Libération de Mosles en 1944 pendant la Bataille de Normandie

Mosles (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 7 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 18th Infantry Regiment, 1st Infantry Division

Drapeau américain 745th Tank Battalion, 1st Infantry Division

Drapeau nazi Grenadier-Regiment 916, 352. Infanterie-Division

Historique :

La commune de Mosles est située au sud d’Omaha Beach, sur la voie rapide reliant Bayeux à Isigny-sur-Mer. Au printemps 1944, elle est placée sous la responsabilité du Grenadier-Regiment 916 (352. Infanterie-Division) et doit être prise dès le Jour J par les Américains du 18th Infantry Regiment (1st Infantry Division), selon les plans initiaux de l’opération Neptune. Mais le 6 juin 1944, les Américains sont sévèrement accrochés lors du débarquement : subissant de très lourdes pertes, ils ne parviennent à tenir qu’une mince tête de pont dans la soirée. Le franchissement de l’Aude inférieure pour atteindre la route nationale 13 à hauteur de Mosles est repoussée au lendemain.

Le 7 juin, le 2e bataillon du 18th Infantry Regiment (IR) commandé par le lieutenant-colonel John Williamson se met en route vers 10h00 depuis le secteur de Colleville-sur-Mer. Les fantassins américains sont appuyés par un peloton de chars appartenant à l’escadron C du 745th Tank Battalion. A compter de 14h00, ils franchissent l’Aure inférieure entre Surrain et Russy sans encombre jusqu’à ce que la compagnie G soit prise à partie à hauteur du hameau d’Houtteville, à moins d’un kilomètre au nord-ouest de Mosles : obus de mortier et tirs de mitrailleuses s’abattent sur les Américains. Au sud du hameau de Bellefontaine, d’autres soldats du bataillon atteignent un pont franchissant l’Aure à proximité du château d’Argouges : ils sont pris à partie par les Allemands à leur tour.

Un violent combat à l’arme légère d’infanterie s’engage pendant de longues minutes de part et d’autre de la rivière. L’intervention des chars Sherman du 745th Tank Battalion, qui appuient par le feu le franchissement de l’Aure au nord du château d’Argouges, permet au bataillon du lieutenant-colonel John Williamson de créer une brèche dans la ligne de défense allemande. Les compagnies F et G s’y engagent et atteignent rapidement les premières maisons de Mosles, dépassant les positions allemandes qui sont laissées au 2e échelon du bataillon, armé par la compagnie E. Un char Sherman est détruit lors de l’assaut.

A 17h00, les Américains débutent la reconnaissance de Mosles que les Allemands sont incapables de défendre. Une grande partie d’entre eux se replie vers le sud-ouest, en direction de Tour-en-Bessin. Les défenseurs enregistrent de lourdes pertes : trente corps sans vie sont découverts par les Américains le long de la rivière, témoignant de la brutalité des combats. La 1st Infantry Division perd quant à elle un char et moins de cinq hommes.

Photos de Mosles en 1944

Carte de Mosles :