Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Répondez dans ce forum aux différents sondages et suivez leur évolution au fil du temps !
Jaguar
Messages : 115
Enregistré le : 28 mai, 23:00

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par Jaguar »

MOi j'ai voté Spitfire. Toujours en l'honneur de ces héros de l'air voici un petit rappel des plus grand As de notre histoire:

Luftwaffe: Major Erich Hartmann (Bf109) =>352 victoires
Kommodore Gerhard Barkhorn(Bf109) =>301 victoires
RAF : Marmaduke Thomas St. John "Pat" Pattle ( sud africain : sur Hurriacine) => 51 victoires
James Edgar "Johnnie" Johnson (anglais : sur Spitfire )=> 38 victoires
Capitaine Pierre Clostermann (Français) => 33 victoires et 5 probable ( voir le Grand Cirque )sur Spitfire et Hurricaine

USAF : Richard Bong =>40 victoires :5th USAAF - front du Pacifique, sur P-38 Lightning



N'oublions pas non plus, même s'ils ont combattu pendant la WWI :
Manfred von Richthofen dit le baron Rouge => 80 victoire et le français René Fonck et ses 75 victoires


P.S : Oui j'en ai oublier plein mais je pouvait pas tout mettre dans le sondage sinon il aurait fait un page LOL


repooC.V tnegreS
Messages : 239
Enregistré le : 19 avr., 23:00

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par repooC.V tnegreS »

perso je sais pas leqel choisir


Invité

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par Invité »

J'ai voté Spitfire, parce qu'il n'est ni US ni Germain.

Les pilotes de la RAF (et les autres) sur les Spit. ont été formidables en 40 ou 41. Il en eu fallut de peu qu? Hitler réussisse le débarquement en Angleterre, pendant que de l?autre coté de l? Atlantique ils se faisaient des "c......es" (bombons) en or sur les exportations.

C'est pour ça que j'ai voté "Spit"


Invité

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par Invité »

la neutralité ein guy ?
Image
@+++


Patton
Messages : 363
Enregistré le : 31 mars, 23:00

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par Patton »

J'ai mis le spitfire car avec le hawker hurricane car ils ont sauvé l'angleterre. A+


repooC.V tnegreS
Messages : 239
Enregistré le : 19 avr., 23:00

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par repooC.V tnegreS »

Spitpire =chasseur de chasseurs
Hurican =chasseur de boubardier

anecdote
les Alleands(etat major)
disait a leurs pilotes que en Anglettere il n y avait que 50 avis en service anglais depuils les pilotes allemands disait en voyant les Anglais"tient vola les 50 derniers"
[url="/viewtopic.forum?t=1200]http://dday-overlord.forumactif.com/vie ... rum?t=1200[/url]

la j ai mis des petit detailles


Invité

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par Invité »

Je vote pour le ... F4 U1 Corsair !
D'un superbe bleu, avec ses ailes, c'est LE chasseur du pacifique, et un peu en Europe. Image

L'as du corsair : Major Gregory " Papy " Boyington . Image
P'tite biographie du major :
Gregory "Pappy" Boyington


Image


Né à Coeur d'Alene, (Idaho) le 4 décembre 1912

Décédé le 11 janvier 1988 à Fresno (Californie) d'un cancer, il est enterré au cimetière militaire d'Arlington "Arlington National Cemetery"

- Héros de la guerre du Pacifique avec le grade de Major : 28 victoires confirmées sur l'aviation Japonaise.

- Emprisonné 18 mois au camp d'Ofuna à Yokohama, au secret par les japonais. Alors qu'on le croyait mort, il fût décoré à titre posthume par le président Truman.

- Quitta l'armée au grade de colonel en 1947. Retombe dans une période sombre puis reprend le combat pour redevenir un homme. En 1955 il publie "Baa Baa Black Sheep" qui lui redonnera notoriété (et pas mal de divergences avec ses anciens compagnons). Il fut conseillé technique sur la série "les têtes brulées" en 1976.

- Reçu la médaille de l'honneur (Medal of Honor) en mars 1944 à titre posthume. A son retour de captivité en octobre 1945 le président Truman lui remis en main propre. Il reçut également la croix de la Marine (Navy Cross) ce jour là. Naturellement il reçut aussi toutes les médailles des soldats ayant servi jusqu'à la fin de la guerre sur leur théâtre d'opération.




L'avant guerre :

Passionné de vol (le 1er à 8ans), il lisait tous les livres sur la première guerre mondiale qui parlait de ce sujet. Il subit jeune le divorce de ses parents, ainsi qu'un beau père alcoolique. Greg Boyington parti à Tacoma en 1926 où il fit ses preuves de lutteur (il fut champion au collège) dans les salles mais aussi dans la vie. Sa mère travailla comme standardiste pour lui payer ses études. De son côté, Greg a travaillé l'été dans une mine d'or de L'Idaho pour participer aux cotisations de la fraternité "fraternité d'Alpha de Chi de Lambda". .

Il entra à l'université de Washington en 1930, participe au ROTC (l'école de formation des officiers de réserve). Il reçu son diplôme en construction aéronautique en 1934 puis parti travailler pour Boeing comme ingénieur aéronautique.

Gagna ses ailes en 1935, quitte Boeing en 1936 pour s'inscrire dans le nouveau programme naval de la marine (USMC) à Pensacola (Floride) le 18 février 1936. Il se maria secrètement avec sa première femme (Helen qu'il rencontra en 1934) car l'école n'acceptait que des célibataires.

Il reçoit ses ailes le 11 mars 1937. Part en 1938 pour Quantico (Virginie) puis VMF 2 à San Diego (Californie). Là bas il obtient le surnom de "Rats" en rapport à une ressemblance avec un personnage de "Ratoff eneral". Il quitte l'armée de réserve le 1 juillet 1937 pour pouvoir être accepter le lendemain dans le corps des marines régulier comme lieutenant. C'est également là bas qu'il devient un champion en battant le champion de la marine au "gun camera competition".

Affecté à Pensacola en 1938 comme pilote instructeur, il passa 1er lieutenant le 4 novembre 1940. Sa vie (alcool, femme, jeu, bagarres...) devient vite incompatible avec celle de l'armée où il faillit se faire jeter dehors. Il fut sauvé par Claire Chennault qui visita Pensacola en été 1941 à la recherche de volontaire pour la CAMCO (Central Aircraft Manufacturing Company) qu'il montait en Asie pour défendre la Chine de l'invasion Japonaise. Il démissionna le 26 aout 1941 pour le rejoindre.



La Chine et les Tigres Volants de Chennault :

Pour la petite histoire, voici l'origine des dents de requin dessinées sur les P40 des Tigres Volants :

Eric Shilling, 25 ans, découvrit dans un journal (à l'occasion d'un repas chez un voisin missionnaire) une photographie d'un Messerschmitt 110 de la Luftwaffe, unité Haifischgruppe (groupe des requins).

Il décida d'orner le nez de son P-40 d'une gueule géante de requin surmonté d'un oeil menaçant. Il demanda à Chennault si son groupe pouvait recevoir le même ornement en emblème. Chennault appréciant l'idée, décida de décorer carrément toute l'escadre des Tigres Volants.
Sources : L'extraordinaire histoire des tigres volants Un site très détaillé sur cette époque, riche en renseignements et très bien rédigé.


La Chine était envahie par le Japon depuis 1937 où elle livrait un combat acharné. Pour se défendre, elle fit appelle à des "conseillers" militaires notamment américains. Chennault y fut invité par madame Chiang Kai-shek et y fonda la CAMCO qui pour des raisons légales, était une compagnie civile destinée à la protection de la route de Birmanie (En fait le gouvernement américains ne pouvait intervenir dans un conflit alors qu'il n'était pas en guerre avec le japon à l'époque, donc il montait cette société en grand secret). Devenue opérationnelle, la CAMCO prit le nom d'AVG (American Volunteer Group), les fameux tigres volants étaient nés. Dès 1938, Chennault recruta des pilotes parmi les rejetés de l'armée, les pilotes civils en rupture de contrat, américains ou étrangers. Les premiers pilotes partirent le 7 juillet 1941 sur le paquebot hollandais "Jaegersfontaine".

Un deuxième groupe les suivit le 26 août, dedans Boyington, il avait 28 ans. Arrivés à Rangoon en septembre, les pilotes firent des ravages dans les boites et bars de nuit de Batavia et Singapour, semant la zizanie à chaque fois. On ne pouvait pas en attendre moins de pilotes attirés par l'appât du gain. Après plus de 250 km de voyage en train, ils arrivèrent enfin à la base de la RAF de Toungoo.

Ils combattirent vaillamment avec des machines dépassées, presque sans approvisionnement, avec la malaria et autres plaisirs de ce type dès le 20 décembre 1941.

Boyington vola sur le fameux Curtiss P-40 (escadrille Adam et Eve) durant son engagement en Chine, il effectua sa première mission sur Rangoon le 26 janvier 1942 où il fut pour la première fois touché au combat. Le 29 janvier il abat 5 avions dont 2 confirmés. En avril 1942, il quitte l'AVG, trop de problèmes relationnels avec Chennault.

L'AVG fut intégré à 'l'Army Air force" du général W.Stilwell le 4 juillet 1941. La plupart des pilotes démissionnèrent, ne voulant pas être enrôlés dans l'armée régulière. Seuls 5 pilotes restèrent, l'AVG était dissout.


Retour aux USA :

Le retour de Boyington aux USA en cet été 42 se passa mal. Il se retrouva à Seattle en attente d'affectation. Sans rémunération puisqu'il ne figurait toujours pas sur les fiches de paie de la marine, il épuisa son épargne et du se remettre à travailler en garant des voitures pour 0,75$ de l'heure.

En janvier 1943, lassé d'attendre ses ordres, il contacta directement le haut commandement de la marine pour connaître sa situation réelle. Il reçut 3 jours après son affectation aux corps des marines ainsi qu'un galon de commandant pour la VMF 122 qu'il dirigea d'avril à juin 1943 sans aucun contact avec l'ennemi . Il appris bien plus tard que en fait, c'était un officier de haut rang qui avait rédigé un ordre stipulant que tous les membres de l'AVG pouvait être considéré comme déserteur et devaient être mis au placard par précaution.

Boyington, fidèle à lui même, explosa et le traita de "fils de chienne", rajoutant qu'il avait conquis ses galons par d'autres moyens que au combat comme ceux de l'AVG.

Il est à noter que Boyington apporta de nouvelles tactiques de combats pour lutter contre les zeros, provenant de son expérience en asie. Il rendit son escadrille la plus célèbre des marines dans le pacifique. On raconte qu'il mettait des miettes de tabac dans ses paupières pour garder les yeux ouverts en vol tellement les combats et la vie étaient durs et fatiguaient les pilotes.

Lorsqu'il fut abattu par les zeros, il venait juste de protéger son ailier (Ashmun) qui se posait sur la mer. Boyington fut touché juste après au réservoir, l'obligeant à sauter en parachute. L'histoire raconte qu'il fut mitraillé par les japonais et laissé pour mort sur les flots. Il ne gonfla son canot de sauvetage que 2 heures après la fin des combats. Il fut recueilli par un sous-marin japonais à la tombée de la nuit et fut interné au camp d'Ofuna pendant 18 mois sans que les japonais avouent le détenir. Ses compagnons le croyaient mort.

Sa vie au camp est une bonne question. certains sites racontent qu'il aidait et soutenait ses compagnons, d'autres le font passer pour un lèche-botte auprès des officiers nippon.


L'avion de Boyington :

Contrairement à ce que voulait laisser croire la propagande militaire américaine, Boyington comme tous ses coéquipiers n'a jamais eu de numéro d'avion attitré, le 86 n'est qu'une façade destinée à la presse, idem pour le 883. Il parait même d'après 2 sites que Boyington prenait toujours l'appareil en moins bon état ...

Son histoire est très controversée, ce qu'on a dit de lui, ses exploits de guerre, la série TV où sa période combattante au sein de la vmf 214 fut décrite, jusqu'à sa biographie.

Alcoolique, joueur, bagarreur, dragueur, n'aimant pas l'autorité, ne remboursant pas ses prêts, bref vraiment détestable d'après un grand nombre d'articles récupérés sur le net.

Pourtant tous ces articles s'accordent à dire que si en temps de paix il fut un voyou, il n'en demeure pas moins qu'il su prendre ses responsabilités en temps de guerre.
http://vmf214.com == un superbe site. Image


Jaguar
Messages : 115
Enregistré le : 28 mai, 23:00

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par Jaguar »

Image merci pour cette biographie de cet autre grand As !
Perso je préfère le français pierre closterman et je vous conseil le livre le grand cique ou la BD (chez biggles) qui est superbement ( nan franchement !!) bien dessiner !


repooC.V tnegreS
Messages : 239
Enregistré le : 19 avr., 23:00

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par repooC.V tnegreS »

fana de "l oiseau a aile plier"

tien ca me fait pancer j ai pas jouer a CFS2"guerre du pacifique Image" depuil longtemps


Invité

Quel est votre chasseur (avion) WWII préféré ?

Message non lu par Invité »

Ailes de mouette, ou ailes en V ou ailes en M . Image
Bye ...


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Sondages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité