Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Grenade Mark I numéro 36 Mills – Histoire, fiche technique et photo

Grenade Mark I numéro 36 Mills

Histoire, fiche technique et photo

Image : Grenade Mark I numéro 36 Mills

Historique de la grenade Mark I numéro 36 Mills

La grenade Mills n°36 est développée pendant la Première Guerre mondiale par les industries britanniques et est dénommée la “Mills Bomb“. Elle dispose d’un temps de retardement soit de 4 secondes, soit de 7 secondes selon les versions, et sur les champs de bataille de la Grande Guerre, il est arrivé que les Allemands renvoient les grenades britanniques disposant d’un temps de retard de 7 secondes.

Pour la Seconde Guerre mondiale, seules les versions 4 secondes sont produites et en dotation dans l’armée britannique. Sa forme dentelée permet de produire un très grand nombre d’éclats lors de l’explosion, qui causent un maximum de dégâts.

La grenade Mills numéro 36, en service dans l’armée britannique jusque dans les années 1960, est surnommée “ananas” (“pineapple” en anglais) du fait de sa structure dentelée.

Fiche technique de la grenade Mark I numéro 36 Mills

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : Mk I n°36

Type de grenade : défensive
Fonctionnement : avec goupille
Temps de retardement : 4 secondes
Exposif : 70 grammes de TNT

Rayon d’action léthal : jusqu’à 35 mètres

Masse : 0,63 kg
Longueur : 96,9 mm

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook