Utah Beach. Une erreur de navigation facilite le débarquement des GI’s

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1621
Enregistré le : 03 sept., 23:00

Utah Beach. Une erreur de navigation facilite le débarquement des GI’s

Message non lu par 325th GIR » 22 avr., 12:23

Source : Ouest France du 22 Avril 2014
http://www.ouest-france.fr/utah-beach-u ... is-2285935

Utah Beach. Une erreur de navigation facilite le débarquement des GI’s

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... es-gis.jpg

Le secteur d’Utah Beach, confié aux Américains, s’étend entre Sainte-Marie-du-Mont, à l’Est, et Quinéville, à l’Ouest.

Il est situé dans le département de la Manche, sur la côte Nord Est de la presqu’île du Cotentin. En face, les îles Saint-Marcouf, avec des batteries et une garnison allemande. Les américains ont prévu de donner le coup de massu devant Varreville.

La 1ère vague est emmenée par le général Théodore Roosevelt Jr., fils aîné du Président des Etats-Unis Théodore Roosevelt (1858 – 1919) et petit cousin du Président des Etats-Unis en exercice, Franklin Delano Roosevelt (1882 – 1945). Théodore Roosevelt Jr. est le seul général à avoir participé, le 6 juin, aux opérations d’une première vague d’assaut.

Le major-général Barton, commandant du VIIe corps d’Armée US, ne regrettera pas d’avoir donné suite à la demande expresse de Théodore Roosevelt Jr. de débarquer le 6 sur Utah Beach, malgré sa glorieuse filiation, malgré l’arthrite.

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... -gis_0.jpg

A 6 h 30, une erreur de navigation déporte, vers l’Ouest, les péniches de débarquement qui se retrouvent à 2km de leur point initial d’atterrissage. L’ancien Gouverneur de Porto-Rico et des Philippines, l’ancien président d’American Express, prend une décision de général. « Nous commençons la guerre ici », dit-il à son Etat-Major.

La défense allemande est particulièrement faible à cet endroit. De surcroît, elle a beaucoup souffert des bombardements de l’aviation et des puissants navires de guerre de la force U (800 bateaux devant Utah Beach).

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... -gis_1.jpg

En quelques heures la 4th division d’infanterie est à l’intérieur des terres pour remplir ses objectifs. Tenir la RN 13 Caen-Cherbourg, à hauteur de Carentan-Valognes, pour empêcher tout renfort allemand d’approcher des plages. Verrouiller la voie ferrée Caen-Cherbourg, pour les mêmes raisons et faire la jonction (ce sera effectif dans l’après-midi à Pouppeville) avec les paras US de la 82e et 101e Airborne à Sainte-Mère-Eglise et Chef-du-Pont. Les paras sont arrivés dans la nuit pour tenir les routes qui traversent les marais jusqu’à Utah Beach.

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... -gis_2.jpg

Au soir du 6 juin 1944, 17 000 hommes, 1 700 véhicules sont à terre. La 4th division d’infanterie déplore 200 tués.

Trente-six jours plus tard, le général Théodore Roosevelt Jr. décède d’une crise cardiaque, lors de la bataille de Normandie. Il repose, comme il l’a souhaité, parmi ses hommes, au cimetière américain de Colleville-sur-Mer (Carré D).

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... -gis_3.jpg

Jack AUGER.


Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.

Avatar du membre
Manuferey
Messages : 587
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Utah Beach. Une erreur de navigation facilite le débarquement des GI’s

Message non lu par Manuferey » 23 avr., 02:16

325th GIR a écrit :Utah Beach. Une erreur de navigation facilite le débarquement des GI’s
C’est un peu plus compliqué que cela. La 1ière vague devait suivre une grosse vedette, le PC (Patrol Craft) 1261 désigné « primary control vessel » (vaisseau primaire de commande) depuis la zone des navires transports de troupes, jusqu’à quelques kilomètres au large de la plage . Malheureusement, cette vedette sauta sur une mine au large et les péniches se retrouvèrent sans guide. Une 2e vedette (LCC 80), prévue en secours (« secondary control vessel »), n’était pas encore arrivée car s’était prise l’hélice dans un câble de bouée dans la Manche.
De plus, les chars DD avaient été lancés et se dirigeaient vers les plages. Les conducteurs des péniches décidèrent de les contourner vers le sud pour éviter de faire davantage de vagues qui engloutiraient les lents véhicules amphibies.
Enfin, le fort courant qui longeait la plage entraîna les péniches encore plus vers le sud, là en fait où l’US Army voulait débarquer initialement mais avait dû y renoncer suite à l’opposition de l’US Navy qui voulait débarquer plus au nord pour éviter justement ces forts courants.
(source : « Utah Beach » de Joseph Baldoski – Ed. Stackpole Books - 2006)
La Kriegsmarine était arrivée à la même conclusion que l’US Navy, toujours à cause des courants, ce qui avait conduit les Allemands à fortifier davantage la plage plus au nord. (archives allemandes)

Emmanuel



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité