Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Dodge WC 51-52 – Histoire, fiche technique et photos

Dodge WC 51-52

Histoire, fiche technique et photos

Image : Dodge WC 51-52

Historique du Dodge WC 51-52

Conçus en avril 1942 à partir du modèle Dodge WC 3, les véhicules légers américains Dodge WC (Weapons Carrier, signifiant : transport d’armements) modèles 51 et 52 (version identique mais dotée en plus d’un treuil Braden de 2,27 tonnes) permettent aux Alliés de se doter d’un moyen de transport robuste et fiable dont le châssis sert de base à de multiples autres modèles.

Equipés de pneus tout-terrain, les Dodge WC peuvent aussi bien convoyer des armes et des munitions (comme leur nom l’indique) que des personnels dans la mesure où des banquettes en bois peuvent être installées en caisse. Pendant la seule année 1944, 63 133 véhicules WC sont produits par l’entreprise Dodge.

Plusieurs modèles sont créés à partir du châssis du WC 51 : le Dodge ambulance (WC 54 puis WC 64KD), véhicule de commandement – ou command-car – (WC 56 et WC 57 pour le modèle muni du treuil) ou encore le véhicule équipé de moyens de transmission (WC 58). Enfin, un Dodge transport de troupes, dont la caisse est allongée afin d’accueillir plus de soldats, est mis au point en version 6×6 : le WC 62.

Produits à grande échelle, les Dodge WC sont particulièrement présents pendant la bataille de Normandie et sont très adaptés aux routes de campagne parfois boueuses. C’est le véhicule le plus réputé sur le terrain après la Jeep. Ainsi, il est largement réutilisé après la Seconde Guerre mondiale et dans de nombreuses armées comme celles de la France ou encore de la Grande-Bretagne.

Fiche technique du Dodge WC 51

Pays constructeur/utilisateur : Etats-Unis d’Amérique
Dénomination : Dodge T214 Type WC 52, Truck, Weapon Carrier, 3/4-Ton, 4×4
Exemplaires produits : 123 541

Longueur : 4,24 m
Largeur : 2,10 m
Hauteur avec bâche : 2,17 m
Hauteur sans bâche : 1,71 m
Masse totale : 2 560 kg
Vitesse maximale : 85 km/h
Autonomie : 440 km

Armement : une mitrailleuse Browning de 12,7 mm

Charge utile : 800 kg ou transport de 4 personnels

Moteur : 6 cylindres en ligne à essence et soupapes latérales, 3,76 litres, 92 chevaux à 3 200 tr/min

Bibliographie :
Les véhicules alliés de la Libération

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook