Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

USS Hobson – Bataille de Normandie

USS Hobson

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : USS Hobson

Historique de l’USS Hobson

L’USS Hobson est lancé le 8 septembre 1941 et entre en service le 22 janvier 1942. Après une série d’entraînements en mer, il réalise des missions d’escorte dans l’Atlantique avant de participer en novembre 1942 à l’opération Torch au large du Maroc pour protéger le porte-avion USS Ranger.

Reprenant ensuite les entraînements dans le golfe du Mexique, il escorte en juillet 1943 le RMS Queen Mary avec à son bord le Premier Ministre Winston Churchill transitant vers Québec afin de participer à la conférence du même nom. En août, il travaille en mer du Nord sous commandement britannique et escorte des convois à destination de l’Union Soviétique. De retour dans les eaux américaines au début de l’année 1944, il attaque et coule le sous-marin allemande U-575.

Le 21 avril 1944, il rejoint la Grande-Bretagne en vue de participer à l’opération Neptune. Intégré au sein de la force navale U à destination d’Utah Beach, il atteint son point de rendez-vous le 6 juin 1944 à 1 heure 40 du matin. A l’aube, il bombarde les positions allemandes et assiste à la destruction de l’USS Corry. Lorsque les batteries allemandes sont réduites au silence, l’Hobson peut enfin porter secours à l’équipage du Corry, deux heures après le début du drame.
Après un rapide ravitaillement à Plymouth, il retrouve les côtes normandes le 8 juin puis participe au bombardement des installations défensives de la ville de Cherbourg le 25 juin.

Le 15 août, l’USS Hobson participe au débarquement de Provence avant de rentrer aux Etats-Unis en octobre pour y être transformé en drageur de mines rapide. Engagé dans le Pacifique à compter du 24 février 1945, il participe à la bataille d’Okinawa. Le 13 avril, son escadre est attaquée par de nombreux kamikazes japonais : il tire de manière continue sur les avions adverses qui tombent sur les bâtiments de guerres environnant. Rescapé, l’Hobson vient secourir les équipages des navires en perdition comme l’USS Pringle.

Après la guerre, il participe à des exercices dans les Caraïbes qui s’intensifient avec le début de la guerre en Corée. Le 26 avril 1952, alors qu’il escorte le porte-avions Wasp dans l’océan Atlantique, les deux bâtiments de guerre entrent en collision à 1 000 kilomètres à l’ouest des Açores : le choc est tel que l’Hobson est coupé en deux parties et coule. Le destroyer USS Rodman vient en aide aux 52 rescapés, certains étant restés près de quatre heures à nager dans l’eau, mais 176 membres d’équipages meurent à la suite de cet incident, dont son commandement, le lieutenant commander W. J. Tierney.

Fiche technique de l’USS Hobson

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis
Dénomination : DD 464 – U.S.S. Hobson
Classe : destroyer de classe Gleaves

Equipage : 276 marins

Armement (1944) : 5 canons de 127 mm, 6 canons Oerlikon de 20 mm, 6 mitrailleuses de 12,7 mm, 10 tubes lance-torpilles de 533 mm

Déplacement : 1 630 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 37,4 noeuds
Longueur : 106,15 m
Maître-bau : 11 m
Tirant d’eau : 3,61 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook