Projet du Centre franco-britannique de Ouistreham

Une projection à Ouistreham du futur centre des relations franco-britanniques par les architectes Anne-Charlotte et Julien Zanassi.

1er septembre 2017 : Présentation du projet du Centre franco-britannique de Ouistreham
Auteur : Marie Mangane 
Source : Liberté Le Bonhomme Libre

En novembre 2019, le centre des relations franco-britanniques ouvrira ses portes sur la plage de Ouistreham (Sword Beach). À la fois, auditorium, espace ouvert, et musée dédié aux relations franco-britanniques, le projet unique en son genre mobilise des deux côtés de la Manche.

Associations, commerçants, habitants, devraient profiter outre des retombées touristiques, d’espaces ouverts, d’un lieu de restauration et d’un auditorium de 350 places pouvant faire office de salle de spectacle. Sans oublier bien sûr de visiter l’espace muséographique. Sur 800 m², celui-ci mettra en scène, à la manière d’un décor de théâtre, des siècles de relations entre la France et la Grande-Bretagne, sur le thème de la géographie et du commerce, de la culture et de la société, et de l’Histoire et des conflits. La scénographie de cet espace est confiée à Casson Mann, designer londonien au vent en poupe qui a notamment signé en France la Cité du vin de Bordeaux ou encore la dernière scénographie des grottes de Lascaux.

Estimé à 15 millions d’euros, le projet reste d’un coût peu élevé par rapport aux structures de ce type. La majeure partie du financement viendra des collectivités, dont une part importante de la Région. Théoriquement, la ville de Ouistreham n’aurait à assumer que 20 % du coût, une contribution qui pourrait d’ailleurs être prise en charge via un mécénat britannique.

Si tout se passe bien, les travaux démarreront en 2018. Le site devrait ensuite ouvrir ses portes au public à compter de novembre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *