Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Landing Craft Assault (LCA)

Landing Craft Assault (LCA)

Histoire, fiche technique et photo

Landing Craft Assault

Historique du LCA

Le LCA (Landing Craft Assault) est la barge de débarquement de base de l’armée britannique. Dessiné puis produit en 1939, cet engin est l’équivalent anglais du LCVP américain et peut contenir entre 30 et 35 soldats selon leurs équipements et les missions.

La coque – en contreplaqué – est à fond plat, ce qui permet un accostage au plus proche du sable sec. Des plaques de blindages peuvent être ajoutées afin d’assurer une bonne résistance à la barge de débarquement. Mais du fait de son poids, la vitesse est son point faible. Il atteint très rarement les 8 noeuds théoriques.

Les soldats sortent du LCA de la même manière que le LCVP américain, mais avant la rampe de débarquement, les hommes doivent traverser une porte blindée à deux battants qui offre une protection supplémentaire à ses occupants.

Le LCA anglais est très largement utilisé par les troupes britanniques et canadiennes lors du débarquement de Normandie.

Fiche technique du LCA

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : LCA

Propulsion : 2 moteurs essence Ford V8 de 65 chevaux chacun
Capacité : de 30 à 35 hommes avec équipement
Armement : 1 mitrailleuses 12,7 mm (.30 cal.),
2 mitrailleuses Lewis

Masse : 15 000 kg
Vitesse : 8 noeuds
Longueur : 12,50 m
Largeur : 10,10 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook