Saint-Sauveur-le-Vicomte en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Saint-Sauveur-le-Vicomte (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 16 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 47th Infantry Regiment, 9th Infantry Division

Drapeau américain 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division

Drapeau américain 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division

Drapeau américain 746th Tank Battalion

Drapeau nazi 265. Infanterie-Division

Historique :

Le 13 juin, les Américains préparent la prise de Cherbourg : ils envisagent dans un premier temps d’atteindre les côtes ouest du Cotentin pour couper les lignes allemandes de ravitaillement. A cet effet, il se dirigent ainsi vers le secteur Saint-Sauveur-le-Vicomte avec ses points de franchissement sur la Douve dont la prise doit assurer la poursuite de la progression vers l’ouest. Les parachutistes et les soldats aérotransportés de la 82nd Airborne Division sont à moins d’un kilomètre à l’est de cette commune le 15 juin.

Le 16 juin à compter de 5 heures du matin, le 508th Parachute Infantry Regiment (82nd Airborne Division) commandé par le colonel Roy E. Lindquist s’élance à l’assaut des défenses allemandes installées sur les hauteurs à l’est du village mais les parachutistes américains, opposés à des éléments de la 265. Infanterie-Division, sont dans l’incapacité de percer la ligne de front. C’est l’attaque menée par les soldats aérotransportés du 325th Glider Infantry Regiment appuyés par les chars de l’escadron A du 746th Tank Battalion qui oblige les Allemands à se replier : depuis cette nouvelle position, les Américains observent la manœuvre de désengagement de leurs adversaires. Le général Ridgway, commandant la 82nd Airborne Division, demande l’autorisation de déployer ses forces sur l’autre rive de la Douve : ayant reçu une réponse favorable, il donne l’ordre au 1er bataillon du 325th Glider Infantry Regiment commandé par le Major Teddy H. Sanford de traverser le pont et de sécuriser les abords sud-ouest de Saint-Sauveur-le-Vicomte. Les Allemands, qui se sont en grande majorité repliés, n’offrent pas de résistance particulière et les soldats aérotransportés peuvent installer un périmètre défensif à plus de 2 kilomètres en périphérie du village. Les sapeurs mettent aussitôt en place un point de passage sur la Douve qui permet aux chars américains d’accéder à l’intérieur de la commune.

Le lendemain 17 juin à 5 heures, Saint-Sauveur-le-Vicomte est traversé par le 47th Infantry Regiment (9th Infantry Division) commandé par le colonel George W. Smythe, qui progresse le long de l’actuelle route départementale 15 en direction de Portbail.

 Photos de Saint-Sauveur-le-Vicomte en 1944

Cartes de Saint-Sauveur-le-Vicomte :

Image : carte du secteur de Saint-Sauveur-Lendelin - Bataille de Normandie en 1944
 
 

Retour à l’index des communes de Normandie

Débarquement de NormandieBataille de NormandieLa Normandie, aujourd’hui

MédiathèqueArmographieFilmographieBibliographieBoutiqueForumInfos du site

DDay-Overlord.com – Reproduction soumise à l’autorisation du l’auteur – Contact Webmaster