Où était la 4e DB le 21 août 1944

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 29 févr., 23:14

[quote="Cpt.Baptiste"]Il est assez etonnant de constater et comparer les pertes ennemies et alliées
Cela est-il dû à la rapidité d'action de la 4th DB ou est-ce dû à une meilleure organisation ?[/quote]

Très bonne analyse de la situation, Cap Baptiste. Effectivement les pertes ennemies sont nettement disproportionnées.Les tactiques américaines sont de loin supérieures et le moral des troupes est à l'avenant, les tanks Shermans sont plus rapides que les Mack V et VI, et les tirs d'artillerie sont plus précis.L'appui aérien US est présent, quand il le faut, et l'aviation allemande n'existe plus. Les Allemands sont à leur tour en rupture d'essence.Beaucoup de soldats allemands n'y croyant plus se rendent. Et puis quand les éléments d'arrière-garde assurent la traite des effectifs, ce n'est pas bon signe. Je vais enchainer avec le rapport du 1er mars. CDLT.

La 4e Division blindée le 1er mars 1945.
___________________________________

Le gén Hughes Gaffey qui assurait temporairement le commandement du XIIe Corps reprend la 4e DB en mains. Le brig gén Dager, qui commandait la Division pendant son absence retourne au CCA. Les unités du CCB qui étaient stationnées sur les hauts plateaux, au sud ouest de Sefferweich, se trouvent sous les feux d'artillerie et de mortiers à 06.25. Ce feu de barrage fut suivi par une contre-attaque ennemie forte de 12 tanks et d'approximativement 100 fantassins. Cette attaque venait des environs de Sefferweich et les tanks ouvrirent le feu sur le A/37 et le B/37 qui à leurs tours rispostèrent. Trois canons d'assaut et un tank furent détruits, mais deux du 37th Bn furent aussi démobilisés. L'infanterie attaquait à son tour, mais les tirs de la 22nd Arm FA Bn et des mitrailleuses du 51st Arm Inf Bn forçaient l'ennemi à battre en retraite après avoir subi de lourdes pertes. A 10.00, le 10th Arm Bn assurait la relève du 51th Arm Inf Bn qui était placé au Combat Command.Les 22nd et 66th tiraient, un feu d'artillerie de préparation, sur Sefferweich et les chasseurs-bombardiers lachaient leurs bombes et mitraillaient en rase-mottes, les positions ennemies dans la cité. C'était au tour du A/37 et C/1O d'attaquer Sefferwich, où ils ne rencntraient plus d'opposition. Et ils s'emparaient de la cité à 15.3O. Entretemps le C/37 et le A/1O s'emparaient des hauts plateaux entre Sefferwich et Malgergweich déroutant plus de 2OO fantassins de leurs positions. Les C/37 et A/10 attaquèrent alors Malgerweich et s'emparaient de la cité en ne contrant qu'une faible opposition de résistance d'arrière-garde. Sefferweich et Malberweich devenaient des positions avancées pour les unités 37th et 51st.
L'activité du CCA était limitée à étendre leur flanc gauche vers le nord pour récupérer les armes autour de Fliessem, qui avaient été abandonnées lors de l'attaque du CCB au nord. Le 8th Bn et le 53rd Arm Inf Bn occuppaient les postes avancés autour de Fliessem et continuaient de maintenir ses positions défensives sur le rive ouest de la rivière Kyll sur la distance de Fliessem à Irsch. Des patrouilles d'infanterie et le génie allaient en reconnaissance pour savoir s'il y avait des ponts et des possibilités de traversée. le long de la rivière.
Le 126th Arm Ord Maint Bn commençait a tirer avec des mitrailleuse ultra-rapide de armée de l'air, remplaçant les calibres 3O, et les fixait en position coaxial sur les tanks moyens au canon de 76mm, et les calibres 3O sur la tourelle des tanks.
Les pertes infligées à l'ennemi, 6 tanks, 4 canons d'assaut, véhicules hippomobiles, furent détruits. Mais l'aviation avait détruit 7 tanks, et probablement 4 de plus. Les pertes humaines 155 tués, 310 blessés et 448 prisonniers.
La 4e DB subissait aussi des pertes, 2 officiers et 11 soldats tués, 4 officiers et 46 soldats blessés.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 01 mars, 13:56

La 4e Division blindée le 2 mars 1945.
________________________________

L'activité de la 4e Division reste relativement calme au cours de la journée. Le CCA reste sur ses positions défensives le long de la rive ouest de la riv!ère Kyll et subisait quelques tirs d'artillerie. Dans le secteur CCB, un peloton du A/37 entrait dans la cité de Seffern, au nord ouest de Sefferweich, sans rencontrer l'ennemi. Une autre patrouille du C/37 venant de Malbergweich, entrait dans Malberg en ne rencontrant que des tirs de résistance d'armes légères. La patrouille du A/37 poursuivant sa marche entre dans Kyllburg, à la recherche de ponts sur la Kyll, mais durent battre en retraite sous les tirs d'armes légères et automatiques. Un civil avait ,au préalable, informé la patrouille qu'il n'y vait pas de troupes à Kyllburg.Un bon patrtiote apparemment !!
Une rencontre avait lieu à 10.20 à l'EM de la Division, où on planifiait les opérations futures. Le gén Hughes Gaffey y avait convié le brig gén Dager, le col Sears, le col Graham, le col Goodal, le col Sullivan et le G3 de la 5th Inf Div. Des plans étaient dressés pour la traversée de la Kyll. La 4th DB devait faire une attaque de diversion au nord de Erdorf en tirant plein feu sur des objectifs à l'est de la rivière, tandis que la 5th Inf Div allait trraverser sous la couverture de l'obscurité plus loin au sud. Cette attaque débutait vers 23.00 et la 5th Inf Div établissait rapidement une tête de pont, ne rencontrant qu'une faible opposition.
Le 25th Cav Sq, dans ses activités de patrouille, sur la flanc nord de la Division, détruisait unn canon anti-tank, tuait 3O Allemands et 20 autres étaient capturés. D'autres pertes ennemies 5O blessés et 24 prisonniers.
La 4e Division blindée, accusait un soldat tué et 9 blessés.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 02 mars, 21:30

La 4e Division blindée le 3 mars 1945.
______________________________

Le major général est en conférence avec les officiers de son EM à 08.3O. Il était alors décidé que la division allait attaquer à partir de la tëte de pont qui avait été établie, sur la rive est de la rivière Kyll, par la 5th Inf Division. L'attaque était orientée vers le nord dans la direction de Coblence et avit pour objectif de s'emparer de ponts. Les plans avaient établis pour cette attaque et une autre rencontre était tenue à 16.30 pour la préparation finale. Les deux Combat Commands étaient informées de se tenir prêtes pour le lendemain matin à 07.00, le CCA attaquant sur la guche et le CCB sur la droite.
En préparation de cette attaque le CB se rassemblait au nord ouest de Bitburg et le 10th Arm Inf Bn se regroupait aux environs de Buckendorf, après avoir été relevé par le 318th Regt de la 80th Inf Division.
Plusieurs unités furent attachées à la Division pour l'attaque et les unités désignées étaient les suivantes, le 811th TD Bn, le 177th FA Group, le 276th FA Bn, le 974th FA Bn et le 179th FA Bn.
Le col David A. Watt, Jr du HQ Arm Div Trains, était nommé officier commandant du centre adminitratif et aide du chef d'état-major des échelons arièrres, en plus de ses activités. C'était ce jour de présentation des récompenses, Légion d'honneur, Croix de guerre, et toutes les décorations remises individuellement dans le cérémonial habituel. Je passe ces deux pages, et nous adressons nos félicitations aux récipiendaires.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 03 mars, 20:14

La 4e Division blindée le 4 mars 1945.
_______________________________

Aucun ordre n'est encore donné pour la traversée de la Kyll et les unités finalisaient les préparations en mettant le matériel et les équipements en parfait état. Des ordres étaient reçus à 19.00 et l'attaque débuterait le lendemain matin à 05.30. Le délais de ce retard était dû au fait que les ponts et ses approches n'étaient pas en bonnes conditions. La 5th Inf Division n'avait pas mené son avance aussi loin que prévu. L'opposition de l'ennemi était légère, mais les conditions du terrain étaient très mauvaises pour le passage du matériel. Le 704 TD Bn était détaché du XXe Corps et la 94th Inf Division avançait dans les environs de Saarbourg et fermait sa marche à Ritterdorf à 15.00. Le bataillon était attaché au Reserve Command avec le B/704th au CCA.et le C/704 au CCB. Un peloton de la Cie A était attaché au 25th Cav Rec Sq et le 811 TD Bn état détaché de la division dès l'arrivée du 704th. Les échelons avancés roulaient vers Oberweis à 14.00 et fermaient la marche à Bitburg à 15.00.

Panzerfaust
Messages : 247
Enregistré le : 21 juin, 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Panzerfaust » 19 mars, 18:01

[quote="Stevenot Gilbert N."][quote="Titidexmes"]Il me semble ( d'après mes souvenirs ) que la 4th AD est passée à Vannes : auriez vous des informations dans ce secteur + le secteur Damgan - Muzillac ?
Merci,
Tristan[/quote]

Bonjour Tristan,

Toutes mes excuses pour ce retard, mais comme j'ai commencé le 21, je reviens donc à Vannes, libérée effectivement le 5 août. Avec le support de la toujours présence des Thunderbolts et des Mustangs de la XIX Tactical Air Force, le CCA de Clark avançait de 7O miles en 7 heures, pour atteindre les environs de Vannes.
Après avoir nettoyé les poches de résistance ennemies près de Rennes, la Divsion s'est dirigée à l'ouest en direction de Vannes, en formation de 2 colonnes, le CCA au sud, menait sa force de frappe à l'ouest traversant Gacilly et Rochefort, capturant Vannes vers 21.45, le 25th Caval Rcn Squadron( Mecanized ) protégeant le flanc gauche durant tout le chemin. Le CCB suivait au sud ouest pour capturer Redon vers midi. Formant de la sorte une manoeuvre en cercle vers le nord et à l'est derrière le CCA, pour faire mouvement vers Lorient en traversant Nessac, Naure et Ploermeel. Ce jour, c'était aussi la capture de 249 prisonniers. Le FFI local avait rendu une assistance importante en nettoyant des poches de résistance ennemies dans Vannes et aux alentours. La résistance ennemie venait du 56th Security Regiment et du 281st Ost Caval Bat allemand. Pour le Régiment de Sécurité 56e ( sous réserve car difficile à lire surcharge. Voilà pour Vannes. @+ Tristan. [/quote]

Excuse-moi de faire un énorme retour en arrière mais je souhaitais corrigé les trois noms des villes : Messac, Maure (de Bretagne), Ploërmel. pour la ptite infos,ils ont même du passé par Guer (qui abrite la célèbre école de St-Cyr-Coetquidan. Voilà Gilbert !

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 19 mars, 18:59

[quote="Panzerfaust"][quote="Stevenot Gilbert N."][quote="Titidexmes"]Il me semble ( d'après mes souvenirs ) que la 4th AD est passée à Vannes : auriez vous des informations dans ce secteur + le secteur Damgan - Muzillac ?
Merci,
Tristan[/quote]

Bonjour Tristan,

Toutes mes excuses pour ce retard, mais comme j'ai commencé le 21, je reviens donc à Vannes, libérée effectivement le 5 août. Avec le support de la toujours présence des Thunderbolts et des Mustangs de la XIX Tactical Air Force, le CCA de Clark avançait de 7O miles en 7 heures, pour atteindre les environs de Vannes.
Après avoir nettoyé les poches de résistance ennemies près de Rennes, la Divsion s'est dirigée à l'ouest en direction de Vannes, en formation de 2 colonnes, le CCA au sud, menait sa force de frappe à l'ouest traversant Gacilly et Rochefort, capturant Vannes vers 21.45, le 25th Caval Rcn Squadron( Mecanized ) protégeant le flanc gauche durant tout le chemin. Le CCB suivait au sud ouest pour capturer Redon vers midi. Formant de la sorte une manoeuvre en cercle vers le nord et à l'est derrière le CCA, pour faire mouvement vers Lorient en traversant Messac,Maure et Ploermel. Ce jour, c'était aussi la capture de 249 prisonniers. Le FFI local avait rendu une assistance importante en nettoyant des poches de résistance ennemies dans Vannes et aux alentours. La résistance ennemie venait du 56th Security Regiment et du 281st Ost Caval Bat allemand. Pour le Régiment de Sécurité 56e ( sous réserve car difficile à lire surcharge. Voilà pour Vannes. @+ Tristan. [/quote]

Excuse-moi de faire un énorme retour en arrière mais je souhaitais corrigé les trois noms des villes : Messac, Maure (de Bretagne), Ploërmel. pour la ptite infos,ils ont même du passé par Guer (qui abrite la célèbre école de St-Cyr-Coetquidan. Voilà Gilbert ![/quote]

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 19 mars, 19:07

Toutes mes excuses pour ce retard, mais comme j'ai commencé le 21, je reviens donc à Vannes, libérée effectivement le 5 août. Avec le support de la toujours présence des Thunderbolts et des Mustangs de la XIX Tactical Air Force, le CCA de Clark avançait de 7O miles en 7 heures, pour atteindre les environs de Vannes.[/i]
Après avoir nettoyé les poches de résistance ennemies près de Rennes, la Divsion s'est dirigée à l'ouest en direction de Vannes, en formation de 2 colonnes, le CCA au sud, menait sa force de frappe à l'ouest traversant Gacilly et Rochefort, capturant Vannes vers 21.45, le 25th Caval Rcn Squadron( Mecanized ) protégeant le flanc gauche durant tout le chemin. Le CCB suivait au sud ouest pour capturer Redon vers midi. Formant de la sorte une manoeuvre en cercle vers le nord et à l'est derrière le CCA, pour faire mouvement vers Lorient en traversant Messac, Maure et Ploermel. Ce jour, c'était aussi la capture de 249 prisonniers. Le FFI local avait rendu une assistance importante en nettoyant des poches de résistance ennemies dans Vannes et aux alentours. La résistance ennemie venait du 56th Security Regiment et du 281st Ost Caval Bat allemand. Pour le Régiment de Sécurité 56e ( sous réserve car difficile à lire surcharge. Voilà pour Vannes. @+ Tristan.

Excuse-moi de faire un énorme retour en arrière mais je souhaitais corrigé les trois noms des villes : Messac, Maure (de Bretagne), Ploërmel. pour la ptite infos,ils ont même du passé par Guer (qui abrite la célèbre école de St-Cyr-Coetquidan. Voilà Gilbert ![/quote][/b]

Avatar du membre
sergent-mau
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov., 00:00
Localisation : Versailles - Satory

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par sergent-mau » 29 mars, 12:26

Pour ceux qui suivent les récits de la 4th Armored Division,
Voici le nouveau post :
[url="/discussion-generale-sur-la-bataille-de-normandie-f76/la-4e-division-blindee-le-8-mars-1945encore-deux-mois-t10435.htm]http://dday-overlord.forumactif.com/dis ... t10435.htm[/url]

Image

junker
Messages : 1
Enregistré le : 14 avr., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par junker » 15 avr., 22:17

bjr
c'est fantastique ce que fait Rogister, mes parents étaient sous le feu libérateur américain et s'en sont sortis, mon frère Jean porte le prénom du médecin qui a accouché ma mère le 28 novembre 1944; évidemment on recherche ce médecin; alors s'il y en a parmi vous qui pourraient me tuyauter


merci à lui

Avatar du membre
H Rogister
Messages : 380
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lu par H Rogister » 16 avr., 06:21

[quote="junker"]bjr
c'est fantastique ce que fait Rogister......

lui[/quote]

Cher Junker,

Je n'ai aucun mérite dans cette histoire. Je servais juste de relais lorsque Gilbert Stevenot avait des problèmes pour poster ses textes.

Amicalement
Henri Rogister, Webmaster
Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité