historique des paras US

Ce forum s'intéresse plus particulièrement aux unités américaines déployées pendant la Bataille de Normandie.
cavalier jacobin
Messages : 86
Enregistré le : 27 oct., 23:00

historique des paras US

Message non lu par cavalier jacobin » 30 oct., 10:53

hello citoyens
afin de parfaire mes connaissances, je recherche quelques bons historiques régimentaires (101e et 82e) ? J'ai déjà quelques références mais ils ne répondent plus trop à mes attentes.
Merci Image




miler
Messages : 16
Enregistré le : 06 sept., 23:00

historique des paras US

Message non lu par miler » 30 oct., 15:43

tous se que je sais c sur la 101eme elle a fait loperation market garden la bataille de bastogne voila c tous je suis Image sinon c la marin americain la je mi connai



Rock
Messages : 1245
Enregistré le : 04 nov., 00:00

historique des paras US

Message non lu par Rock » 06 nov., 19:40

Cher cavalier jacobin que voudrais-tu savoir sur la 101 ou la 82 aéroportée. Je te répondrais si mes connaissances le permettent. A+



Winters
Messages : 48
Enregistré le : 26 janv., 00:00

historique des paras US

Message non lu par Winters » 26 févr., 19:09

voici sur le lien ci-dessous l'organigramme de la 82ème airborne dans la nuit du 5 au 6 juin 1944:
http://dday.highforum.net/viewtopic.forum?t=9

00h05 Début du bombardement des batteries côtières entre le Havre et Cherbourg. Intervention des divisions aéroportées, la 82ème et la 101ème soit environ 15.500 hommes, 1.662 avions et 512 planeurs ayant pour mission d'assurer une tête de pont sur la rive Ouest du "Merderet" et de prendre les villes de Ste-Mère-Eglise, Beuzeville et Pont-l'Abbé. A cela, s'ajoute la 6ème britannique ayant pour objectif de neutraliser l'espace compris entre l'Orne et la Dive.


0h20 : Opérations "commandos" réalisées par les planeurs de la 6ème division aéroportée sur les ponts dont celui de "Pégasus bridge" sur l'Orne et sur la batterie de Merville.


01h00 : Parachutages par vagues successives des régiments et brigades constituant les divisions américaines et anglaises.

03h20 : Arrivée du matériel lourd et des renforts par planeurs.

04h30 : Prise de Ste-Mère-Eglise par la 82ème Division US.

05h50 : Début du "tir d'arrosage" des positions allemandes jusqu'à l'approche des péniches et bateaux de débarquement.

06h00 : Passages des bombardiers lourds et moyens sur les fortifications de la côte normande : 1.333 bombardiers soit l'équivalent de 5.316 tonnes de bombes. Arrêt des bombardements 5 minutes avant l'heure "H".



06h30 : Heure "H" pour les troupes américaines : Utah et Omaha

07h10 : Attaque par le 2ème bataillon de Rangers de la Pointe du Hoc

07h30 : Heure "H" pour les britanniques: Gold et Sword

08h00 : Heure "H" pour les canadiens : Juno


De tous les soldats alliés débarqués en Normandie le 06 Juin, ce sont les Américains à Omaha Beach qui connaissent les moments les plus terribles. La plage elle-même est protégée par des défenses naturelles constituées de talus escarpés aux deux extrémités, avec seulement cinq sorties possibles que les Allemands ont minées et entourées de fil de fer barbelé. Des nids de mitrailleuses situés en haut des falaises partent des tirs nourris qui arrosent chaque centimètre carré de la plage. Ces positions sont défendues par la 352ème division d'infanterie, composée principalement de troupes d'élite ramenées du front de l'Est et comptant parmi les soldats les plus aguerries de l'armée allemande. Lorsqu'ils débarquent, les soldats alliés sont fauchés par les troupes allemandes qui ont tout loisir d'ajuster leur tir. Pourtant, peu à peu, la chance tourne et les alliés progressent, réussissant à se frayer un chemin parmi les obstacles dont Rommel a parsemé les plages. A court de munitions, les allemands se font débordés par les soldats américains, plus nombreux, en fin de l'après midi. 2.000 soldats périront sur cette plage, intitulée depuis ce jour, "Omaha la sanglante". A la fin du jour J, l'opération "Overlord" est un succès. Les armées alliées ont débarqué plus de 135.000 hommes et ont constitué des têtes de pont variables en profondeur, le long des côtes normandes. Le 6 Juin 1944 restera à jamais une date mémorable dans l'Histoire de la Libération de la France et de l'Europe.



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Forces américaines »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités