Weird story...

Cette rubrique permet à tous les visiteurs du site DDay-Overlord intéressés par les parachutages et les largages de planeurs, ainsi que les batailles aériennes qui ont eu lieu au-dessus de la Normandie pendant toute la Bataille de Normandie.
Invité

Weird story...

Message non lu par Invité »

Lu dans l'avant dernier bouquin de Mark Bando, le très officieux historien de la 101 AB) "Avenging Eagles, sur toutes les histoires politiquement incorrectes" autour de la 101 AB...

" Le Capitaine Robert S. "Buck" Dickson était le dernier homme à sauter du stick du capitaine des pathfinders Franck Lillyman. Il atterrit près de Beuzeville au Plain. C'est là qu'en compagnie de ses deux S-2 Jack Ott et James Clark, ils furent rejoints par des hommes de la 82 AB et participèrent à des combats à l'est de Ste Mère Eglise. A cause de cela , Captain Dickson ne put rallier ses objectifs qu'à midi le 7 juin. Rejoignant l'objectif "W", devenu poste de commandement des "Deuce" (502 PIR), Dickson s'entretint avec le major Allen Ginder, S-3, et lui demanda le chemin pour rejoindre la batterie de canons près de St Martin de Varreville. Bien que cet objectif ait déjà été neutralisé, Dickson voulait se rendre compte par lui-même du terrain sur lequel il avait été briefé avant l'invasion.
Le major "Pinky" Ginder le guida le long d'un chemin creux vers un champs en bordure orientale de la D-14. "OK! Je sais où je me trouve à présent d'après les photos aériennes" dit Dickson; "Je peux me débrouiller seul à présent."
Buck Dickson poursuivit seul son chemin à travers les champs labouré et arriva près d'un bunker en béton d'où il essaya d'apercevoir le rivage qui n'était distant que d'un peu plus d'un mile, mais dont la vue était bloquée par
les maisons de st Martin de Varreville. Un silence pesant régnait sur les lieux. Soudain, Buck sentit un tapotement sur son épaule. En se retournant, il fut ravi de découvrir son vieux pote et camarade de chambre de Western Maryland University, Edward "Frosty" Peters, lui aussi capitaine, commandant la compagnie d'Etat major du 506 PIR. Les deux hommes s'embrassèrent longuement, et commencèrent à évoquer le bon vieux temps de l'université.
Ils avaient fait ensemble l'école des officiers (ROTC), joué ensemble au football, et étaient ensemble entré à l'armée comme Lieutenants. Ensemble, il s'étaient portés volontaires pour l'école de parachutisme, puis Peters avait été envoyé au 506 et Buck au 502. Ils ne s'étaient pas revus depuis un bon bout de temps. Ils parlèrent avec excitation de leurs camarades de l'équipe de football de l'université. Où donc étaient ils à présent??
Après un moment, Peters déclara : "il me faut rejoindre mes hommes." "OK! Prends soin de toi. Où est ton CP?" répondit Buck. ""Par là, derrière ces arbres" rétorqua Peters en s'éloignant.
Le capitaine Ed "Frosty" Peters avait été tué 24 heures plus tôt, 8 milles au sud de l'endroit où cette scène a eu lieu. Dickson n'apprit sa mort qu'en juillet 1944 à son retour en Angleterre. Ainsi, il est impossible que cette rencontre ait jamais eu lieu!!

Lorsque l'on dit à Buck qu'il est impossible que cette scène se soit déroulée, il devient très en colère : "De la merde! personne ne peut me dire que je n'ai pas parlé à Frosty ce jour là! je le connaissais parfaitement. Nous nous sommes embrassés, et nous avons discuté pendant plus de 10 mn..."

Dans ses mémoires, le S/Sgt John Taylor, F/506, affirme que le capitaine Peters lui est apparu sorti de nulle part la nuit du 11 juin, a mené sa patrouille vers Carentan, et a disparu dans la nuit brune aussi vite qu'il était apparu...
Mark Bando- Avenging Eagles
Weird aint it??


Invité

Weird story...

Message non lu par Invité »

Bien sur , celà parrait être une sorte d'effet paranormal , mais il faut relativiser , en effet , il n'est pas rare qu'il y ai des erreures sur les dates de décès ou sur les dates de "missing in action"
En effet , la personne envoyée en patrouille est qui hélas ne revient pas , est-elle portée manquante a partir de son départ ou de l'heure et du jour ou il aurait du rejoindre ses lignes ???
Donc si Frosty a été déclaré manquant la veille (du moins c'est la dernière foi qu'il soit apparut oficiellement dans son unité), rien ne dit qu'il n'a pas été en vie le lendemain , rencontré Buck et puis tué quelques heures après .
Quand le corp du pauvre Frosty a été retrouvé , on l'a simplement déclaré mort à la date de sa dernière parution officielle , faute de savoir exactement ce qui lui est arrivé et quand celà c'est passé .
Dans ce cas ci , il a certainement été retrouvé par quelqun de son unité .
Très souvent , les corps trouvés sont inhumés provisoirement par des hommes d'autres unités , ou par des civils , et la date est celle de la découverte des corps , pas celle de la mort réelle qui dans certains cas peu remonter à plusieurs jours , voir des semaines !!!


Invité

Weird story...

Message non lu par Invité »

Tres bonne explication c'est toujour bon à savoir Jean-Claude....(Donc pas besoin de faire appel a Mulder et à Scully Image )


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Opérations aéroportées et batailles aériennes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité