valeur militaire de la waffen SS

Ce forum vous permet de poser vos questions ou de demander des renseignements concernant les forces allemandes ayant combattu au cours de l'été 1944 en Normandie.
cavalier jacobin
Messages : 86
Enregistré le : 27 oct., 23:00

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par cavalier jacobin »

En travaillant pour un article sur la Seconde Guerre mondiale, j'ai trouvé des réflexions très intéressantes sur la valeur militaire de la weffe SS.
En effet, si l'on part du principe, établie, que les waffen ss sont plus formatés idéologiquement (obéissance aveugle, esprit de sacrifice) que formés mitairement (esprit d'initiative et volonté de survie) et qu'au fur et à mesure de la progression du conflit on passe de 3 régiment SS-VT, pouvant être considéré comme une forme d'élite (bien que basé qur la notion de race et pas de valeur individuel) à des 38 divisions de volontaires étrangers et des conscrits, on peut à la vu des pertes waffen SS (200 000 morts et 250 000 blessés sur 1 000 000 de soldats) se poser des questions sur leur valeur militaire plus ou moins établie qui n'est peut être que le reflet de l'esprit de sacrifice, qui en tout cas n'a jamais fait d'un fanatique un bon militaire, plus que sur une réelle valeur stratégique conventionnelle comme cela est le cas dans les troupes alliées.


Quentin
Messages : 1757
Enregistré le : 13 mai, 23:00

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par Quentin »

Quand je vois les faits d'armes du bataillon 500, je ne me pose meme pas la question de leur valeur militaire. Les SS sont des soldats d'élite avant bien avant d'etre les pantins d'un régime. Sans eux, le front de l'Est se serait bien vite éffondré. Bref, j'admire beaucoup leur faits d'armes sur les champs de batailles mais je comdamne tout aussi profondement l'idologie barbare qui était leur.


cavalier jacobin
Messages : 86
Enregistré le : 27 oct., 23:00

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par cavalier jacobin »

combien de morts ???? pour quel gain ????
C'est pas forcément du mérite militaire, peut être de la valeur soldatesque parrainée par une grosse dose de fanatisme et de peur du communisme qui engendre de la détermination.
A partir de 1943, les Waffen SS furent sur tous les coups durs, ils devinrent les "pompiers d'Hitler" et subissaient d'énormes pertes. Celles-ci se montaient parfois à 50 ou 60% des effectifs et la durée de vie moyenne d'un officier sur le front de l'Est ne dépassait guère 15 jours.


Quentin
Messages : 1757
Enregistré le : 13 mai, 23:00

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par Quentin »

Oui, mais regarde les pertes en face. Aussi bien en homme qu'en matériel. Ils avaient un très bon ratio.


Invité

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par Invité »

Les unitées de waffen-SS on ete au debut des unitées d'elite surentrainer, mais peu a peu leur entrainement est devenu une simple formatioon accelerer, beaucoup d'unité SS on ete creer, mais leur valeur militaire ( tout comme leurs convictions nazis ) n'avait plus rien a voir, ils etaient exactement comme les autres unitées de la werhmacht, voir meme moin bien entrainer.

Cela n'enleve rien au courage de ses hommes, qui pour la plupart se battaient pour leur patrie et non contre les juifs ( voir meme parfois enrolés de force )

L'episode 5 de BoB, le montre clairement, il y avait de nombreux jeunes ( par exemple celui que winters abat a bout portant ) et ils etaient moins bien former ( une seul companie mais en deroute un bataillon.......)

D'ailleurs je cherche toujours le nom exact de cette unitée de waffen-SS


Quentin
Messages : 1757
Enregistré le : 13 mai, 23:00

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par Quentin »

J'aimerais bien savoir d'où tu tiens cela.
Et j'aimerais aussi que le "peu à peu" soit daté Image


cavalier jacobin
Messages : 86
Enregistré le : 27 oct., 23:00

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par cavalier jacobin »

savoir d'où je tiens cela : dire les les SS et leurs branches armées sont des machines politisées ???? d'une réflexion née de la lecture de véritables livres d'histoire contemporains sur cette sinistre phalange non révisionistes et non néo-nazis comme Mabire. Entre autre un très bon livre sur les SS : Les SS de Guido Knopp.
J'ai l'impression que l'on va me faire un procès car je pense (et je ne suis pas le seul) que les Waffen SS ne sont pas les grands soldats que l'on nous à fait croire (notamment dès la seconde guerre en leur donnant un matériel de qualité et un équipement issu d'une grande technologie comme le stg 44 ou les tanjake camouflées) et que l'on veut nous faire encore croire car leur mérite tiens plus de leur fanatisme politique que d'un réel entraînement militaire Image Que l'on considère Grossdeutchland, les fallshirmjager ou Brandebourg comme des troupes d'élite d'accord car ils agissent comme tels.

un truc sympa : edition-numerique.editions-universelles.net/these-histoire.pdf


cavalier jacobin
Messages : 86
Enregistré le : 27 oct., 23:00

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par cavalier jacobin »

black bird,
voici la réponse a ta question :
Les 1st et 3rd Battalion du 506th P.I.R. font face le 5 octobre à une attaque massive de ]Volksgrenadiere, à l'ouest près d'Opheusden, pendant que la Easy Company fait face à une attaque de diversion conduite par un bataillon à effectifs réduits de Waffen-SS sur le flanc arrière droit du 506th, à Randwijk.

Historiquement, une section de la Easy Company menée par le capitaine Winters, renforcée par un détachement de la Fox Company, réussit à défaire deux compagnies de Waffen-SS (200 à 300 hommes) qui tentent de s'infiltrer dans les lignes américaines en soutien d'une plus vaste attaque menée par la 363. Volksgrenadier Division contre le 506th P.I.R.

Le 5 octobre à 3h30, une patrouille de 5 hommes de la Easy Company tombe sur des Allemands qui ripostent par un lancer de grenades, blessant tous les paras présents. La patrouille est en fait accrochée par une des deux compagnies de Waffen-SS cherchant à s'infiltrer par les digues après avoir franchi le Lek. Seulement, mais à ce moment-là les paras ne le savent pas, une seconde compagnie a elle aussi traversé le fleuve.
Winters prend aussitôt 15 hommes et va voir ce qu'il en est. Les Allemands, sans doute quelque peu nerveux, tirent imprudemment avec une MG 42 vers le sud. Ainsi localisés, les tireurs allemands sont éliminés par les hommes de Winters. Les Allemands ripostent tout de même, notamment avec des grenades à fusil dont les éclats tuent le sergent Dukeman.
Au petit matin, Winters, conscient de la précarité de sa position, renforcée par le reste de la 1ère section, décide d'attaquer. La section tombe plus ou moins par surprise sur la première compagnie de Waffen-SS, complètement à découvert, et le massacre commence. Les Allemands se replient alors vers le Lek, suivis par la seconde compagnie qui s'est elle aussi exposée dans sa fuite. Winters demande un tir de barrage aux régiments d'artillerie britanniques disposés en soutien de la 101st sur l'Ile, ainsi qu'une partie de la F Company pour couper la retraite aux Waffen-SS à leur bac de convoyage. Néanmoins, la disproportion des forces reste trop importante, et les Allemands commencent à répliquer par un tir d'artillerie au 88 : 18 hommes des deux sections américaines sont blessés. 11 Allemands ont quand même été capturés. Les pertes des paras se chiffrent au total à un mort et 22 blessés ; les Allemands ont perdu une cinquantaine de tués, au moins une centaine de blessés plus les 11 prisonniers.
La violence de l'affrontement est résumé par cette anecdote : le soldat Christenson de la Easy Company a tiré 57 chargeurs de fusil M1 Garand, soit 456 cartouches!


Quentin
Messages : 1757
Enregistré le : 13 mai, 23:00

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par Quentin »

Le fanatisme peut donner énormément de fil barbellé a retordre. Ceux qui ont affronté les japs ne diront jamais que "c'était du gateau", mais qu'ils étaient redoutables. Et en admettant que l'entrenement des SS ne fallait guerte mieux que celle de la Wermacht à la fin de la guerre (ce dont je continu à douter), je rappelle que l'entrainement des Allemands était l'un des plus durs du monde et qu'il en sortait des troupes exellentes. Et la qualité du combattant n'est pas uniquement du a son fanatisme mais également à une discipline de fer remarquable.


Invité

valeur militaire de la waffen SS

Message non lu par Invité »

Merci Jacobin je connaissais cette histoire ( j'ai lu le livre aussi Image ) Mais je voulais savoir precisement que quelles companies de waffen SS ils sagissait. Ensuite je suis d'accord avec toi, leur entrainement ne fesait peut etre pas deux une troupe d'elite, mais ils se battaient avec arrachement et jusqu'au bout, ce qui fesait finalement d'eux des soldats d'elites ( par fanatisme ou par patriotisme ou meme par peur, chacun le voie comme il veut )

Quentin n'oublie pas que des 1942, les allemands se sont trouvés face a une grave penurie d'hommes et de materiels, la formation des soldats a donc ete accelerer pour palier aux manques sur les fronts. Ensuite toute les unitées de la whermacht n'avait pas le meme entrainement, il y avait des unitées d'elite, alor apres est-ce que les waffen SS etaient une de ses unitées d'elite ? Je ne sais pas, ce qui est sure c'est que, bien entrainer ou pas, c'etaient des soldats exeptionnels et, pour quelques uns, des immondes salauds


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Forces allemandes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités