Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Creully en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Creully (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 6 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau canadien de 1944 The Royal Winnipeg Rifles, 7th Infantry Brigade, 3rd Infantry Division

Drapeau canadien de 1944 6th Canadian Armoured Regiment (1st Hussars), 2nd Armored Brigade, 3rd Infantry Division

Drapeau anglais 4th/7th Dragoons Guard, 8th Armored Brigade

Drapeau anglais 6th Battalion Green Howards Regiment, 69th Infantry Brigade, 50th Infantry Division

Drapeau nazi II/Grenadier-Regiment 736, 716. Infanterie-Division

Drapeau nazi Ost Battalion 441, 716. Infanterie-Division

Drapeau nazi Schwere-Artillerie-Abteilung 989, 716. Infanterie-Division

Historique :

Au printemps 1944, la commune de Creully abrite le poste de commandement de la 3ème batterie du Schwere-Artillerie-Abteilung 989 (716. Infanterie-Division) armée de quatre obusiers 122 mm sFH 396 d’origine russe.

En début d’après-midi du 6 juin 1944, les Canadiens de la compagnie D du Royal Winnipeg Rifles (7th Infantry Brigade, 3rd Infantry Division) progressent en direction du village de Creully. Ils sont appuyés par trois chars Sherman appartenant au 2ème peloton de l’escadron C du 1st Hussars (2nd Armored Brigade) et commandés par le lieutenant W. F. “Bill” McCormick. Lorsque la compagnie D commandée par le Major Lochie R. Fulton descend le mouvement de terrain aux abords immédiats du village, face au château fort de Creully, le lieutenant Jack Mitchell est chargé de sécuriser le pont qui permet de traverser la Seulles. Alors qu’il traverse le pont, une mitrailleuse allemande ouvre le feu, tue deux soldats et touche Mitchell à la main. Bien que blessé et exposé aux tirs adverses, il fait signe aux blindés du lieutenant McCormick d’approcher tout en jetant des mines antichar dans le fleuve : les Sherman s’avancent et appuient les fantassins par le feu. Devenant les cibles des Allemands, les chars manoeuvrent aux abords du pont et parviennent à neutraliser la position adverse.

McCormick poursuit sa progression jusqu’à l’entrée du village : il fait face à l’église et découvre une position idéale pour un tireur de précision. Le lieutenant ordonne le tir de plusieurs obus de 75 mm en direction du clocher. Un canon de 20 mm allemand ouvre le feu sur le char du lieutenant qui riposte immédiatement et le détruit. La compagnie D sécurise ensuite Creully qui est sous contrôle. Quelques minutes plus tard, les Anglais du 6th Battalion Green Howards Regiment (69th Infantry Brigade, 50th Infantry Division) et du 4th/7th Dragoons Guard (8th Armored Brigade) traversent la commune et la sécurisent à leur tour. Les Canadiens se dirigent ensuite vers le village de Lantheuil.

Une fois Creully libéré, un émetteur radio de la BBC (British Broadcasting Corporation) est installé dans le château de Creullet, situé au nord-ouest du village. Des messages permettant de suivre l’évolution des combats sont diffusés jusqu’au 21 juillet 1944. Du 7 au 22 juin 1944, le général Montgomery installe son quartier général tactique dans le château de Creullet. Il reçoit Winston Churchill le 12 juin, de Gaulle le 14 juin, Eisenhower le 15 juin et le roi Georges VI le 16 juin.

Photos de Creully en 1944 

Cartes de Creully :

Image : carte du secteur de Creully - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook