Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Escoville en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Escoville (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 18 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau anglais 2nd Bn. Oxf. and Bucks, 6th Airlanding Brigade, 6th Airborne Division

Drapeau anglais 12th Battalion Parachute Regiment, 5th Para Brigade, 6th Airborne Division

Drapeau anglais 51st (Highland) Infantry Division

Drapeau nazi 346. Infanterie-Division

Drapeau nazi 716. Infanterie-Division

Drapeau nazi 21. Panzer-Division

Historique :

Les forces aéroportées britanniques et canadiennes sont chargées de s’emparer de la rive située à l’est de l’Orne dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 qui est tenue par la 716. Infanterie-Division. Cette opération est connue sous le nom de Tonga. Ce sont le 2nd Battalion Oxfordshire & Buckinghamshire Light Infantry (6th Airlanding Brigade) et le 12th Yorkshire Battalion Parachute Regiment (5th Para Brigade) qui sont chargés de s’emparer du secteur de Bénouville et des ponts sur l’Orne et le canal de Caen dans les premières minutes de l’assaut aéroporté allié en Normandie.

Une heure après la réussite de cette mission (codée opération Deadstick) et la relève effectuée par les troupes débarquées, le 2nd Ox & Bucks reçoit l’ordre de sécuriser la rive au sud-est des ponts, en particulier les communes d’Hérouvillette et d’Escoville, afin d’agrandir le secteur contrôlé par les Alliés.

Les abords d’Hérouvillette sont atteints en début d’après-midi sans combats particuliers et les parachutistes poursuivent jusqu’à Escoville. Vers 15 heures, une contre-attaque menée par le Kampfgruppe von Luck de la 21. Panzer-Division repousse les Anglais pendant leur reconnaissance de la commune. Les soldats aérotransportés du 2nd Ox & Bucks sont renforcés par les autres compagnies du régiment peu après 21 heures avec l’atterrissage de planeurs sur la Landing Zone “N” (opération Mallard). Le lendemain 7 juin, les Anglais efectuent une nouvelle reconnaissance d’Escoville : la compagnie D du 2nd Ox & Bucks progresse sous le feu de plusieurs canons automoteurs du Kampfgruppe von Luck. C’est durant cet engagement que le lieutenant Hooper est blessé par le tir d’une mitrailleuse adverse MG-42. Bien que contrôlant une petite partie de la localité, les soldats aérotransportés se replient à nouveau à Hérouvillette et s’y retranchent, abandonnant Escoville aux mains de l’adversaire pendant de longues semaines.

Plusieurs contre-attaques allemandes menées par la 21. Panzer-Division visant à percer le front échouent, en particulier les 9 et 10 juin.

Durant la deuxième moitié du mois de juillet, le général Montgomery lance une nouvelle offensive visant à s’emparer de Caen depuis l’est de l’Orne : l’opération Goodwood. Le 18 juillet 1944, les troupes britanniques se massent dans le secteur et progressent plein sud après l’un des plus importants tirs d’artillerie de la bataille de Normandie. C’est lors de cette offensive que la commune d’Escoville est enfin libérée.

 

Cartes d’Escoville :

Image : carte du secteur de Escoville - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook