Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

155 mm Howitzer M1 – Histoire, fiche technique et photo

155 mm Howitzer M1

Histoire, fiche technique et photo

Image : Obusier de 105 mm M2A1
Howitzer 155 mm M1 en batterie le 28 juin 1944 en Normandie

Historique de l’obusier 155 mm M1

Dans le cadre de la modernisation de l’U.S. Army, entamée entre 1920 et 1940, diverses études dans le domaine de l’artillerie mettent l’accent sur la création de nouveaux obusiers, capables d’intervenir avec précision sur une distance de dix à quinze kilomètres, faciles à déplacer et à entretenir.

Jusqu’en 1939, les Etats-Unis utilisent le canon français Schneider de 155 C modèle 1917 qui à cette date est obsolète. Les Américains développent alors un obusier de 155 mm, nommé “M1” et disponible à compter du 15 mai 1941. Il est équipé d’un système de traction qui lui est spécialement dédié, modèle M1.

Utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale et en particulier pendant la bataille de Normandie, l’Howitzer de 155 mm M1 est capable de tirer jusqu’à une distance de 14 784 mètres. Il est doté de différents obus : explosifs, fumigènes, éclairants et même chimiques (jusqu’à leur interdiction par les traités internationaux).

Sa carrière se poursuit après la Seconde Guerre mondiale à travers plusieurs modèles successifs et au sein de très nombreuses armées à travers le monde. Après avoir participé aux conflits en Corée (à la fois en qualité d’obusier et embarqué sur l’automoteur M41 américain), au Vietnam, au Liban ou encore en Afghanistan, il est encore en service aujourd’hui.

Fiche technique de l’obusier 155 mm M1

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis d’Amérique
Dénomination : Howitzer 155 mm M1
Production totale : 10 300 (de 1941 à 1953)

Calibre : 155 mm
Poids de l’obus : 43 kg
Portée maximale : 14 784 m
Cadence de tir : 4 obus par minute
Vitesse initiale de l’obus : 564,2 m/s

Pointage en hauteur : de -2° à +63°
Pointage en direction : 50°

Poids en ordre de combat : 5 600 kg
Longueur : 7,31 m

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook