Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Audouville-la-Hubert en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Audouville-la-Hubert (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 6 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 1/8th Infantry Regiment, 4th Infantry Division

Drapeau américain 70th Tank Battalion, 4th Infantry Division

Drapeau américain 3/502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division

Drapeau nazi III/Grenadier-Regiment 919, 709. Infanterie Division

Historique :

Au printemps 1944, le petit village d’Audouville-la-Hubert est occupé par des personnels de la 14 compagnie du 3ème bataillon du Grenadier-Regiment 919 (709. Infanterie Division). Il se situe à l’extrémité d’une des cinq routes reliant le littoral à l’intérieur des terres en traversant les zones volontairement inondées par les Allemands. Les Alliés codent cette route départementale 67 “Exit 3” (sortie 3) et en font un des objectifs majeurs pour les parachutistes américains dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Audouville-la-Hubert se situe à l’est de la zone de largage (“drop zone“) du 502nd Parachute Infantry Regiment de la 101st Airborne Division. A 7 heures 30 le 6 juin 1944, et malgré d’importantes difficultés durant le parachutage, les hommes de la compagnie I du 3ème bataillon du 502nd PIR (commandée par le capitaine Ivan R. Hershner, Jr) s’emparent des quelques habitations et corps de ferme d’Audouville-la-Hubert et attendent l’arrivée des troupes débarquées, sécurisant l’une de leurs routes de sortie. Peu après leur installation, à 9 heures 30, les parachutistes tendent une première embuscade aux soldats allemands quittant le secteur du débarquement à l’extrémité de la sortie numéro 3.

Le 1er bataillon du 8th Infantry Regiment (4th Infantry Division) commandé par le lieutenant-colonel Conrad C. Simmons débute sa progression sur la départementale 67 à compter de 11 heures : cette unité est chargée d’effectuer la liaison avec les troupes aéroportée. La route est très étroite, légèrement submergée par les eaux par endroit, et des premiers embouteillages se forment : deux chars Sherman du 70th Tank Battalion et un bulldozer s’enlisent, gênant considérablement la circulation. Des soldats allemands tentent à nouveau se replier vers l’ouest mais ils sont pris au piège, la sortie du marais étant toujours sous contrôle américain.

Les parachutistes et les fantassins américains effectuent leur jonction peu après midi à Audouville-la-Hubert. A 19 heures, des précurseurs de l’état-major du VII Corps américain s’installent aux ordres du Major General Eugene M. Landrum dans une ferme du hameau.

Cartes d’Audouville-la-Hubert :

Image : carte de la commune de Audouville-la-Hubert
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook