par des feux d'armes légères. La pluie et la neige fondante avait fait monter le lit de la Our, provoquant une activité dans cette région qui devenait statique.
Le CCB retait en état d'alerte en cas de contre-attaque ennemie ou une pénétration le long de la ligne au sud est de Kichkirch et de la rivière Sarre à la Moselle, voire même d'une attaque aérienne dans les environs de Luxembourg. D'autres unités de la Division passaiient un temps considérable pour la remise en état des véhicules et des équipements. Le 37th Tank Bn donnait quelques démonstrations supplémentaires sur les lance-flammes, qu'ils avaient installés sur un de leurs tanks. Des permis de visites pour la ville de Luxembourg, étaient accordées aux unités qui n'étaient pas en statut d'alerte, et les douches étaient accessibles pour tous.



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité