Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Foucarville en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Foucarville (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 6 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 501st Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division

Drapeau américain 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division

Drapeau américain 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division

Drapeau américain 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division

Drapeau américain 22nd Infantry Regiment, 4th Infantry Division

Drapeau nazi I/Grenadier-Regiment 919, 709. Infanterie Division

Drapeau nazi Sturm-Bataillon AOK 7, 709. Infanterie Division

Drapeau nazi Panzerjäger-Abteilung 709, 709. Infanterie Division

Historique :

Au printemps 1944, le village de Foucarville est occupé par le 1er bataillon du Grenadier-Regiment 919 (709. Infanterie Division) commandé par l’Hauptmann Fink qui y a installé son poste de commandement. La commune est située au nord de la zone de saut codée “A” désignée par les Américains pour le largage du 502nd Parachute Infantry Regiment (101st Airborne Division) commandé par le colonel George Moseley. Ce régiment, par l’intérmédiaire du 1er bataillon aux ordres du lieutenant-colonel Patrick F. Cassidy, est chargé de sécuriser les chaussées les plus au nord reliant la plage d’Utah et l’intérieur des terres à travers de larges marais inondés.

Aux premières heures du 6 juin 1944, les parachutages sur la Normandie débutent. Le largage du 1er bataillon du 502nd Parachute Infantry Regiment (PIR) ne s’effectue pas à l’endroit prévu, mais les parachutistes américains se mettent en marche vers leurs objectifs sans se laisser retarder. Plusieurs unités aéroportées se retrouvent mélangées du fait de ces erreurs de largage : environ 180 parachutistes appartenant au 2ème bataillon du 506th PIR se rassemblent dans la nuit à proximité de Foucarville. Il sont rejoint par une vingtaine de paras du 508th PIR (82nd Airborne Division) et, à 3 heures 30, par le lieutenant-colonel Robert L. Strayer commandant le 2ème bataillon du 506th PIR accompagné par une cinquantaine d’autres paras. Ces éléments unissent leur force et se dirigent à 4 heures 30 vers le sud. Mais immédiatement au sud de Foucarville, avant Saint-Germain-de-Varreville, ils sont pris à partie et fixés à cet endroit jusqu’à midi par l’adversaire.

Afin de couvrir les actions menées vers les chaussées, un détachement de 45 soldats de la compagnie A du 502nd PIR menés par le lieutenant Wallace A. Swanson est envoyé dans le secteur de Foucarville pour bloquer la route départementale 17 ainsi que le route départementale 14. Peu après midi, il met en place quatre barrages. Pendant ce temps, les Allemands déploient de multiples renforts depuis le nord du Cotentin, en particulier le Sturm-Bataillon AOK 7 et le Panzerjäger-Abteilung 709. Quatre véhicules sont décelés sur la route entre Beuzeville-au-Plain et Foucarville : ils sont stoppés et détruits par l’action du lieutenant Swanson. A la fin de la journée, les abords nord de Foucarville sont tenus par les hommes de Swanson. Le 22nd Infantry Regiment (4th Infantry Division) commandé par le colonel Hervey A. Tribolet arrive en renfort et s’installe pour la nuit au sud du village.

Le lendemain, 7 juin 1944, le 1er bataillon du 22nd Infantry Regiment lance son offensive vers le nord et poursuit sa progression sur plus de deux kilomètres.

 

Cartes de Foucarville :

Image : carte de Foucarville
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook