la charge de De gaulle

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Jukov
Messages : 287
Enregistré le : 02 sept., 23:00

la charge de De gaulle

Message non lu par Jukov »

j'aimerai avoir des renseignements sur la charge de de gaulle pendant la campagne de france sans pour autant que cela soit un copié coller merci d'avance Image


joe toye
Messages : 683
Enregistré le : 05 août, 23:00

la charge de De gaulle

Message non lu par joe toye »

je sais qu'il a chargé avec des R 35 soutenue par des B1 bis Image


fredch
Messages : 17
Enregistré le : 16 sept., 23:00

la charge de De gaulle

Message non lu par fredch »

Il me semble avoir vu un documentaire (les grandes bataille de l'histoire - la bataille de France je crois), qui disais que De Gaule avait mené une offensive très efficace et avait percé les lignes allemandes. Il avait du stoper la progression parce qu'il n'était plus soutenu (il était allé trop loin).
Et lorsque la logistique l'a rejoint il a été appelé au gouvernement et a du cesser le commandemant militaire.

Ma mémoire n'étant pas parfaite, ca reste à valider... Mais grosso-modo il doit y avoir de ca.


ghjattuvolpa
Messages : 238
Enregistré le : 07 mai, 23:00

la charge de De gaulle

Message non lu par ghjattuvolpa »

De Gaulle commandait une DCR (division cuirassé de réserve) composée de :
2 bataillons de Hotchkiss
2 bataillons de b1
1 bataillon de chasseurs
1 régiment d'artillerie etc..
Je cherche, j'avais fait une note que j'ai égarée.


alex6262
Messages : 162
Enregistré le : 17 mai, 23:00

la charge de De gaulle

Message non lu par alex6262 »

fredch
oui tu as tous a fait raison De Gaule avait bien enfoncer les lignes allemandes avec ses chars mais la logistique n'as pas suivit donc oui il a du stoper son attaques et aussi a cause du manque de soutien aériens!


Avatar du membre
Manuferey
Messages : 597
Enregistré le : 23 févr., 00:00

la charge de De gaulle

Message non lu par Manuferey »

De Gaulle, à l'époque encore Colonel, fut mis à la tête de la 4e DCR (Division Cuirassée de Réserve) créée le 11 mai 1940 avec des éléments disparates sous la pression des évènements .

Voici les éléments qui arrivèrent entre le 16 et 18 mai et qui furent disponibles pour les batailles de Montcornet et Crécy-sur-Serre:

- 46e BCC (chars B.1bis) [BCC = Bataillon de Chars de Combat]
- 19e BCC et 345e CACC (chars D.2) [CACC = Compagnie Autonome de Chars de Combat - normalement entraînée pour accompagner l'infanterie et non pour des manoeuvres indépendantes]
- 2e BCC et 24e BCC (chars R.35)
- 4e BCP [Bataillon de Chasseurs Portés]
- 322e RAT (Régiment d'Artillerie Tractée) (24 x 75 mm).

Toutes ces formations n'eurent pas l'occasion de s'entraîner ensemble avant leur plongée dans la bataille et la division manquait donc de cohérence. Il faut noter aussi la faiblesse en artillerie (les autres DCR avaient des obusiers de 105).

Emmanuel


ghjattuvolpa
Messages : 238
Enregistré le : 07 mai, 23:00

la charge de De gaulle

Message non lu par ghjattuvolpa »

Voilà la composition complète d'une DCR, en l'occurence la 3ème. Il faut noter que la 4ème venait juste d'être formée et n'était pas complète notamment au niveau sanitaire.
Source : La grande histoire de la seconde guerre mondiale, de Munich à Dunkerque, Pierre Montagnon, Editions Pygmalion, 1992

1 bataillon de chars lourds
49ème bataillon CC (chars lourds)
2 bataillons de chars légers
16ème bataillon de chasseurs
Peloton motocycliste
Section d'automitrailleuses
319ème régiment d'artillerie
Batterie anti-chars
Compagnie de génie motorisée
Compagnie mixte télégraphique
Escadrille aérienne de reconnaissance à 4 sections sur Potez 63
Compagnie automobile de QG
Compagnie automobile de transport
Groupe d'exploitation du service d'intendance.

Nota : De Wailly dans son bouquin offre une description de l'évacuation des blessés de la 4ème DCR par ambulance automobile (des "sanitaires") avec ordre d'aller sur Soissons. Or Soissons avait été évacué depuis plusieurs jours. Les ambulanciers n'ayant pas d'ordre attendaient là. Vient à passer par le plus grand des hasards un aspirant médecin. Qui voit la catastrophe et de son propre chef leur donne l'ordre de pousser jusqu'à Compiègne. Il a sauvé tous ces blessés qui agonisaient en surcharge dans des ambulances qui rotissaient en plein soleil.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités