Journal du D-DAY au 8 mai 1945

Vous souhaitez discuter avec les internautes de sujets divers et variés, sans rapport avec la seconde guerre mondiale ? Ce forum est à votre disposition !
kommando.bb
Messages : 285
Enregistré le : 03 juin, 23:00
Localisation : 59

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par kommando.bb »

8 AOUT 1944

-La 3ème armée américaine libère le mans.

-Le 8 août 1944, ce pont (le pont de Pruniers) a permis à la 5è division d'infanterie de l'armée américaine de franchir la Maine pour aller libérer Angers ! Il est un site de promenade dominicale très apprécié !
Image

http://www.fond-ecran-image.com/galerie ... p?id=83352

A+ Image


kommando.bb
Messages : 285
Enregistré le : 03 juin, 23:00
Localisation : 59

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par kommando.bb »

9 AOUT 1944

En Italie, le 2ème corps polonais (appartenant à la 8ème armée britannique) atteint la rivière Cesano.

Dans les îles Mariannes, les américains s'emparent de l'île de Guam. Des groupes négligeables de Japonais continuent de résister. Les pertes américaines sont de 7000, incluant 1300 morts. Les pertes japonaises sont de 10000 morts, seulement 100 japonais ont été faits prisonniers pendant la campagne.

En Bretagne, le 8ème corps américain capture St Malo et Dinard.

En Allemagne, Hitler ordonne que la flotte aérienne du Reich, qui vient tout juste de s'agrandir de 2000 nouveaux chasseurs fraîchement sortis des usines, soit transférée sur le front de l'ouest. Le ministre de la guerre et de l'armement, Albert Speer, est contre cet ordre et se rend au quartier général du Führer pour demander que les nouveaux chasseurs soient utilisés pour protéger les usines et les raffineries de pétrole du territoire allemand. Dans un entretien privé, Il explique à Hitler que les 2000 chasseurs seront rapidement détruis par les alliés, ce à quoi Hitler rétorque, rouge de colère, que la campagne de l'ouest ne regarde que lui et que Speer n'a pas à s'en mêler.

Depuis la tentative du coup d'état du 20 juillet, la Gestapo a procédé à plus de 7000 arrestations; de ce nombre, 4980 individus ont été sommairement exécutés.


kommando.bb
Messages : 285
Enregistré le : 03 juin, 23:00
Localisation : 59

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par kommando.bb »

9 AOUT 1944

LIBERATION DE PARIS:


Arrivé le 9 aout 1944 du front de Normandie ou il commandait le 34ème corps d'Armée, le général Diétrich Von Choltitz dispose d'environ 20.000 hommes au moral plus ou moins affuté, 80 chars dont un vingtaine de Panther et Tiger, 6 pièces d'artillerie, 23 canons de 150 et 105 mm, 35 pièces de 75 et 88 mm ainsi que quelques unités de Waffen SS. L'Armée Allemande a perdu de sa superbe en ce mois d'oût 1944, le moral est faible dans la majorité des unités. Pourtant les forces militaires ennemies dans et autour de Paris ont largement de quoi écraser l'insurrection. Depuis son arrivée dans la capitale le commandeur du Gross Paris a recu à neuf reprises l'ordre de détruire Paris. Pourtant, il hésite a éxécuter l'ordre du Fürher, dont il est persuadé qu'il a perdu la raison. A la fois militaire et amateur d'art, Choltitz peine à se resoudre a de telles destructions, qu'il pense désormais inutiles - la liberation de la France restant la plus probable des hypothèses - et entrainerait un soulèvement total des Parisiens, transformant la capitale en nouveau Stalingrad et où ses troupes subiraient des pertes très importantes. De son côté, Eisenhower n'est pas favorable à une libération immédiate de la capitale Française, ce pour plusieurs raisons : tout d'abord, les combats seraient extrêmement durs et couteux en vies humaines, puisqu'il y faudrait reprendre Paris quartier par quartier. La marche vers l'Allemagne et un fin rapide de la guerre restent la préoccupation majeure des alliés. Ainsi, un mouvement vers la cité des lumières ralentirait de manière très sensible l'avancée des troupes. Par ailleurs, il faudrait subvenir aux besoins des Parisiens, ce qui réprésente glabalement les subsistances de huit divisions d'infanterie. Pour toutes ces raisons, la libération de Paris n'est pas l'objectif immédiat du SHAEF, qui subit en revanche la pression exercée par le chef de la France Libre, le Général de Gaulle. Pour celui-ci, la libération de Paris est au contraire absolument prioritaire, ce par une unité Française. L'ombre de l'AMGOT (organisme Américain chargé de régler et organiser les affaires Françaises après l'armistice ) planant sur la France, Charles de Gaulle est intimmement convaincu que le seul moyen d'éviter une hégémonie Américaine est d'entrer dans Paris en qualité de chef de la France Libre, entouré de l'adhésion des Français. Pour le futur chef de l'Etat, c'est à cet instant que se dessine la France de demain. Il ne peut adhérer à l'opinion d'Eisenhower, qui est aussi celle de Roosevelt.
A+


Avatar du membre
loadplan
Messages : 3659
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par loadplan »

10 aout 1944

En Bretagne, le 8ème corps américain capture St Malo et Dinard.

En Allemagne, Hitler ordonne que la flotte aérienne du Reich, qui vient tout juste de s'agrandir de 2000 nouveaux chasseurs fraîchement sortis des usines, soit transférée sur le front de l'ouest. Le ministre de la guerre et de l'armement, Albert Speer, est contre cet ordre et se rend au quartier général du Führer pour demander que les nouveaux chasseurs soient utilisés pour protéger les usines et les raffineries de pétrole du territoire allemand. Dans un entretien privé, Il explique à Hitler que les 2000 chasseurs seront rapidement détruis par les alliés, ce à quoi Hitler rétorque, rouge de colère, que la campagne de l'ouest ne regarde que lui et que Speer n'a pas à s'en mêler.

Depuis la tentative du coup d'état du 20 juillet, la Gestapo a procédé à plus de 7000 arrestations; de ce nombre, 4980 individus ont été sommairement exécutés.


sten
Messages : 212
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par sten »

Pacifique,
La résistance japonaise organisée sur Guam prend fin,mais le dernier soldat japaonais de l'ile ne se rendra qu'en 1960
Front occidental
Des unités du 6eme corp d'armée américain et du 2eme corp d'armée francais,soutenues par des parachutiste,lancent l'invasion alliée du sud de la france,qui reçoit pour nom de code
Front est
Le 4eme front soviétique ukrainien,qui lance une attaque pour prendre les cols des Carpates,fait quelques progrès,mais be réussit pas à occuper les cols eux meme


sten
Messages : 212
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par sten »

11 Aout
L'opération ,l'offensive de la 1er armée canadienne sur Falaise,est suspendue après avoir échoué dans l'accomplissement de ses principaux objectifs


Avatar du membre
loadplan
Messages : 3659
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par loadplan »

Sur le front de l'ouest, une partie de la 3ème armée américaine traverse la Loire.

De Berlin, Hitler refuse de permettre au feld-maréchal Kluge, commandant du groupe d?armées B dans l'ouest, de se retirer de ses positions avancées à Mortain.


Avatar du membre
loadplan
Messages : 3659
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par loadplan »

12 aout 1944
En Italie, une partie de la 5ème armée américaine termine la capture de Florence. Image Image

En France libre, le premier pipeline sous-marin est opérationnel, il transporte du carburant de l?île Wight jusqu?à Cherbourg.

Au dessus de la France, des bombardiers américains, basés en Italie, attaquent l?aérodrome de Bordeaux-Merignac puis volent jusqu?en Angleterre.

Sur le front de l?ouest, le 15ème corps américain (appartenant à la 3ème armée) s?empare d?Alençon et avance jusqu?en banlieue d?Argentan où se trouve la 116ème division Panzer allemande.

À Londres, le premier ministre Churchill rencontre le leader des partisans yougoslaves, Tito.





[quote=loadplan]13 aout 1944

Sur le front de l?ouest, le 15ème corps américain (appartenant à la 3ème armée) s?empare d?Argentan. Le général Bradley, commandant le 12ème groupe d?armées américain, donne ordre à la 3ème armée de s?arrêter. Pendant ce temps, les 12ème et 20ème corps américains avancent vert Orléans et Chartres depuis Le Mans.[/quote]


Avatar du membre
loadplan
Messages : 3659
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par loadplan »

14 aout 1944

En Bretagne, les forces de la 3ème armée américaine éliminent la quasi-totalité de la résistance allemande de St Malo, seul l?ancienne citadelle de la zone portuaire est encore aux mains des Allemands

Bombardement allies sur la ville de Dijon


Avatar du membre
loadplan
Messages : 3659
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par loadplan »

15 Aout 1944

les alliés débarquent en Provence.
Dans le sud de la France, les forces alliées amorcent le second débarquement, l'opération Dragoon, entre Toulon et Cannes. La majorité des assauts initiaux sont menés par le 6ème corps américain (appartenant à la 7ème armée). Des commandos français font également partis de l'opération. Trois divisions américaines débarquent avec la première vague sur trois plages : la plage Alpha sur le flanc gauche (3ème division américaine); la plage Delta (45ème division américaine) et la plage Camel sur le flanc droit (36ème division américaine).

En plus du site principal de débarquement, une troupe de 5000 français sont transportées par avions à Le Muy et un autre débarquement a lieu sur l'île Levante. Une force aérienne, composée de 1500 avions, supporte l'opération. L'amiral Hewitt commande la force navale comprenant 5 cuirassés, 7 porte-avions, 24 croiseurs et 91 destroyers. Le débarquement rencontre peu de résistance, les forces alliées perdent 183 hommes. Le premier ministre Churchill est présent lors du débarquement initial, il est au large à bord d'un destroyer.

Les forces allemandes du sud de la France sont composées de la 19ème armée avec 7 divisions d'infanterie et la 11ème division Panzer.

Image

Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité