Batterie Seeadler - Frémanville

Pour connaître l'histoire des sites du Mur de l'Atlantique, pour poser vos questions, rejoignez cette section !
Marc Laurenceau
Messages : 2701
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Contact :

Batterie Seeadler - Frémanville

Message non lu par Marc Laurenceau »

Sur le mouvement de terrain du Brûlé (commune de Fermanville), les Allemands réoccupent l’ancienne batterie côtière de l’armée française construite en 1936 et dotée de quatre canons français de 194 mm modèle 1902.
Cependant, je ne la trouve pas dans l'ordre de bataille des différentes batteries côtières allemandes.

Mes interrogations sont les suivantes :
- quels aménagements ont été réalisés par les Allemands ?
- Les canons français étaient-ils encore en place en juin 1944 ?
- Quelles unités allemandes ont occupé cette batterie "Seeadler" ?
- S'agit-il d'une ancienne position du Marineartillerieabteilung 260 ?

Merci d'avance pour vos retours.
Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum.
Auteur des livres Jour J Heure par Heure et Historial du Jour J et de la bataille de Normandie

Image
Avatar du membre
Manuferey
Messages : 623
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Batterie Seeadler - Frémanville

Message non lu par Manuferey »

Les Allemands avaient envisagé en 1940 de réparer les canons de 194 mm endommagés avec des tubes retrouvés à l'arsenal de Cherbourg et d'y ajouter des canons de 164 mm d'origine française capturés aussi dans la région. Mais ils en abandonnèrent très vite l'idée et décidèrent à la place de faire venir la batterie Hamburg d'Allemagne pour l'installer à Fermanville.

Il semble que des canons de 17 cm, probablement ceux de la future batterie 10./1261, transitèrent sur le site de la batterie fin 1943, avant leur déplacement vers la Pernelle.

Avant juin 1944, les Allemands avaient installé de fausses tourelles avec tubes en bois dans les emplacements des canons. Mais les Américains ne furent pas dupes et savaient la batterie abandonnée depuis quelques mois.

D'autre part, je n'ai trouvé nulle trace du nom Seeadler (Aigle de mer) sur des documents allemands ou alliés d'époque. Cela semble être donc une appellation apocryphe.

Emmanuel
Marc Laurenceau
Messages : 2701
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Contact :

Re: Batterie Seeadler - Frémanville

Message non lu par Marc Laurenceau »

Merci pour l'info Emmanuel, c'est complet, comme d'habitude.

Le site a bien été codé Wn 233 ?

Cordialement.
Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum.
Auteur des livres Jour J Heure par Heure et Historial du Jour J et de la bataille de Normandie

Image
Avatar du membre
Manuferey
Messages : 623
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Batterie Seeadler - Frémanville

Message non lu par Manuferey »

Le Wn 233 est au Tot du Haut, plus à l'est.

Je ne connais pas de numéro de Wn attribué à l'ex-batterie du Brulay. Cela tendrait à montrer que les Allemands ne l'ont pas utilisée comme point d'appui.

Emmanuel
Marc Laurenceau
Messages : 2701
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Contact :

Re: Batterie Seeadler - Frémanville

Message non lu par Marc Laurenceau »

J'ai identifié un bunker Vf Peilstand au Wn 233, permettant d'observer la partie ouest du cap Lévy jusqu'au port de Cherbourg, mais également une partie de l'Anse de la Mondrée.
J'imagine qu'il pouvait servir à désigner des objectifs pour les batteries Ostmark et Hamburg (bien que cette dernière soit également dotée d'un poste de direction des tirs).

Photo : IGN 1950
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum.
Auteur des livres Jour J Heure par Heure et Historial du Jour J et de la bataille de Normandie

Image
Avatar du membre
Manuferey
Messages : 623
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Batterie Seeadler - Frémanville

Message non lu par Manuferey »

D'après le livre "Atlantkwall: Mythe ou Réalité" d'Alain Chazette, les bunkers suivants ont été construits au Wn 233: un poste de tir (type non standard), un Tobruk et un emplacement pour canon de 5 cm KwK. Il était rattaché à la batterie Hamburg.

Emmanuel
Répondre

Retourner vers « Mur de l'Atlantique »