Philippe Zytka, scénariste de Dofus Monster, raconte la Seconde Guerre mondiale en BD

Cet espace vous permet de présenter des ouvrages sur la seconde guerre mondiale et plus particulièrement sur la bataille de Normandie.
Marc Laurenceau
Messages : 2725
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Philippe Zytka, scénariste de Dofus Monster, raconte la Seconde Guerre mondiale en BD

Message non lu par Marc Laurenceau »

Image
Philippe Zytka avec les planches des « Lions de Maczek »

Dans sa chambre d’enfant s’entassaient les albums de Tintin, Yakari, Astérix, Blueberry, Comanches et des Chevaliers du ciel. Aujourd’hui, ce sont les planches de BD qui envahissent sa table de séjour. À 45 ans, le Lommois Philippe Zytka, a fait de sa passion d’enfant un métier en devenant scénariste de BD. Après la sortie de « Koulosse », neuvième opus de la série Dofus Monster dont il a écrit l’histoire, il s’apprête à publier le premier tome des « Échappés ». On l’a rencontré lundi, tout juste revenu de repérages dans le Morbihan, où va se passer l’action de son projet suivant.

On a beaucoup parlé, ces derniers mois, du Lommois Philippe Zytka parce qu’il était le scénariste du dernier album de la série bien connue des jeunes gamers, Dofus Monster, collection de poche au format manga éditée par Ankama (relire notre article)« Mais en vérité, je n’ai jamais vraiment été fan des mangas, ni même des comics et des superhéros américains. Moi, mon modèle, c’est la BD franco-belge. Tintin, Astérix, Yakari. Puis, quand j’ai eu 12 ans, je me suis passionné pour Blueberry, les Chevaliers du Ciel et Comanches », se souvient-il.
Bien. Mais tous les amateurs de bandes dessinées ne deviennent pas scénaristes de BD ! « Disons que j’ai toujours aimé raconter des histoires. Ça me vient sans doute de mon grand-père maternel. Avec lui, une balade en forêt était prétexte à histoires de sorcières, de chevaliers ou d’indiens ! » Et comme le petit garçon a grandi en Normandie, près des plages du Débarquement, l’histoire de la Seconde Guerre mondiale était, elle aussi très présente. « C’est sans doute pour tout ça que j’écris aujourd’hui, essentiellement, des scénarios de BD historiques », analyse Philippe Zytka qui, après des études de photo, a pratiqué divers métiers, monté sa boîte de production audiovisuelle institutionnelle avant de décider de se lancer dans l’écriture de scénarios de BD.

En 2010 paraît, aux éditions du Triomphe, La Nuit des paras et en 2012, Commando Kieffer. Pour ce dernier album, il joint sa signature de scénariste à celle d’un dessinateur un peu connu : Albert Uderzo ! Après cette collaboration avec le papa d’Astérix, Philippe Zytka se remet à la tâche. Il imagine une fiction historique à partir de l’histoire vraie des soldats anglais qui, dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, ont été parachutés à partir de planeurs loin derrière les lignes allemandes. Pour cet album pour lequel il a travaillé avec le dessinateur Laurent Seigneuret, il sera édité par les éditions du Soleil (grande maison d’édition française qui, entre autres, publie Lanfeust de Troy). Un ouvrage qui sortira le 18 septembre et qui devrait être suivi au moins d’un deuxième tome. « Quand j’imagine une histoire, je commence par faire des recherches documentaires en me rendant sur place, en lisant des ouvrages historiques, en consultant Internet. Puis, j’écris un synopsis de deux à quatre pages. Après, je me mets à rechercher un dessinateur. Une fois que ce dernier accepte le projet, on travaille ensemble. Je fais le découpage technique, pour décliner mon scénario planche par planche – la plupart du temps, il y a 46 planches – et case par case. Un travail que je fais avec le dessinateur qui, lui aussi, apporte des idées au scénario. »

Pour son projet suivant, c’est avec un dessinateur lillois, Ludovic Gobbo, qu’il travaille en ce moment. Qui ose gagne devrait sortir en mai 2014 aux éditions du Triomphe. Ici, Philippe Zytka a décidé d’évoquer une histoire assez peu connue de la Seconde Guerre mondiale, celle des paras français qui, dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, ont été parachutés dans le Morbihan et qui, ensuite, ont intégré le maquis breton. « C’est d’ailleurs pour ça que je viens de passer deux jours à Saint-Marcel, dans le Morbihan », précise-t-il.

Enfin, l’autre projet qu’il porte est tout aussi intéressant. Mais aucune maison d’édition ne l’a pourtant accepté. C’est pourquoi Philippe Zytka a lancé une souscription. Pour Les Lions de Maczek, il va raconter l’histoire, elle aussi très peu connue, du général polonais Maczek et de sa première division blindée qui, après l’attaque de Gdansk par les Allemands, a fait retraite jusqu’en France où il a continué le combat avant de rejoindre l’Angleterre où un autre officier, le général Sikorski, commande le gouvernement provisoire polonais en exil. Pour l’histoire de ces combattants polonais, rejoints par beaucoup de Polonais de la diaspora, y compris ceux de France, Philippe Zytka travaille avec le dessinateur Jeff Baud. Les deux artistes ont réuni environ 5 000 euros. Ce qui leur permet d’envisager une sortie de leur ouvrage en 2014.

Source


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Livres sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité