Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Char “Crab” – Histoire, fiche technique et photos

Char “Crab”

Histoire, fiche technique et photos

Image : Char "Crabe"

Historique du char Crab

Pour soutenir l’infanterie à travers les champs de mines sur les terrains d’opération en Europe et dans le Pacifique, les ingénieurs militaires alliés décident d’ajouter à  certains de leurs chars un nouveau système imaginé par l’ingénieur militaire Percy Hobart.

Ainsi, la version “Crab” du char Sherman (qui est présentée ici) voit le jour. Il s’agit d’un modèle de char démineur doté de fléaux : deux bras métalliques situés à l’avant du char et reliés par un cylindre. Autour de ce cylindre, de longues chaînes sont accrochées et touchent le sol.

Au contact d’une mine anti-personnelle ou antichars, les chaînes en déclenchent le dispositif : l’explosion ne détruit aucun élément du char qui peut poursuivre sa progression à l’intérieur du champ de mines.

Le char Crab est l’un des “funnies” (“drôles”), surnom donné par les militaires britanniques et américains aux engins inventés par Percy Hobart.

Bibliographie :
Les véhicules alliés de la Libération

Maquette :
Char Crab – Airfix

Fiche technique du char Crab

Pays créateur : Grande-Bretagne
Pays utilisateur : Grande-Bretagne, Etats-Unis, Canada
Dénomination : Crab

Longueur : 6,06 m
Largeur : 2,62 m
Hauteur : 2,74 m
Masse : 31 600 kg
Vitesse maximale : 40 km/h
Autonomie : 160 km

Armement principal : canon de 75 mm
Armement secondaire : une mitrailleuse Browning en 7,62 mm pour le copilote et une mitrailleuse Browning en 7,62 mm dans l’axe du canon depuis la tourelle

Moteur : 5 moteurs à essence de 6 cylindres Multibank Chrysler A57 pour 425 hp à 2850 tours/minutes

Equipage : 5 personnes (1 chef de char, 1 pilote, 1 co-pilote et mitrailleur, 1 opérateur radio et chargeur)

Blindage coque : 50 mm avant, 38 mm arrière, 38 mm flancs
Blindage tourelle : 75 mm avant, 50 mm arrière, 50 mm flancs

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook