Camps d'extermination

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Avatar du membre
le serpent mexicain
Messages : 474
Enregistré le : 21 déc., 00:00

Camps d'extermination

Message non lu par le serpent mexicain »

Camp du Natzwiller -Strutof


Situation : Struthof est le nom d'un lieu-dit de la vallée de la Bruche, proche du village alsacien de Natzwiller ( en allemand Natzweiler ), à une cinquantaine de kilomètres de Strasbourg, dans un site montagnard et forestier, à 800 mètres d'altitude.
Fonction : camp d'extermination
Overture : 21 mai 1941
Libération : 23 novembre 1944

I- La construction

Ce camp,unique camp d'extermination implanté sur le territoire français, fut construit par des prisonniers de droit commun ( environ 400 ) sous l'égide de l'ingénieur Blumberg.
Comme aucune route n'était existante, les matériaux nécessaire à la construction du camp durent être portés à dos d'hommes. La route fut construit ensuite et encore par des détenus.
Beaucoup moururent durant les travaux;

II- Les détenus

Les détenus était classé comme suit :
les condamnés de droit commun ;
les politiques ;
les objecteurs de conscience ;(si quelqu'un c'est ce que cela veut dire !)
les Juifs.

Prévu au départ pour un effectif d'environ 2 000 détenus, le camp a comptabilisé jusqu'à 8 000 déportés à l'automne 1944.
Les premiers détenus, à savoir des droits communs et d?asociaux, venant principalement de Sachsenhausen et de Dachau pour construire le camp, Organisèrent aussi leurs propre administration comme dans tous les camps.
Puis arivèrent des Alsaciens, des Français, des Polonais, des Russes,des Norvégiens, des Néerlandais, des Luxembourgeois et des Allemands, ainsi que quelques Tziganes, et des Juifs donné par Vichy. Des femmes aussi, mais qui se retrouvent dans les kommandos extérieurs, elle était gardées par 7 femmes SS.

III- Topo

Le camp du Struthof n?est au départ q?un camp de concentration, mais, va par la suite, devenir le seul camp d?extermination nazi en France. Il dispose de 8 miradors équipés de puissants projecteurs et occupé jour et nuit par des SS armés de mitraillettes. Devant ses miradors se trouvent deux rangées de barbelés dont une est électrifiée, a 200m se trouve une troisième enceinte de fil barbelés qui parait une éventuelle fuite lors des travaux hors du camps par exemple la carrière. Les baraques où se trouvaient les déportés étaient en bois et aucune n?ont résisté aux intempéries, sauf une qui a été rénové et transformé en musée. Sur chaque base des autres baraques ont était installé des pierres, qui représentent les autres camps d?exterminations nazis situés en Pologne. Ces baraques mesurait 40m de long et 12m de large et contenaient 300 personnes qui dormaient de 2 a 3 par lit. Le bloc cellulaire ou bunker était la prison dans la prison. Les SS enfermaient 16 à 18 personnes dans les cellules ou dans des réduits qui au départ étaient prévus pour le chauffage. Le four crématoire ne fût mis en service qu?en octobre 1943, avant les corps étaient brûlés dans une ferme. Le four, chauffé au charbon desséchait d?abord les corps qui ensuite brûlaient comme une torche. La chaleur ainsi dégagée servait à chauffer un ballon d?eau qui était utilisé pour les douches. Il y avait aussi bloc où s?effectuaient des expériences. Se trouve aussi en haut du camp une potence. La seule évasion réussie se produisit le 4 août 1942 par des personnes qui avaient dérobé l?uniforme du commandant du camps et celle de son chauffeur, il prirent la voiture du commandant et sortirent sous les salut des gardes. Le camp fût libéré le 23 novembre 1944, mais il avait été vidé en septembre par les SS. A coté du camp s?élève un monument a la mémoire des déportés inconnus qui mesure 40 mètres de large et 50 mètres de haut avec à sa base un déporté inconnu, a coté se trouve un cimetière avec 1120 corps non identifiés ou non réclamés.


Image




Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Struthof
http://crdp.ac-reims.fr/memoire/enseign ... f/menu.htm
http://www.guerre-mondiale.org/Deportation/struthof.htm
Voyage personnel


clayroger
Messages : 138
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Camps d'extermination

Message non lu par clayroger »

Attention à la terminologie.

Le Struthof de Nazweiler n'était pas un camp d'extermination.
IL a existé six camps d'extermination nazis en Europe :

- Kulmhof (ou Chelmno)
- Belzec
- Sobibor
- Treblinka
- Majdanek
- Auchwitz

Par contre, le camp alsacien a disposé d'une chambre à gaz au Ziklon B, qui a fonctionné d'août 43 à août 44, faisant entre 120 et 200 victimes. Il semble que cela ait été dans le but de fournir des squelettes à la faculté des sciences de Strasbourg, dirrigée par un docteur SS ....

@+

http://www.phdn.org/histgen/bilan-gazages.html


Avatar du membre
le serpent mexicain
Messages : 474
Enregistré le : 21 déc., 00:00

Camps d'extermination

Message non lu par le serpent mexicain »

Ok mais il on ce n'etait pas des prisonnier de droits communs qui on servit pour les docteurs SS !!
Image


clayroger
Messages : 138
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Camps d'extermination

Message non lu par clayroger »

On n'en sait rien, mais je ne crois pas que ce soit très important. Quelle que soit la catégorie sociale, ou l'appartenance à un groupe humain, il s'agit d'un crime.

@+


moneglia
Messages : 376
Enregistré le : 28 janv., 00:00

Camps d'extermination

Message non lu par moneglia »

Bonjour,
Connaissons-nous les noms des officiers qui dirigeaient ce camp ?
Ainsi que leurs « pédigré » ?
Que sont ils devenus ?


Salut


clayroger
Messages : 138
Enregistré le : 13 janv., 00:00

Camps d'extermination

Message non lu par clayroger »

Vous aurez ces informations ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Struthof

@+


Quentin
Messages : 1757
Enregistré le : 13 mai, 23:00

Camps d'extermination

Message non lu par Quentin »

Si tu pouvais modifier le titre... Enlevé le "s" et remplacé par "concentration"...


Lieutenant Speirs
Messages : 201
Enregistré le : 07 oct., 23:00

Camps d'extermination

Message non lu par Lieutenant Speirs »

Par contre, le camp alsacien a disposé d'une chambre à gaz au Ziklon B, qui a fonctionné d'août 43 à août 44, faisant entre 120 et 200 victimes. Il semble que cela ait été dans le but de fournir des squelettes à la faculté des sciences de Strasbourg, dirrigée par un docteur SS
C'est vrai, je ne me rappelle plus du nom du docteur mais il faisait gazer les juifs (en les regardants mourrir pour voir comment c'est Image ) et conservait les corps dans des "cuves" avec de l'alcool pour les conserver et faire des expériences dessus.
J'ai été le visiter et sa fais très bizard..... Image Image


Invité

Camps d'extermination

Message non lu par Invité »

1"objecteur de conscience",est 1 personne qui ne veut pas prendre les armes ou refuse de s'en servire.


moneglia
Messages : 376
Enregistré le : 28 janv., 00:00

Camps d'extermination

Message non lu par moneglia »

[quote=der blaue Komet] un "objecteur de conscience",est une personne qui ne veut pas prendre les armes ou refuse de s'en servir.[/quote]

et si tout le monde pouvait faire de même, ce serait merveilleux. Mais que faire lorsqu?une armée extérieure passe nos frontières et «Ils viennent jusque dans nos bras, Egorger, nos fils, nos compagnes!»

alors dans ce cas nos pauvres objecteurs de conscience ont bien du mal à faire valoir leurs idées, ils deviennent des alliés de l?envahisseur avec les conséquences que cela entraîne.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités