Libération de Granville en 1944 pendant la bataille de Normandie

Granville (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 31 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 15th Tank Battalion, Reserve Command, 6th Armored Division

Drapeau nazi 2. SS Panzer-Division “Das Reich”

Historique :

Le 30 juillet 1944, le Combat Command B (CCB) de la 6th Armored Division, appuyé par le Reserve Command en deuxième échelon, s’empare de Bréhal et doit poursuivre dans la foulée en direction de Granville. Mais en début d’après-midi, alors que la progression américaine semble irrésistible, un puissant tir d’artillerie allemand interdit toute avancée le long de la route reliant Bréhal à Granville. Dans l’obligation d’emprunter des axes secondaires, ralentissant les troupes et augmentant les difficultés de coordination, les Américains perdent l’impressionnant rythme dont ils profitaient jusque-là. Le CCB doit alors passer la nuit à mi-chemin entre Bréhal et Granville.

A la faveur de la nuit, les Allemands abandonnent Granville et s’exfiltrent en toute discrétion vers le sud. Mais les éléments de reconnaissance américains observent ce mouvement et rendent aussitôt compte à leur état-major. Le Reserve Command est aussitôt mis en alerte : il doit ratisser la côte puis s’emparer de la commune. Après s’être mis en mouvement, l’unité dépasse Granville et tombe en garde face au sud-est. Un peloton du 15th Tank Battalion, renforcé d’officiers conduite du bureau G-3 de la division, débute la reconnaissance du village.

En cette matinée du 31 juillet 1944, la commune de Granville est libérée sans combat. Le CCB et le Reserve Command reprennent leur progression en direction d’Avranches et ils passent la nuit dans le secteur de Bacilly.

Carte de Granville :