Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Baïonnette M1905 – Histoire, fiche technique et photo

Baïonnette M1905

Histoire, fiche technique et photo

Image : Baïonnette américaine M1905

Historique de la baïonnette M1905

Avec le développement les fusils Springfield et .30 caliber, les Américains imaginent une baïonnette unique pour ces deux armes : le résultat est appelé M1905.

La garde originale est composée de bois. Le modèle suivant (M1910) est recouvert de cuir. Cette baïonnette est utilisée pour la première fois pendant la guerre entre les Etats-Unis et les Philippines, puis pendant la Première Guerre mondiale. La production de la M1905 s’effectue entre 1906 et 1922. Egalement en dotation pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est présente sur les champs de bataille de Normandie.

Une nouvelle version de cette baïonnette est produite à compter de 1942, la M1942 : la garde est remplacée par de la matière plastique. En 1943, afin d’équiper le fusil Garand M1, la M1905 est raccourcie de 4 pouces : cette baïonnette modifiée porte l’appellation M1905E1.

La M1905 est tout particulièrement appréciée dans le Pacifique où les Américains combattent des soldats japonais équipés d’une baïonnette-épée bien plus longue que la baïonnette M1.

Fiche technique de la baïonnette M1905

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis d’Amérique
Dénomination : M1905 bayonet
Longueur totale : 508 mm

Détails de la lame

Longueur : 406,4 mm (16 pouces)

Détails de la garde

Longueur : 101,6 mm (4 pouces)

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook