Domjean (50)

Du 8 juillet au 7 août 1944, les Alliés ne consolident plus leurs lignes, mais percent les lignes adverses. Vous pouvez ici poser vos questions sur les opérations américaines ou allemandes de cette période.
Invité

Domjean (50)

Message non lu par Invité »

Hello,

Voici une plaque commémorative dans l'église de Domjean, village à proximité de Torigni-sur-Vire...
Image

Comme le montre la plaque, ce village a été libéré le 2 août 1944 par la 35th US ID.

Je recherche des infos supplémentaires quant au déroulement des combats, les unités allemandes, etc (je n'ai rien trouvé sur le Net)...

Merci !


Invité

Domjean (50)

Message non lu par Invité »

Alors moi j'ai trouvé ça, c'est pas grand chose, et ce qu'il y a d'étonnant c'est que je n'ai pas les mêmes dates ni la même division que toi.

"La commune est occupée par intermittence à partir d'Octobre 1942 et de la fin de 1943 à juin 1944. Elle est bombardée au mois de juin et en juillet. Les américains de la 29ème division y arrivent le 31 juillet et la libérent le 1er Août."

source: dictionnaire de la libération.


Invité

Domjean (50)

Message non lu par Invité »

Oui, en effet c'est curieux cette divergence (surtout pour l'unité)... Image

Merci pour l'info ! Image


Invité

Domjean (50)

Message non lu par Invité »

J'ai bien regardé la plaque que tu as mis en photo, et il n'est pas dit que la 35ème a libéré Domjean , mais que ces soldats sont décédés à Domjean. C'est peut être de là que vient la différence Image .
En fait, ils ont aidé à la libération de la France et pas seulement au village Image.


Invité

Domjean (50)

Message non lu par Invité »

Bonjour !..

Domjean a bien été libéré le 2 août 1944 par le 3rd bat/137th Infantry Regiment (35th Infantry Division du General Baade) rattaché à la Task Force « S » (Brigadier General Sebree).
Cette unité comprenait le 219th bataillon d'artillerie de campagne, le 737th Tank Battalion, la Company B du 60th Engineers, la Company B du 110th bataillon médical, une compagnie du 654th Tank Destroyer Bataillon, d'un peloton de la 35th Reconnaissance Troop, et un détachement de la 35th Signal Company et le 137th Infantry Regiment de la 35th Infantry Division.
Le 31 Juillet au matin, la Task Force « S » s'élance, 3rd bat/137th en tête, vers le lieu-dit Les Fontaines au sud de Condé-sur-Vire.
Au soir, le 3rd bat/137th est bloqué devant Brectouville par le feu des MG et des mortiers allemands. Le bataillon parvient tout de même à s'emparer la hauteur au sud-est de Brectouville vers 23h00
Le 1er août, à l'aube, la Task force « S » attaque à nouveau, le 3rd bat/137th sur la droite, le 1st bat/137th sur la gauche.
L'infanterie, appuyée par des chars, avançe avec succès vers Brectouville et, à 8h50, le gros du 1st bat/137th est dans le village.
A midi, le 1st bat/137th arrive au cours d?eau au nord et à l'ouest de Pitaunay, où il est accueilli par le feu de mitrailleuses et de mortiers ennemis. À ce moment-là, le 3rd bat/137th a traversé le même ruisseau et se situe légèrement au sud du Mont Hebert.
Vers 18h00, le 1st bat/137th se lance de nouveau à l'attaque mais il se heurte à une puissance ligne ennemie qui s'étend de Pitaunay au sud du Mont Hebert. Les tirs des mitrailleuses appuyées par des pièces de 8,8 cm causent de nombreuses pertes dans les rangs du bataillon, et le contraint finalement au repli.
Le 2nd bat/137th, tenu jusqu'ici en réserve, reçoit l?ordre de se déplacer par la droite du 3rd bat/137th et de marcher sur Tessy afin de couper la route de Tessy-Torigni. Les derniers rapports indiquent que les forces blindées alliées viennent de rentrer dans Tessy.
(En effet, le CCA de la 2nd Armored Division et une compagnie du 120th Infantry Regiment (30th Infantry Division) sont parvenus à entrer dans Tessy durant l'après-midi, ont nettoyé le centre-ville et la rive de la Vire, avant d'éliminer les dernières résistances à la lisière nord de la localité.)
Le combat continue durant la nuit.
Le 2 août, peu après minuit, une attaque coordonnée est lancée avec le 2nd bat/137th s?élançant à 1h00 et le 3rd bat/137th à 1h30.
Vers 8h00 du matin, le 3rd bat/137th entre dans Domjean. A sa droite, le 2nd bat/137th traverse la D13 au nord de Tessy et pousse vers le sud et atteint la rive de la Vire au sud de Le Mesnil vers 10h00.

Le secteur à l'est de la Vire était défendu par le II.Fallschirmjäger-korps (General der Flieger Meindl) composé en majorité de la 3.Fallschirmjäger-Division et du 15.Fallschirmjäger-Regiment (5.Fsch.Jäg.Division), plus probablement de quelques éléments des KG des 352., 353., 343. et 266.Infanterie-Division.
La 2.Panzer-Division qui traverse Tessy-sur-Vire dans la nuit du 27 au 28 juillet afin de s'opposer à la progression américaine à l'ouest de la Vire suite au déclenchement de l'opération Cobra, disposait peut-être également d'éléments du côté est de la Vire (?)

Cordialement,
Lo


Retourner vers « La percée alliée - Du 8 juillet au 7 août 1944 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité