Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Marigny en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Marigny (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 26 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 18th Infantry Regiment, 1st Infantry Division

Drapeau américain Combat Command B, 3rd Armored Division

Drapeau nazi Panzer-Lehr-Division

Drapeau nazi 2. SS Panzer-Division “Das Reich”

Drapeau nazi 17. SS Panzer-Division “Götz von Berlichingen”

Drapeau nazi 353. Infanterie-Division

Historique :

Le 24 juillet 1944, les Américains déclenchent l’opération Cobra visant à percer la ligne de front au sud du Cotentin : 1 600 bombardiers de la 8th U.S. Air Force sont engagés et le lancement de l’offensive débute le lendemain. Le 25 juillet à 9 heures 40, un nouveau raid aérien est lancé avec le largage de 3 300 tonnes de bombes et vers 11 heures les unités terrestres se lancent à l’assaut. Ralentis par une résistance allemande inattendue compte tenu de la quantité de bombes tombées dans le secteur, les Américains stoppent temporairement leur assaut à la tombée de la nuit.

Le 26 juillet, l’aviation américaine survole le secteur et les P-47 Thunderbolt réalisent de nombreuses frappes à hauteur de Marigny. Les blindés de la 3rd Armored Division relancent ensuite l’offensive dans la matinée face aux éléments de la Panzer-Lehr-Division, de la 17. SS Panzer-Division “Götz von Berlichingen” et de la 353. Infanterie-Division. Durant l’après-midi, deux escadrons de la 2. SS Panzer-Division “Das Reich” renforcés par des éléments de la 353. Infanterie-Division contre-attaquent les chars américains situés dans les abords de Marigny : le 18th Infantry Regiment (1st Infantry Regiment) commandé par le colonel George Smith, Jr. (engagé aux côtés des chars), résiste malgré les assauts répétés et engage de durs combats dans les ruines du village jusqu’à s’emparer définitivement de la commune en fin d’après-midi. Les routes, encombrées de véhicules allemands détruits, sont dégagées par les bulldozers américains.

Après les combats, Marigny accueillent les dépouilles de 3 070 soldats américains (appartenant essentiellement au VII Corps) et de 4 246 soldats allemands qui sont enterrés au nord de la commune. En 1946, les corps des soldats américains sont transférés au cimetière militaire de Colleville-sur-Mer et le site est aménagé de 1958 à 1961 pour recevoir les dépouilles d’autres militaires allemands tués dans la région : au total, 11 169  soldats allemands reposent de nos jours à Marigny. C’est dans ce cimetière militaire, inauguré le 20 septembre 1961, que repose le General der Artillerie Erich Marcks, tué le 12 juin 1944 à Hébécrevon.

Photos de Marigny en 1944

Cartes de Marigny :

Image : carte du secteur de Marigny - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook