Combat Ahuillé (Mayenne) 6 Août 1944.

Du 8 juillet au 7 août 1944, les Alliés ne consolident plus leurs lignes, mais percent les lignes adverses. Vous pouvez ici poser vos questions sur les opérations américaines ou allemandes de cette période.
private Vini
Messages : 178
Enregistré le : 15 oct., 23:00

Combat Ahuillé (Mayenne) 6 Août 1944.

Message non lu par private Vini » 16 juil., 12:03

Bonjour à tous,
Voici l'histoire des combat sur la route d'Ahuillé (Mayenne) le 6 Août 1944 où est mort le Pfc Pfc. Robert Crookshanks, que j'ai traduit de l'anglais:

"6 Août 1944:

Le 6 Août 1944, une colonne de véhicules de reconnaisance du 121st Squadron de la 106th Cavalry Troop a rencontré la résistance ennemie sur un petit chemin de traverse près du village d'Ahuillé. Étant sous le lourd feu de petites armes ennemi, ces éléments avancés, ont appelé en appui un char. Voici le récit de ce qu'est arrivée avec l'arrivée de ces hommes de la Company F, 121st Squadron dans leurs char M5A1 light et l'escarmouche qui est par la suite arrivée. Ce récit est pris directement de l'histoire d'unité du 106th Cavalry Troop.

Le 1er Peloton, commandé par 1er lieutenant E. Murphy, est passé en bas de la route en avant des éléments de reconnaissances, tirant sur les positions ennemies et des installations dans les haies et sur la butte à gauche de la route. La route tourne brusquement à gauche et le peloton a continué à attaquer en bas la route.

Les trois premiers chars étaient complètement dans la courbe du virage, quand le char principal, conduit par le T4 Morris Ott, avec le leader de peloton, le lieutenant Murphy, a été soudainement frappé sur le flanc par des tirs d'armes antichar. Le coup d'obus juste au-dessus de l'arme à feu tua immédiatement l'aide de conducteur, le Pfc. Robert Crookshanks. Le conducteur, Ott et le lieutenant Murphy et l'artilleur, Tony Doto, ont été sérieusement blessés par l'obus à shrapnel et l'explosion l'obus. Le Lieutenant Murphy et Doto sont sortis immédiatement char détruit, croyant qu'Ott avait aussi été tué. Le char a commencé à brûler.

Image

La colonne de cinq chars était maintenant stoppée et les trois premièr chars étaient des cibles parfaites pour les allemands. Il était tout à fait impossible de faire demi tour sur une route si étroite avec de hautes buttes des deux côtés. Les allemands nous avaient laissés passer jusqu'a ce que nous arrivions dans la mire de leurs armes, intelligemment camouflée comme ils étaient.

Les équipages des deux chars suivants, étant pris au piège sur la route étroite et incapable de manoeuvrer sous un feu nourri de l'ennemi. Le deuxième char, commandé par le sergent Robert Hawkins, a été aussi frappé par un tir ennemi, mais chacun des membres de l'équipage ont pût sortir du char. Arthur Andrade, l'artilleur, a agit rapidement et a tourné le canon de la tourelle pour que le conducteur et son aide puissent s'échapper.

Le troisième char, commandé par le sergent Charles Copley, a été aussi pris au piège sur la route et a dû être abandonné par l'équipage. Les équipages des trois chars se sont mis à l'abri derrière un bâtiment en pierres situé à environ cent yards derrières les chars. A ce moment là, la route était sous le feu des fusils allemands et des mitrailleuses. Le Lieutenant Murphy, était sérieusement brûlé et touché à la jambe par l'obus à shrapnel et Tony Doto était aussi brûlé, les deux souffrait du choc. On leur a donné le traitement de premiers secours par Hawkins, McKinney et sergent Fields, le sergent de peloton. Le reste des équipages a gardé l'arrière du bâtiment pour empêcher une attaque surprise des allemands. Le conducteur Ott, que tout le monde croyait pris au piège dans le char en feu, s'en est échappé en utilisant son extincteur et rejoint les autres au bâtiment en pierre. Il a était touché dans l'épaule quand il est sorti duchar.

L'infanterie allemande s'approchait maintenant, donc il devenait nécessaire d'évacuer dès que possible, mais la route, bien que sous le feu, était le seul itinéraire d'évasion. Les deux hommes sérieusement blessés ne pouvaient pas marcher seuls et le lieutenant Murphy a été soutenu par Robert Hawkins et Herman Waters, suivi par sergent McKinney portant le T4 Ott. Le quatrième char, commandé par Paul Occhiogrosso et conduit par Jesse Dubbs, à manoeuvré sur la position et a couvert le retrait du feu. Le tir des armes allemandes était intense et quand l'infanterie allemande a commencé à attaquer la route était constamment balayée par les tirs, mais les équipages des char se sont échappés en toute sécurité. Plus tard ce jour, des éléments de la 79ème Division se sont fait attaqués au même endroit et ont trouvés 150 allemands morts qui étaient tombés sous le feu de nos armes pendant tout le combat.

Quelques temps àprès, des camarades de Robert Crookshank sont retournés sur les lieux et l'ont entérrés sur la bas côté. Des civils locaux
ont placés des fleurs sur sa scépulture pour se souvenir de son sacrifice.
En 1945 l'Armée de Terre des Etats-Unis rappatria le corps Robert Crookshank pour l'enterrer en Californie
"

Image

Sources:
106th Calavry Group Web Site


Cordialement,

Vini



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « La percée alliée - Du 8 juillet au 7 août 1944 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité