Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

USS Shubrick – Bataille de Normandie

USS Shubrick

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : USS Shubrick

Historique de l’USS Shubrick

L’USS Shubrick est lancé le 18 avril 1942 et entre en service le 7 février 1943. Après une série d’entraînements en mer, il effectue une escorte de convoi en direction de l’Afrique du Nord puis se prépare en vue de participer en juillet 1943 à l’opération Husky au large de la Sicile. Après le débarquement à Gela, il escorte de nouveaux convois dans la Méditerranée. Touché lors d’un raid aérien le 4 août, neuf marins sont tués et vingt autres sont blessés : remorqué jusqu’à Malte, il est finalement réparé à New York.

De retour au service actif en janvier 1944, il escorte deux nouveaux convois à travers l’Atlantique avant de rejoindre Belfast. Il intègre alors la force navale U dans le cadre de l’opération Neptune et reçoit notamment la mission d’escorter l’USS Nevada jusqu’à Utah Beach dans la nuit du 5 au 6 juin.  Le Jour J à l’aube, il participe au bombardement des positions allemandes et réalise un appui-feu au profit des forces terrestres américaines jusqu’au 25 juin, date à laquelle il prend part au bombardement des batteries côtières de la ville de Cherbourg. Le Shubrick quitte la Normandie le 11 juillet puis rejoint la Méditerranée afin d’être engagé dans l’opération Dragoon, le débarquement de Provence.

De retour aux Etats-Unis en septembre 1944 pour être rénové, il rejoint la flotte américaine du Pacifique le 1er février 1945. Escorte de l’USS Mississippi pendant la bataille d’Okinawa le 21 avril, il est pris pour cible par deux kamikazes japonais le 29 mai : l’un d’entre eux parvient à l’atteindre et le Shubrick commence à couler. Trente-cinq marins sont tués ou portés disparus et vingt-cinq sont blessés lors de l’attaque. Estimant que le destroyer est irrécupérable, l’état-major de la flotte américaine décide d’évacuer les blessés, certains membres d’équipage ainsi que des documents secrets présents à bord. Mais les mécaniciens et les personnels de bord parviennent à reprendre le contrôle du bâtiement : remorqué jusqu’au port le plus proche, il est partiellement réparé puis rentre aux Etats-Unis le 10 août.

La Seconde Guerre mondiale touchant à sa fin, la marine de guerre américaine n’entreprend pas les travaux nécessaires à la récupération du Shubrick : retiré du service actif le 16 novembre 1945, il est vendu le 28 novembre pour être ferraillé.

Fiche technique de l’USS Shubrick

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis
Dénomination : DD 639 – U.S.S. Shubrick
Classe : destroyer de classe Gleaves

Equipage : 276 marins

Armement (1944) : 5 canons de 127 mm, 4 canons Bofors de 40 mm, 6 canons Oerlikon de 20 mm, 5 tubes lance-torpilles de 533 mm

Déplacement : 1 630 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 37,4 noeuds
Longueur : 106,15 m
Maître-bau : 11 m
Tirant d’eau : 3,61 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook