prise de carentan

L'espace discussions qui est entièrement dédié à l'histoire des hommes de la Easy Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division, rendus célèbres grâce à la série "Band of Brothers" produite par Steven Spielberg et Tom Hanks.
jeromesp95
Messages : 291
Enregistré le : 06 août, 23:00

prise de carentan

Message non lu par jeromesp95 »

avec plaisirs même si je voulais les garder pour moi Image ( lol je rigole bien sur Image )

Le carrefour par ou la Easy est arrivé se situe à l angle de la rue de Périers, rue de Houlgate et rue d'Auvers

la maison avec les impacte se situe rue d'auvers dans le carrefour ( un parking à été construit depuis, celui de la pharmacie )

la maison qui servi d infirmerie du bataillon est situé rue de la guinguette.

voila pour vous !

d'ailleurs JO, les photos que tu as mis en ligne, j'ai retrouver l'endroit et j'ai pris les photos avec le meme angle de vue. Image


Invité

prise de carentan

Message non lu par Invité »

Merci pour les adresses et je suis bien content que les photos aient put te servir.


jeromesp95
Messages : 291
Enregistré le : 06 août, 23:00

prise de carentan

Message non lu par jeromesp95 »

attend j'ai dis une betise

le carrefour par ou la easy est arrivé se situe rue du Maréchal Leclerc, route de périers, rue de houlgate.

voila j espere que Loic et jo vous verrez la modification


garand m1
Messages : 309
Enregistré le : 02 août, 23:00

prise de carentan

Message non lu par garand m1 »

Merci jérome c'est du travail de pro!!!


Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1608
Enregistré le : 03 sept., 23:00

prise de carentan

Message non lu par 325th GIR »

jeromesp95, il parle deja de toi sur leur forum Image
Merci pour les photos..


Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.
jeromesp95
Messages : 291
Enregistré le : 06 août, 23:00

prise de carentan

Message non lu par jeromesp95 »

oui j'ai vu ça lol
n'hésiter pas à leurs poser des questions sur carentan et au alentours, l'association est en relation directe avec les véterans de la 101eme airborne.
dans 15 jours normalement il y aura le programme des manifestation du mois de juin.
Un peu de patience.


SgtPerry
Messages : 55
Enregistré le : 30 janv., 00:00

prise de carentan

Message non lu par SgtPerry »

En cherchant des informations sur cette photo,

Image

j'ai fini par me rendre compte qu'elle était à la fin de la route prise par la Easy Compagny / 506th PIR lors de leur attaque du 12/06/44 sur Carentan.

Image

Sur la partie droite réalisée avec Google Map on reconnait les bâtiments des photos publiées l'année dernière.

Maintenant la question que je me pose, c'est à quel endroit les Paras ont commencé à essuyer le feu des MGs.

Olivier


Avatar du membre
Lipton
Messages : 3507
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

prise de carentan

Message non lu par Lipton »

Sur la photo de droite, la maison qui se trouve juste en dessous du S de RAILWAYS fut celle qui servit d'infirmerie pour soigner notamment Blithe et Winters.
Un post avec photos de cette maison a déjà été posté sur de forum si mes souvenirs sont bons.
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".
SgtPerry
Messages : 55
Enregistré le : 30 janv., 00:00

prise de carentan

Message non lu par SgtPerry »

Tu as raison.

Image

Elle est d'ailleurs sur le site
http://carentan101airborne.free.fr/gran ... ements.htm


Image


En relisant le récit C. Carwood Lipton
(...)As we reached the outskirts of Carentan we started getting German rifle and machine gun fire. The houses in this area were somewhat like row houses except that there were enclosed stairways leading up to the second floors from the outside. I thought that we were getting sniper fire from one of the upstairs windows. Buck Taylor and I were working as a team at this point, checking and clearing the buildings and area as went, so I told him that I would go up the stairway to that room and that after he had given me enough time to get to the top he should throw a grenade through the upstairs window. I would then jump into the room and finish off whoever was there.

I ran up the steps and stopped outside the door. I heard the grenade thump into the room through the window and its explosion. I threw open the door and leaped into the room, my rifle thrust forward ready to fire. I couldn't see a thing! The room was filled with dust and smoke from the explosion. If there had been a sniper there and he had been able to shield himself from the grenade he would have had me silhouetted in the door, but the room was empty.

We continued to check buildings and work our way toward the town center. The rifle and machine gun fire against us seemed to decrease somewhat as we moved farther in , but mortar and artillery fire increased. Men were getting hit.

Someone yelled that Tipper was hit across the street from me. I ran over. He was lying there conscious but hurt seriously. A medic was bandaging his face and his eye was obviously gone. He had major wounds in on arm and one leg. I told him he would be well taken care of and moved on.

I came to a major road intersection, nearer the town center. There was small arms and machine gun fire coming down the street from the right, across my front. Across on the other side of that street, on the continuation of the street I was standing on, were several E Company men. There were explosions up on the walls of the buildings on the left side of the street that they were on, and they looked to me like German 5cm mortar shells fired at a low trajectory so that they were coming in somewhat horizontally rather than dropping in vertically. I was on the right side of the street I was on, against a building on my right, and I did not think that the fire could get to me, but I started yelling to the men on the other side to move farther along. I thought that in the noise and confusion they might not realize that mortar fire was being directed at them.
I the middle of my yell a mortar shell dropping vertically, a 5cm I believe, landed about 8 feet in front of me, putting shell fragments in my left cheek, my right wrist, and my right leg at the crotch. I can still hear my rifle clattering to the street as it dropped out of my right hand when it was hit.

It didn't knock me off my feet, but I dropped to the street to check how badly I was hit. I put my left hand up to my cheek and felt quite a hole. At first my big concern was my right hand as blood was pumping out in spurts. Talbert was the first one to me, and my first words were, "Put a tourniquet on that arm." The tourniquet checked the bleeding. (...)
J'ai l'impression que les Paras US ont été attaqué dès leur arrivée au carrefour avec la rue d' Auvers et que ce fût ensuite un combat maison par maison jusqu'au croisement avec la RN13. C'est peut-être a cet endroit que Lipton a été blessé près du restaurant de Desire INGOUF .


SgtPerry
Messages : 55
Enregistré le : 30 janv., 00:00

prise de carentan

Message non lu par SgtPerry »

[quote="jeromesp95"]Comme promis voici donc le fameux carrefour par où la Easy company a attaqué Carentan.

voici la photo en 1944 :
Image
La easy serait arrivée de la gauche d'après la légende de la photo du Livre BOB

voici la photo prise du même endroit aujourd'hui : (désoler pour le contre jour)
Image
l'endroit aujourd'hui a beaucoup changé comme vous pouvez le constater. La rue de gauche, mène aujourd'hui dans une résidence pavillonnaire, mais à l'époque celle ci donnait dans les champs.

(...)[/quote]

Au vu des photos aériennes, la route supposée d'arrivée de la Easy n'est qu'un petit chemin à peine visible en 44 et surtout il est perpendiculaire à la route de Periers d'ou vient le 2nd Btn du 506th PIR et déjà à plusieurs patés de maisons de l'entrée du village (au niveau du carrefour de la rue d'Auvers et de celle de Periers.)

Hors quand on regarde la photo prise par jeromesp95, on apercoit le carrefour juste derrière... Est ce que la route de gauche ne serait pas plutôt l'indication de la route de Periers (par rapport à la route d'Auvers sur la droite) ?

Je relirais les témoignages de Winters et Guarnere pour voir s'il y a des indications parce que ca ne semble pas logique. A moins que la E/506th n'est été envoyée pour longer le village par la droite et entrer après les premières maisons mais je ne rappelle pas avoir lu quelque chose comme ça.

Olivier


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Band of Brothers - Frères d'Armes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité