Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Eterville en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Eterville (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 11 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau canadien de 1944 8th Reconnaissance Regiment, 14th Canadian Hussars, 2nd Infantry Division

Drapeau canadien de 1944 Royal Regiment of Canada, 4th (Canadian) Infantry Brigade, 2nd Infantry Division

Drapeau anglais 9th Cameronians (Scottish Rifles), 46th (Highland) Infantry Brigade, 15th Infantry Division

Drapeau anglais 4th Battalion, Dorsetshire Regiment, 130th Infantry Brigade, 43rd Infantry Division

Drapeau nazi SS Panzer-Grenadier-Regiment 22, 10. SS Panzer-Division “Frundsberg”

Historique :

Le 8 juillet 1944, une nouvelle offensive dans le secteur de Caen débute, baptisée opération Charnwood : elle est précédée par l’un des plus violents bombardements aériens de la bataille de Normandie. La commune d’Eterville est un des objectifs de la 130th Infantry Brigade (43rd “Wessex” Infantry Division) afin d’assurer le contrôle de plusieurs points de franchissement sur l’Odon au sud-ouest de Caen. Mais les Allemands de la 10. S.S. Panzer-Division “Frundsberg” offrent une farouche résistance et les Anglais peinent à percer la ligne de front. Le 4th Battalion, Dorsetshire Regiment parvient à atteindre Etienville mais les Allemands déclenchent un très violent tir d’artillerie et l’assaillant se trouve dans une situation très inconfortable, susceptible d’être bousculé à tout moment par une éventuelle contre-offensive.

Ayant enregistré de lourdes pertes, le 4th Battalion, Dorsetshire Regiment est relevé sur position par le 9th Cameronians (Scottish Rifles) appartenant à la 46th (Highland) Infantry Brigade (15th Infantry Division) qui tient le village et renforce les positions défensives pour la nuit. Le lendemain matin, la 10. SS Panzer-Division contre-attaque et parvient à repousser les Ecossais en-dehors d’Eterville vers 15 heures. L’artillerie britannique intervient aussitôt pour empêcher les Allemands de s’y installer durablement et installe un véritable barrage de feu. Les S.S. font demi-tour, abandonnant définitivement le village. Ce sont les Canadiens de la 2nd Infantry Division qui s’en emparent avec l’engagement du 8th Reconnaissance Regiment, 14th Canadian Hussars et du Royal Regiment of Canada (4th Canadian Infantry Brigade).

Photos d’Eterville en 1944

Cartes d’Eterville :

Image : carte du secteur de Eterville- Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook