légende ou réalité ??

Pour connaître l'histoire des sites du Mur de l'Atlantique, pour poser vos questions, rejoignez cette section !
Invité

légende ou réalité ??

Message non lu par Invité » 19 févr., 15:16

une plage fortifiée en normandie, 06 juin 1944 un groupe de combat de la vermacht occupe un abris de combat, et prend un peu de repos.
repos de courte durée, un déluge de fer pilonne la position, les obus viennent de la mer l'artillerie navale américaine vient d'entée en branle c'est le d day, les soldats se retrouvent sous un déluge de feu, un coup au but condamne l'entrée de leur bunker ne leur laissant aucune issue.
a ce jour ses soldats sont toujours prisonniers de leur prison de béton avec armes et matériel, l'abris se trouve à moins d'un metre de profondeur
je suis fan de cette époque, j'ai assisté à de nombreuses comémorations en civil comme en tenue de combat avec arme et matériel.
j'ai receuillis ses informations lors du 40 éme anniversaire du débarquement, j'étais ce jour là à azzeville en convoi militaire avec des collectionneurs, cette personne avait 70 ans environs et à refusé de m'en apprendre plus ne me citant ni le lieu ni l'endroit, meme aprés s'etre laissé
aprés un apéritif bien chargé avez vous des informations sur le lieu et la véracité des faits ?? aprés avoir laissé passer le temps cette question est toujours dans mes pensées, je viens de faire une visite dans le secteur de sainte mére église pour des membres de ma famille et cette anecdote est revenue à la surface. légende ou réalilté???



Invité

légende ou réalité ??

Message non lu par Invité » 19 févr., 15:31

je pense légende car les bunker on été "visité" apres guerre par les ferailleurs et apres par les passionné de béton avec les plan des positions donc tout les bunker sont connus , pour moi c'est du pipo , par contre camarade pense a te présenté avant de posté a nouveau ! merci



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

légende ou réalité ??

Message non lu par Lipton » 19 févr., 15:35

Ne parles-pas tu pas du toit d'un des bunkers de la batterie de Crisbecq qui s'est effondré et sous lequel repose 7 soldats allemands?
Propos relayés dans le livre de Konrad Von Keusgen "Les canons de St Marcouf".
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

Invité

légende ou réalité ??

Message non lu par Invité » 19 févr., 16:00

mon ptit lip tu parle de la soute derier la casematte , et effectivement elle est effondré



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

légende ou réalité ??

Message non lu par Lipton » 19 févr., 16:01

Oui voilà, je parle bien de ca Jé'.
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

Invité

légende ou réalité ??

Message non lu par Invité » 19 févr., 18:25

a mon avis "INTOX" il n y avais pas normalement une issue de secours dans un bunker????

et comme le dit JAY, a mon avis il aurait aussi été visité



Piat
Messages : 669
Enregistré le : 03 oct., 23:00

légende ou réalité ??

Message non lu par Piat » 19 févr., 19:22

Tous les abris ont toujours une sorties de secours prévue pour ce genre d'ennuis , elles sont faites de telle maniére qu'elles sont déjà bouchées par du sable et divers panneaux , il faudrait , comble de malchance , un coup au but aussi dans cette sortie pour se trouver coincé . Et puis depuis le temps que cette histoire tourne , mais cette histoire ressemble à la triste fin de 12 soldats victimes des bombardements du 7 juin 44 au lieu dit le Petit Vicel ( Pernelle I) enterrés dans leurs abris , ceux-ci ne furent qu'exhumer en 1973 par un groupe des "Scweren Schwimmbruken Bataillons 860" du85é Régiment de Génie de la R.F.A pour etre inhumer à la Cambe .[/b]



jean-claude
Messages : 483
Enregistré le : 08 sept., 23:00

légende ou réalité ??

Message non lu par jean-claude » 19 févr., 21:06

Piat , tous les bunker n'ont pas deux sorties , et si a l'heure actuelle nous conaissont quasiment tous les emplacements , il n'est pas impossible que l'un ou l'autre ouvrage aient échapés à toute observation , n'oublions pas qu'il s'agit de défences qui étaient Top Secret , cachées le plus possible des habitants locaux et camouflés .
En 44 bon nombre de positions étaient encore munies d'abris en rondin , les constructions en dur étant en cour , il est donc fort possible que dans la campagne Normande quelques abris dorment oubliés de tous avec du matériel , des munitions et peut-être des hommes ensevelis par une bombe ou un obus perdu .
Si en plus , les officiers responsables de ces ouvrages ont aussi été tués lors des combats , ces positions risquent de rester à tout jamais oubliées .
Donc pour moi ce genre de chose est tout à fait possible .



Rider
Messages : 25
Enregistré le : 13 août, 23:00

légende ou réalité ??

Message non lu par Rider » 26 févr., 14:00

Je ne sais pas si Gaetan t'en avait parlé Jay mais une dame d'un certains age devait lui révéler l'emplacement d'un blockhaus enseveli pour qu'il puisse fouiller mais la veille de leur rencontre cette dame est décédé et a emporter avec elle les informations nécéssaires pour trouver ce blockhaus.



Marc Laurenceau
Messages : 2701
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

légende ou réalité ??

Message non lu par Marc Laurenceau » 26 févr., 14:25

Une histoire similaire avait été racontée par Pierre Bellemare, postée il y a quelque temps sur ce forum. Sauf que les prisonniers des murs avaient retrouvé la lumière du jour quelques mois plus tard.

A la Pointe du Hoc, sous les tonnes de béton armé de l'abri personnel située à proximité immédiate de l'ancienne citerne, des Allemands reposent également. Quelques jours après le débarquement, une mine sous-marine larguée trop tôt par un appareil de la Luftwaffe a pulvérisé ce bunker qui abritait des prisonniers allemands. Ce fait a été précisé par von Keusgen dans son dernier livre sur la Pointe du Hoc.

Ce genre d'histoire est très courant. De nombreux soldats ont même été ensevelis dans leurs trous de combat directement après la fin de la bataille. Chaque année on retrouve le corps des soldats des deux camps, comme par exemple l'été dernier sur les hauteurs de Saint-Laurent-sur-Mer à Omaha Beach.

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mur de l'Atlantique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité