Para soviétique

Dans cette section, discutez avec les membres du forum sur les batailles d'Europe de l'Est.
Invité

Para soviétique

Message non lu par Invité » 09 sept., 16:27

Hello

Si vous arrivez à le trouver......

http://www.servimg.com/image_preview.ph ... u=11222636



philippe44
Messages : 67
Enregistré le : 04 sept., 23:00

Para soviétique

Message non lu par philippe44 » 18 sept., 11:02

effectivement c'est les russes qui ont développé le concept d'encerclement vertical
les allemands très impressionnés, ont piqué l'idée
sur ce arrive les purge de 36-38 couic les généraux inventifs en particulier Tchoukasevski donc les para russes restent à quai
les premières grandes opérations ont lieu en 43/44
en particulier lors du franchissement du Dniepr
la plus célèbre conerne l'élargissement de la tête de pont de Kaniev qui va tourner au fiasco complet les troupes russes tombant au propre comme au figuré au milieu des troupes allemandes alors que les unités des deux fronts ukrainiens sont encore trop loin...



joe toye
Messages : 683
Enregistré le : 05 août, 23:00

Para soviétique

Message non lu par joe toye » 23 sept., 12:50

Voici un temoignage sur les paras soviétiques lors de leur combat pour défendre Kiev(c'est l'un des premiers combats des paras soviétiques lors de Barbarossa), c'est un petit extrait des souvenirs de guerre du Général Alexandre Rodimtsev alors commandant de la 5 e Brigade Parachutiste, sa brigade est stationnée dans la zone sud est fortifié de Kiev. Il dispose de 1700 parachutistes lorsqu'ils font mouvement vers ce secteur.
Baptème du Feu
Au cours de la nuit du 7 au 8 aout, la brigade devait nettoyer les bois de Golosievsky avant d'avancer en direction de Pirogovo.
L'attaque commence à 21h15. A 21h05 toute l'artillerie de la 147eme division de fusilliers ( ratachée àla 5e Brigade) ouvrit le feu sur les positions adverses. Après dix minutes de pilonnage, les bataillons de paras se lancèrent à l'assaut, pris au dépourvu l'ennemi riposta par un feu désordonné mais il était trop tard, les paras se sont emparés du bois, les allemands avaient été rejeté à 2 à 3 km vers le sud. Mais je savais que ce n'était que partie remise car ce n'était que des eléments de pointe en petit nombre et peu équipés. Mais ce fut un grand succés pour mes paras!
Par contre le 10 aout, nous essuyames un echec qui nous couta beaucoup de vie. Après une nouvelle préparation d'artillerie, la brigade passa à l'attaque mais l'ennemi avait organisé cette fois une défense et mes paras essuyèrent un feu nourrit de mitrailleuses. Les allemands laissèrent approcher mes paras, ces derniers croyaient qu'ils avaient abandonnés leur poste ou avait été massacré par l'artillerie, ils tirèrent un feu meurtrié à bout portant presque à portée de baillonettes! En quelques minutes toute une compagnie fut massacré mais cela nous servit de leçon. Nous savions maintenant combien il est dangeureux se sousestimer l'ennemi. L'ennemi lança une offensive le 11 aout, une violente préparation d'artillerie précéda l'assaut mais notre défense était prète et organisée. Et voici que le long de la route de Khotov-Kiev apparurent les chars et les automitrailleurses ennemis. Ils s'approchèrent tout en tiant sur nos positions. Nos artilleurs et nos mitrailleuses ouvrèrent le bal et isolèrent l'infanterie des chars puis les artilleurs s'attaquèrent aux chars un par un, sept engins furent détruits avant que l'attaque ne cesse mais nous avions tenu. Jours après jours, attaques après attaques, replis après replis, pertes après pertes mes hommes acquérirent de l'expérience et nous reçumes d'ailleurs "l'ordre du drapeau rouge"ainsi que tout le 3e Corps de parachutistes dont nous faisons partie. En allant au QG, je vis dans tout Kiev, des barricades s'élever et de colonnes de troupes de plus en plus nombreuses: artillerie, chars, infanterie. Je me doutais que les allemands parviendrait d'ici peu de temps à percer nos lignes extérieures voyant cette élan de fortification dans la ville. En voyant cette masse d'infanterie et de chars, je me demandais de combien l'ennemi disposait-il d'hommes pour pouvoir nous affronter. Le 15 aout, une division fraiche vient se stationner aux abords de ma brigade. Et j'appris qu'une nouvelle arme d'artiellerie venait justement d'arriver pour protéger mes défenses, cette nouvelle pièce allait etre utilisé dans notre secteur et je previns les hommes pour ne pas qu'ils soit surpris. Lorsque les allemands terminèrent leur tranchées, une de ces pièces reçu l'ordre de les anihiler, ve fut un scène inoubliable, d'enormes langues de feu accompagnés d'un bruit étourdissant nous survolèrent et s'écrasèrent sur les positions ennemis. les allemands essuyèrent le tir mais durent se retirer. (C'était la première utilisation du Katyusha sur le front de l'est). Mais les allemands revinrent encore plus nombreux et plsu déterminé, les pièces lance roquette furent détruite et harcelé par l'aviation allemande ainsi que l'artillerie tout comme nos positions, les unités allemandes s'élancèrent et nous avons pu les arreter, les pertes sont énormes, le commandement ordonne à la division stationné près de nous de contre attquer mais ils furent décimer et nous avons du décrocher. Maintenant il ne me reste plus que 550 paras, nous ne tiendrons pas la nouvelle position qui nous était assigné et nous duvions nous repliez les allemands ont réussit a pénétrer dans la ville et ont percé nos défenses au Nord et au Sud, la tenaille se referme, nous ne pouvons évacuer, ils ne me reste que 300 paras. Le 16 septembre le sort de Kiev était scellé. L'armée rouge y a perdu plus d'un millions d'hommes, des centaines de chars, près de 3800 canons et cinq armées ! Quand à Alexandre Rodimtsev, il reprit le combat contre le reich quelques semaines plus tard avec une nouvelle brigade et les restes de son ancienne. @+
Joe



Invité

Para soviétique

Message non lu par Invité » 23 sept., 16:16

les russes créerent les para à l'instigation du commissaire à la défense K. Vorochilov et du maréchal Toukhatchevski.L'Armée rouge mit en oeuvre pour la première fois 1 petit groupe de paras lors d'1 manoeuvre qui eu lieu en 1930.En 1935,ils largueront 1 Bn,en 36 ce sera 1 rgt.Dans les 2 cas,l'appareil utilisé sera le Tupolev ANT-6.Malgré le système "primitif"de la procédure de saut,le fait qu'ils étaient capables de larguer des régiments entiers en meme temps les plaça en tete dans le domaine des opérations aéroportées.Ils expérimentairent également le parachutage d'équipements lourds.
Malheureusement,en 1936,Toukhatchevski fut victime des purges due à la dictature stalinienne,et il semble que l'élan qu'avaient pris les aéroportées continuèrent de se développer.Mais leurs valeurs combatives réelles resta faible parce que les techniques de largage restèrent à 1 stade primitif.Privée de l'autorité de leur créateur pour plaider leurs causes,ils furent réduits à l'état de stagnation et ne furent que très rarement utilisées pendant la 2 GM.
Pour terminer,lorsque les allemands envahirent l'Urss en 41,celle-ci pouvait disposer de plus d'1 million de paras formés.
Et pour les forumeurs pensant que seuls les américains avaient des paras(suite à divers remarques que j'ai pu lire)je précise que les japonais en avaient également,ainsi que les italiens,pour l'axe.
coté allié,polonais,français,belges,canadiens.
pour le reste qlques recherches s'imposent



Invité

Para soviétique

Message non lu par Invité » 29 sept., 21:46

Des info en plus :


L'unforme du para soviétique est identique aux autres hormis l'absence de casque et la présence de la toile camouflé "automne".

Le pistolet-mitrailleur PPSH-41 est quasiment la seule arme que les para soviétique utilise et souvent avec le chargeur plat de 35 catrtouches. Ils ont à cette éffet une pochette pour 3 chargeur correspondante au lieu d'un 2eme chargeur camenbert de 71 cartouche.


En 1940 les forces para soviétique :


6 brigades (3000 hommes) composés chacune de 3 groupements et des groupes d'appui et d'éclarage :
- groupement parachutiste (avec 2 bataillons*)
- groupement aérotransporté par planeur (avec 2 bataillons)
- groupement aérotransporté par avion (avec 1 bataillon)

- section d'éclaireurs cyclistes
- compagnie de transmission
- détachement d'artillerie avec 4 piece de 45mm AT, 4 obusier de 76mm et 3 compagnies de mortier de 82mm (soit 36 tubes).


*Chaque bataillon para compte 4 compagnie de combat et 4 section de mortier de 50mm (soit 24 tubes).



de1940a1945
Messages : 3
Enregistré le : 08 janv., 00:00

Para soviétique

Message non lu par de1940a1945 » 08 janv., 18:59

je ne peux rien rajouté a cella je penses Image dommage ^^

ps: trés bon topic



cpt.northland
Messages : 96
Enregistré le : 07 nov., 00:00

Para soviétique

Message non lu par cpt.northland » 20 nov., 22:03

oui mais l'arme pas exelence des paras russe est le pps43



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Est »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités