Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Périers en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Périers (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 27 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 90th Reconnaissance Troop, 90th Infantry Division

Drapeau américain 359th Infantry Regiment, 90th Infantry Division

Drapeau nazi 2. SS Panzer-Division “Das Reich”

Drapeau nazi 17. SS Panzer-Division “Götz von Berlichingen”

Drapeau nazi Fallschirmjäger-Regiment 6, 91. Infanterie-Division

Drapeau nazi 77. Infanterie-Division

Historique :

Les 8 et 13 juin 1944, Périers fait l’objet de bombardements aériens dont le but est de ralentir la progression des renforts allemands en direction des plages du débarquement. La commune, qui représente un carrefour très important de voies de communications dans le Cotentin, est en grande partie détruite par ces attaques.

Le 15 juillet 1944, le 359th Infantry Regiment de la 90th Infantry Division n’est plus qu’à 4 kilomètres de Périers. Dans les jours qui suivent, le secteur est progressivement défendu par la 17. SS Panzer-Division “Götz von Berlichingen” tandis que les rescapés de la 353. Infanterie-Division se tiennent en réserve au sud.

Le 24 juillet, les Américains déclenchent l’opération Cobra visant à percer la ligne de front au sud du Cotentin : 1 600 bombardiers de la 8th U.S. Air Force sont engagés et le lancement de l’offensive terrestre débute le lendemain. Sur le flanc droit de la base de départ de l’opération, les unités américaines reçoivent comme consigne de fixer l’adversaire pour l’empêcher de contenir la percée.

Le 27 juillet à 9 heures, après une importante préparation d’artillerie, le 359th Infantry Regiment (IR) commandé par le colonel Robert L. Bacon débute sa progression en direction de Périers. Les Allemands se sont repliés quelques heures plus tôt à la faveur de l’obscurité. En milieu d’après-midi, les soldats américains s’infiltrent dans Périers tandis qu’à 16 heures, le 3ème bataillon commandé par le lieutenant-colonel Paul Smithil contourne la ville par l’est et atteint la route départementale 971 (D971) reliant Périers à Coutances. Il traverse le dispositif déjà mis en place un kilomètre au sud de la ville par la 90th Reconnaissance Troop et engage le combat contre un point de résistance allemand appuyé par des chars. Le colonel Bacon déploie le 1er bataillon à l’est du 3ème bataillon tandis que le 2ème bataillon occupe Périers pour la nuit.

Le lendemain, 28 juillet, le 359th IR parvient à percer le dispositif défensif allemand sur la D971 et poursuit sa progression en direction du sud.

Photos de Périers en 1944 

Cartes de Périers :

Image : carte du secteur de Périers - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook