Mort d'un soldat

Vous souhaitez partager des informations concernant la seconde guerre mondiale en général ou informer les membres d'événements commémoratifs particuliers, cet espace est fait pour vous.
Leopoldcourtois
Messages : 156
Enregistré le : 22 juil., 23:00

Mort d'un soldat

Message non lu par Leopoldcourtois »

Relis bien :
[...] se rend à la 1re armée française du maréchal de Lattre de Tassigny, qui le prend pour interprète
Dans ces lignes, on ne voit pas qu'il s'est engagé dans l'armée de DLDT, mais q'il s'est rendu, et donc, on l'a utilisé comme interprete, je pense qu'il y a donc a nuancer tes propos ^^


Invité

Mort d'un soldat

Message non lu par Invité »

je te laisse la responsabilité de "raccourci historique" ; encore une fois, il avait 16 ans en 45 ; même en articulant trois mots de français, je doute que cela fasse de lui "l'interprète de De Lattre".... et quand bie même il aurait effectué deux-trois trads pour les français, cela ne fait pas de lui "u soldat de l'armée de De Lattre"....
Un peu de bon sens svp...

Il est à ma connaissance toujours vivant, et a été très longtemps maire de Stuttgart.


Invité

Mort d'un soldat

Message non lu par Invité »

Ouais,ouais je me doute bien qu'il a pas été interprete personnel de De Lattre,mais il a quand meme comment dire enfin "travaillé" avec l'armée française


Invité

Mort d'un soldat

Message non lu par Invité »

Arf pas forcément, un prisonnier de guerre allemand qui traduit 2-3 mots ne signifie pas pour autant qu'il fait partie de l'armée alliée...


Invité

Mort d'un soldat

Message non lu par Invité »

Raa je suis un incompris Image

Je voulais dire qu'il a "collaboré" en quelque sorte,qu'il a eu un contact léger avec les Français


gemmeur
Messages : 3
Enregistré le : 02 févr., 15:20

Re: Mort d'un soldat

Message non lu par gemmeur »

Quelques précisions: Le fils de Rommel ne s'est pas engagé dans la première armée française, il était lieutenant dans la Luftwaffe et s'est arrangé pour être fait prisonnier sur le front. En effet il s'agissait de soldats de l'armée française. Comme il se débrouillait en français, il lui a été demandé de servir de traducteur auprès des officiers de la 1er armée. Il a eu un contact avec De Lattre, quand celui-ci a appris qu'il détenait le fils de Rommel, il lui a entre autre demandé des nouvelles de sa mère...
Sources: ROMMEL de Desmond YOUNG
A lire aussi: Erwin Rommel. Benoît Lemay, pour casser un peu le mythe du chevalier sans peur et sans reproche. Un peu de recul les jeunes!


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales autour de la seconde guerre mondiale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités