Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Arthur Tedder – Biographie

Image : Biographie d'Arthur Tedder

Arthur Tedder

Biographie

Arthur Tedder est né le 11 juillet 1890 à Glengoyne en Ecosse, au sud de Glasgow. En 1909, il entre à Cambridge, au Magdalene College où il fait ses études. Il est passionné d’histoire et obtient un excellent niveau académique. Pendant le même temps, il s’est engagé comme réserviste dans l’armée britannique et sert en qualité de sous-lieutenant au régiment Dorsetshire. Au cours de l’été 1912, il se rend à Berlin pour apprendre l’allemand. C’est peut-être le rôle prépondérant des ministres des Affaires Etrangères à cette époque qui l’incite à faire le souhait d’embrasser une carrière d’homme politique.

Mais l’entrée dans la Première Guerre mondiale change sa destinée. En février 1914, alors que la guerre semble inévitable, il s’engage dans les troupes coloniales en tant qu’aspirant et sert aux îles Fidji. En septembre 1914, il décide de retourner en Angleterre. Nommé lieutenant le 10 janvier 1915, il se blesse gravement un mois plus tard, alors qu’il est en poste à Wyke Regis dans le Dorset.

Mis à l’écart de nombreuses activités physiques, il demande son transfert dans le Royal Flying Corps, l’ancêtre de la Royal Air Force. Ayant été accepté à être formé en tant que pilote, il est formé pendant toute une année et en juin 1916, son escadrille (N°25 Squadron Royal Flying Corps) est déployée en France. Promu au grade de major le 1er janvier 1917, il est muté en Egypte où il prend le commandement du N°67 Squadron le 25 juin 1917.

Après la guerre, il sert en tant que commandant d’escadrille à Bircham Newton et instructeur de vol à compter de 1923 et ce jusqu’en 1936, à divers grades et divers postes. Nommé Air Officer Commanding des forces aériennes en Extrême-Orient, il prend alors le commandement des unités britanniques déployées dans la région, aussi bien en Birmanie qu’à Hong Kong ou encore à Bornéo. En 1938, Arthur Tedder sert en tant que directeur général pour la recherche au ministère de l’armée de l’Air.

Peu après les débuts de la Seconde Guerre mondiale et malgré le fait que ses relations avec le Premier Ministre Winston Churchill ne soient pas optimales, il est nommé commandant en chef des forces aériennes britanniques au Moyen-Orient. Il dirige en mai 1941 l’évacuation de l’île de Crête puis l’opération Crusader en Afrique du Nord.

En janvier 1942, il accède au titre de Chevalier. Il met en place en Afrique du Nord une tactique de bombardement radicale, surnommée par les militaires le “Tedder carpet“, en référence au “carpet bombing“, le tapis de bombes. En avril 1942, il est nommé au grade d’Air Marshal et il participe à la bataille d’El Alamein, du 23 octobre au 5 novembre 1942. A la fin de l’année suivante, il accède temporairement au grade d’Air Chief Marshal et prend le commandement des forces aériennes alliées en Méditerranée, participant ainsi aux préparations de l’invasion en Sicile et en Italie.

En 1943 sa femme Rosalinde Maclardy meurt tragiquement sous ses yeux dans le crash de son avion en Egypte.

Son expérience dans le domaine de la préparation des opérations aériennes lui vaut de seconder le général Eisenhower au poste de commandant suprême des armées alliées dans le cadre de la planification de l’opération Overlord. Sa première rencontre avec Ike date de décembre 1942 et les deux militaires s’entendent très bien. Mais ce poste de coordination ne lui sied guerre car il ne commande pas directement des unités. Il intervient régulièrement dans la planification des missions confiées au général Trafford Leigh-Mallory, commandant les forces aériennes alliées pour l’opération Overlord. A plusieurs reprises, il s’oppose au général Montgomery qui dirige le commandement des forces terrestres alliées et critique ouvertement ses choix stratégiques, notamment dans la région de Caen où les troupes Anglo-Canadiennes peinent à traverser les lignes allemandes. Tedder demande même à Eisenhower de lui retirer son commandement, sans qui est sans effet.

Au début de l’année 1945, alors que les Allemands ont lancé l’opération Nordwind et que les Alliés sont en difficulté dans les Ardennes, Arthur Tedder est envoyé en Union Soviétique pour demander à Staline d’augmenter la pression armée à l’est afin de soulager le front ouest. Il est à nouveau envoyé en tant que représentant du général Eisenhower pour signer le traité de reddition inconditionnelle des Allemands le 8 mai 1945.

Après la Seconde Guerre mondiale, Tedder est nommé à la tête des forces aériennes britanniques de 1946 à 1950. C’est à cette époque qu’il rédige le texte “La puissance aérienne dans la guerre moderne” (“Air Power in Modern Warfare“, 1947). Il continue d’écrire et devient même le Chancelier de l’université de Cambridge. Nommé en tant que représentant britannique au comité militaire de l’Organisation du Traité Atlantique-Nord (O.T.A.N.) en 1950, il rédige également ses mémoires et développe sa curiosité dans le domaine de l’astronomie.

Dans les dernières années de sa vie, Arthur Tedder souffre de la maladie de Parkinson. Il meurt lors d’une opération chirurgicale à Surrey en Angleterre le 3 juin 1967, alors âgé de 76 ans.

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook